Environews : Mise au point des activités du Groupe inter-bailleurs pour l’Environnement, GIBE en RDC

 

 

D’après le dernier compte rendu de la sixième réunion du Groupe Inter-Bailleur pour l’Environnement, GIBE, l’USAID a informé aux parties prenantes la nécessité d’actualiser la base des données des projets des bailleurs de fonds pour une mise à jour de la cartographie des différents bailleurs de fonds du secteur de l’environnement en RDC.

 

 

Cette rencontre a permis aux participants de faire un point sur la réponse conjointe du GIBE au ministre des hydrocarbures concernant le déclassement d’une partie des parcs nationaux de Virunga et Salonga.  Sur ce, l’USAID a informé le groupe que la lettre a été revue à la demande des Ambassadeurs de l’Union européenne, des Etats-Unis, du Canada et de la Suisse pour qu’elle soit élevée au niveau des Ambassadeurs et qu’elle soit plutôt adressée au Premier Ministre.

 

 

Selon nos sources, le Conseil des ministres a créé une commission chargée d’examiner la question de la désaffectation d’une partie des deux parcs, mais aucun rapport écrit ou officiel à cet effet n’a été vu ou rendu public.

 

 

Par la même occasion, l’USAID a informé le groupe de sa participation à la célébration du 80e anniversaire du Parc National de la Garamba, et a annoncé son deuxième accord de coopération signé avec African Park dans le cadre de la nouvelle activité sur l’approche communautaire à la lutte contre le commerce illicite des espèces sauvages dans la région du Garamba-Bili-Chinko à la frontière RDC-RCA. Il a rappelé que le premier accord portait sur la lutte contre le trafic des espèces sauvages autour de ces aires protégées.

 

 

Lors de cette rencontre, une tour de table a servi aux différents bailleurs de faire le point sur leurs projets dans le secteur. L’USAID a annoncé le lancement dans les semaines qui viennent de son programme annuel (Annual Progam Statement), un mécanisme pour le développement conjoint des projets qui implique le secteur privé et des partenaires ressources intéressés à développer des projets sur des thématiques bien précises. A cet effet, l’organisation américaine fera circuler aux membres du GIBE, les termes de référence d’une étude sur le partenariat public-privé dans le cadre de la gestion des aires protégées. Etude qui sera menée par le Département des Forets Américains dans le cadre de son appui à l’ICCN.

 

 

Dans la même logique, l’organisme a promis de partager avec les membres, le rapport de l’étude d’évaluation des menaces sur les forêts tropicales, une étude qui s’est focalisée sur une approche novatrice à savoir  anthropocentrique. Et une présentation des résultats de cette étude sera également faite à la prochaine réunion du GIBE prévue le 19 juillet.

 

 

Le JICA a porté à la connaissance des membres du groupe de la signature du projet d’appui à l’opérationnalisation du système national de surveillance des forêts et que la situation de blocage de l’activité financée par CAFI demeure inchangée.

 

 

Pour sa part, la KfW a fait part à l’assistance  de la poursuite de l’appui aux six parcs nationaux, de la signature d’un avenant avec GFA pour clôturer la mise en œuvre du projet PBF2, du lancement au mois de septembre 2018 de la deuxième phase d’évaluation du projet PBF2.

Lire aussi  Biodiversité : Richard Tshombe, « la conservation en RDC traverse une crise »

 

Le Royaume-Uni, quant à lui, a annoncé que le gouvernement britannique avait lancé un appel à projets dans le domaine de la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages (Illegal Wildlife Trade Challenge Fund) et dans celui de la protection de la biodiversité (Darwin Initiative). Ces fonds sont ouverts à un éventuel co-financement et les délais de soumission des projets sont le 10 juillet 2018 le premier et le 24 juillet 2018 pour le deuxième.

 

 

Le PNUD aussi a informé les membres de la tenue d’un Comité Local d’Approbation de Projet (CLAP) du projet d’appui aux programmes d’adaptation au changement climatique. Ledit projet sera lancé au mois de juillet 2018, et a annoncé également, la présentation du projet « Partenariat pour la conservation de la biodiversité – Mécanismes de financement durable des aires protégées du bassin du Congo ». Cette présentation sera faite le 17 et 18 juillet 2018.

 

 

La coopération allemande, GIZ a annoncé la tenue à Kinshasa, du 24 au 26 juillet 2018, d’une conférence internationale sur la recherche de la biodiversité et les services écosystémiques.

 

 

L’Ambassade de la Belgique a informé l’assistance que dans le cadre de la coopération déléguée, elle appuie conjointement avec l’UE, la construction d’un flux-Tower, une première en Afrique qui va pouvoir mesurer l’effet de la déforestation sur les gaz à effet de serres.

 

 

L’UE a fait part aux membres qu’une action pour adresser la question sécuritaire et des recherches alternatives autour du Lac Edouard est en cours. Le tourisme dans la zone est momentanément suspendu. Elle a annoncé également la poursuite des activités de la coopération déléguée conjointe avec la Belgique incluant la question de la recherche et de l’aménagement à Yangambi à Kisangani, et la continuité des actions régionales autour du Parc de la Garamba pour adresser les problématiques sur la transhumance autour du Parc.

 

En savoir plus...

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC