Le Défi de Bonn : Le Tchad et le Cameroun répondent au Challenge

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

07282016 Kigali Declaration on Forest Landscape Restoration - Final Version (Ministers' Signatures).pdf (250.5 Ko)

 

adhésion BONN Tchad.pdf (612.7 Ko)

 

Communiqué Final 9ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la COMIFAC.pdf (1.3 Mo)

 

 

Après l'appel des Ministres de la COMIFAC lors de la 9ème Session Ordinaire de la COMIFAC qui a lieu en novembre 2016 à Kigali, Rwanda,  à tous les pays de l'espace COMIFAC d'adhérer au Défi de Bonn (Bonn Challenge) et de signer la Déclaration de Kigali sur la restauration des paysages et des forêts en Afrique (voir annexe),  le Tchad vient de joindre le Cameroun ( qui a fait un engagement de plus de 12 millions d'hectares) pour répondre à cet appel en déclarant son engagement à cette initiative.

 

Actuellement, 7 pays sur 10 de pays de l'espace COMIFAC ont formellement déclaré leurs contributions au Défi de Bonn. En plus des pays susmentionnés, ces pays sont : le Burundi, le Congo, la RCA, la RDC et le Rwanda.

Nous vous invitons à nous joindre pour féliciter le Tchad qui vient de joindre ses six pays frères pour déclarer son engagement au Défi de Bonn qui de manière intégrée permet à contribuer à la lutte contre les changements climatiques, la conservation de la biodiversité, la sécurité alimentaire, et à la lutte contre la pauvreté. N'hésitez pas de partager cette bonne nouvelle.

 Elie Hakizumwami

UICN

 

A Relire :

Le Défi de Bonn

Le Défi de Bonn (Bonn Challenge) est un effort mondial dont l’objectif est de restaurer 150 millions d’hectares de terres dégradées et déboisées d’ici à 2020, et 350 millions d’hectares d’ici à 2030. L’objectif de 2020 a été lancé en 2011 à Bonn lors d’un événement organisé par le gouvernement allemand et l’UICN, puis a été approuvé et étendu à 2030 par la Déclaration de New York sur les forêts, lors du Sommet sur le climat des Nations Unies de 2014.

 

News: 10.05.2017- Bonn Challenge crosses the 150 million hectare milestone with pledges from Pakistan, Bangladesh, Mongolia and Sri Lanka

 

À l’heure actuelle, les promesses d’engagement de 44 gouvernements, associations et entreprises s'élèvent à 150 millions d’hectares.

 

Le Défi de Bonn est un instrument pour la mise en œuvre de certaines priorités nationales comme un accès sûr à l’eau, la sécurité alimentaire et le développement rural, et aide simultanément les pays à contribuer à la réalisation de leurs engagements dans le domaine du changement climatique, de la biodiversité et de la dégradation des terres.

 

La restauration de 150 millions d’hectares de terres dégradées et déboisées dans les biomes du monde entier – dans le cadre de l’approche sur la restauration des paysages forestiers (RPF) – créera approximativement 84 milliards USD par an de bénéfices nets, qui pourront apporter des opportunités directes de revenus supplémentaires aux communautés rurales. Environ 90% de cette valeur est potentiellement commercialisable, ce qui signifie qu’elle inclut des bénéfices commerciaux. La réalisation de cet objectif de 350 millions d’hectares devrait générer environ 170 milliards USD par an en bénéfices nets, grâce à la protection des bassins versants, l’amélioration du rendement agricole et des produits forestiers, et stocker jusqu’à 1,7 gigatonnes de CO2 équivalent par an.

 

Les membres du Partenariat mondial pour la restauration des paysages forestiers renforcent (GPFLR) non seulement le soutien politique mondial à la restauration des paysages forestiers, mais offrent aussi un soutien politique et technique à la définition et à la mise en œuvre des engagements du Défi de Bonn dans les pays du monde entier. Cela inclut l’UICN par le biais de ses centres régionaux sur la restauration des paysages forestiers basés à Kigali, Yaoundé, Bangkok, San José, Quito, Suva et Washington D.C.

 

En savoir plus....

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020