Histoires à succès du premier Atelier international Afrique-Chine : Vers un dialogue permanent et structuré Chine-Afrique centrale sur la Gouvernance des terres forestières, investissements et durabilité

 

 

Bien vouloir télécharger le Communiqué final du premier Atelier du dialogue Chine-Afrique centrale sur la Gouvernance des terres forestières, investissements et durabilité

 

 

Bien vouloir consulter les photos de l'atelier...

 

 

Plein succès du premier Atelier dialogue Chine-Afrique centrale conjointement organisé par the African Forest Policies and Politics (AFORPOLIS) et Global Environmental Institute (GEI) – China en coopération avec l’Université de Göttingen en Allemagne, l’Université de Dschang au Cameroun, l'International Union of Forest Research Organizations (IUFRO), Alexander von Humboldt Foundation, le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), le Centre de recherche forestière internationale  (CIFOR) et le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) du Cameroun.  Le premier atelier AFORPOLIS Afrique-Chine était principalement financé par l'UK AID et soutenu par une contribution supplémentaire du PFBC.

 

 

Le premier atelier Afrique-Chine sur « Gouvernance des terres forestières, investissements et durabilité » tenu à Yaoundé du 3 au 5 Septembre 2019 a rassemblé environ 120 participants en provenance de 11 pays d’Afrique, de Chine, d’Amérique du nord et d’Europe. Cet atelier a constitué un formidable cadre d’échange multi-acteurs impliquant les décideurs politiques, les chercheurs et universitaires, les journalistes, les représentants des organisations de la société civile, les représentants des communautés locales et des peuples autochtones ainsi que les partenaires techniques et financiers internationaux.

 

 

A l’unanimité, les participants ont vivement souhaité de voir ce cadre de dialogue Afrique-Chine se pérenniser du fait de sa contribution substantielle aux débats d’idées nécessaire à l’amélioration de la gouvernance des ressources naturelles en Afrique en général et dans le bassin du Congo en particulier.

 

 

Les participants et partenaires internationaux de l’atelier :

- Exhortent le Global Environmental Institute (GEI) de la Chine et le réseau international African Forest Policies and Politics (AFORPOLIS) à se rapprocher des gouvernements de Chine et des pays du bassin du Congo, des autorités de la COMIFAC et du PFBC pour établir les bases de pérennisation de ce cadre de concertation et d’échange Afrique-Chine. Le but de la pérennisation à long-terme de ce dialogue est d’instaurer un partenariat gagnant-gagnant entre la Chine et les pays Africains autour des priorités stratégiques conjointes en lien avec la gouvernance des ressources naturelles. Des secteurs spécifiques comme ceux relatifs à l’innovation industrielle dans les chaines de valeurs de produits forestiers et agroforestiers et le développement d’une économie sociale et écologique relative à une meilleure durabilité des ressources naturelles pourraient constituer des exemples tangibles des priorités stratégiques entre les deux parties ;

 

 

- Suggèrent d’inscrire ce cycle de dialogue sur les enjeux de durabilité des forêts africaines en lien avec les investissements chinois dans la dynamique du Forum sur la Coopération Sino-Africaine en abrégé FOCAC. Sur le plan économique, il s’agirait aussi d’explorer des options de convergence avec d’autres initiatives récentes à l’exemple du Forum Africain de Bois, le Global Green Supply Chain (GGSC), et CTWPDA (Chinese Timber Wood Products Distribution Association), CFPIA (Chinese Forest Products Industry Association), STTA (Shanghai Timber Trade Association) ;

 

 

  • Encouragent un partage d’expérience et des échanges accrus entre acteurs chinois et africains en matière de production, de gestion et de contrôle des forêts. Un accent particulier sera mis sur l’application rigoureuse des lois, le renforcement des capacités en matière de contrôle forestier, le transfert de technologies dans le domaine de la traçabilité et le contrôle douanier sur le bois et les produits fauniques, les techniques de plantations forestières innovantes, l’agroforesterie, la restauration des paysages et des terres forestières dégradées, la transformation du bois et des produits forestiers non-ligneux ;

 

 

  • Proposent la mise en place d’une plateforme sino-africaine d’interactions science-politiques en Afrique pour la promotion et le suivi de la durabilité des investissements chinois dans le domaine de l’utilisation et la préservation des ressources naturelles ;

 

 

  • Soulignent que l’application des lois et l’amélioration de la gouvernance dans la gestion des ressources naturelles en Afrique, relèvent d’abord de la responsabilité des pays producteurs et ensuite des pays consommateurs, en vertu du principe de responsabilité commune mais différenciée ;

 

 

  • Proposent la mise en place d’un dispositif de développement et de financement des programmes de recherche internationaux sino-africains sur les enjeux écologiques, économiques et sociaux des investissements chinois dans le domaine des ressources naturelles en Afrique. Un intérêt particulier devrait être accordé aux dynamiques de conversion des terres forestières en d’autres usages (exploitation du bois, des mines et du pétrole sous forêts, création de plantations agricoles dans les espaces forestiers, etc.).

 

 

Bien vouloir consulter les photos de l'atelier...

 

 

Relire:

Programme First Africa-China AFORPOLIS Workshop on Forestland Governance, Investments and Sustainability, Yaoundé- Cameroon, 3 - 5 September 2019

 

 

Veuillez également trouver les présentations pour lesquelles la coordination d’AFORPOLIS a reçu un accord formel des auteurs pour le partage de leurs communications.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC