Termes des Reference de l'Atelier Préparatoire de la Conférence Internationale de Ndjamena sur la lutte contre le braconnage a haut niveau

 

 

Lieu : Douala

Dates : 12-13 Novembre

 

Dans le cadre de sa feuille de route de la Facilitation du Royaume de Belgique pour le Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, la Facilitation du PFBC projette d'organiser en Janvier 2019 sous l'égide du Gouvernement de la République du Tchad, une Conférence Internationale sur le braconnage, la sécurité et la stabilité ainsi que le contrôle de la transhumance armée des groupes pastoralistes entre l'Afrique Equatoriale, le Sahel et les deux Soudans et la RDC.

 

La Feuille de route du PFBC met notamment en relief la problématique de l'ampleur du braconnage dans certaines zones du Bassin du Congo, ainsi que leurs effets corollaires qui affectent la stabilité des états et des communautés du fait du lien grandissant être groupes armés, prédation des ressources, commerce illégal et conflits armés et les transhumances incontrôlées‎ et armées dans la zone Afrique Equatorial, Sahel, Darfour et les deux Soudans. La Conférence de Ndjamena aura donc pour ultime objectif de réunir le maximum d'information, des propositions et des actions opérationnelles devant permettre des engagements des politiques et des bailleurs sur une feuille de route opérationnelle devant être activée dans le courant de l'année 2019 et au delà.

 

A cet effet,  le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo en collaboration avec la COMIFAC, l'UE, et la Coopération Allemande organise un atelier qui devrait réunir des experts afin d'identifier les points forts et faiblesses des instruments de lutte anti braconnage produits a ce jour dans la sous région et permettre que les travaux prévues à N’Djamena débouche sur une feuille de route opérationnelle axée sur des résultats directs et impacts visibles valorisant de façon optimale l'engagement politique des États et des Partenaires sur cette question tant sur des axes géospatiales que thématiques.

 

L'analyse approfondie des informations existantes sur les zones ''rouges’ ‘les corridors de transhumance, la circulation des groupes armés, l'utilisation des Aires Protégés transfrontalières comme des zone de non droit s'établissant en sanctuaire des milices et autres Traffic illégales affectant la stabilité et la Population de la faune.

 

Dans ce cadre, le PFBC et  la COMIFAC avec l'appui de la GIZ organise un atelier de deux jours à Douala dont l'agenda portera sur notamment :

- État de lieu de l'efficacité de la lutte anti braconnage dans la sous région Bassin du Congo (COMIFAC TRAFFIC) ',

 - Etat de lieu des menaces directes et indirectes liées a la fois au braconnage, la transhumance armée et le conflit armé dans la sous région (UE),

- Proposition des axes opérationnels en fonction des possibilités des accords des partenariats transfrontaliers dans le cadre de la LAB ainsi que des mécanismes effectifs des déploiements entre la zone Afrique Equatoriale, Niger Cameroun Tchad, RCA Soudan, Sud Soudan‎ et Nord RD Congo.

- Produire le plan d'engagement technique (opérationnel) et devant valoriser les engagements politique devant être pris à N’Djamena.

 

Résultats clés attendus / Non exhaustifs :

 1/ Etat de lieu quantifié, qualifié et localisé de l'intensité du grand braconnage et du Traffic illégal des espèces fauniques.

  • (Informations et données cartographiques attendus sur le monitoring du braconnage et des chaines d’approvisionnement dans la sous-région), identifier les actions opérationnelles par zones/corridors/axes transfrontaliers/points hot spots

 2/ les modes de coopération transfrontalières à renforcer, à consolider, et à investir en priorités dans le cadre à la fois de la prévention, dissuasion et de la lutte d'extrême urgence.

  • (A considérer ici une analyse SWOT de l’effectivité de la coopération transfrontalière entre les Etats dans la lutte anti braconnage, ainsi que des axes à renforcer)

3/ les mécanismes à limiter la transhumance armée et déstabilisatrices des zones d'occupation comme en RCA et au Nord RDC par des pasteurs éleveurs armés)

  • Considérer le communique final de la conférence Ministériel d’Abuja sur le conflit lie à la transhumance.

 

4/ Une proposition du Mécanisme régional de Coordination (Politico Sécuritaire, Diplomatique, programmatique et opérationnel).

  • A Considérer l’option d’un Régional Task Forces élargi au pays non COMIFAC

 

Sont invités:

1. COMIFAC, OCFSA, CEEAC

2. TRAFFIC, WWF, AWF, IUCN, WCS, African Parks, LAGA

3. UE, PNUD, GIZ Appui COMIFAC, USFS, BAD, Banque Mondiale, KFW

4. Experts Ministères Défenses Cameroun et Ministère Foret.

5. Personnes ressources à fortes expériences dans la lutte anti braconnage et connaissance de la sous- région Afrique Equatoriale et Sahel (incluant la question de la transhumance dans la zone sahélo sahélienne, Bassin du Congo).  

 

Lieu : Douala

Durée : Deux jours,

Dates : 12-13 Novembre

 

Organisation et Logistique

  •  Secrétariat Exécutif COMIFAC, OCFSA, CEEAC, (6 personnes)
  • 2 Experts Aires Protégés par pays COMIFAC (Cameroun, RCA, Tchad, RD Congo) et Experts des pays observateurs : Niger, Soudan, Sud Soudan : 14 Personnes
  • Gestionnaire programme d’Appui aux Aires protégés sur les plans :10

 

Géographiques et Thématiques

  • Bouba Djida
  • Zakouma
  • Waza
  • Léré
  • Chinko
  • TNS
  • TRIDOM
  • Garamba Bili Were
  • Corridors de Transhumance des pasteurs nomades (Organisations, Projets ou personnes ressources à identifier) 
  • Unités des liaisons Aires protégés et Force de sécurité et défense des pays.

 

Les Personnes et Institutions Ressources :

AWF, WCS, WWF, TRAFFIC, LAGA, African Parks ,OFAC COMIFAC

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC