« Scénarios de la biodiversité africaine : Anticipation du devenir de la biodiversité et des services éco-systémiques et adaptation aux changements globaux en Afrique » Mobilise au Gabon

 

docs/news/avril-mai-13/FRB-Groupe-le-27-mars-2013-a-IFG.jpgLibreville, Gabon, du 25 au 27 mars 2013 – S’est tenu un atelier régional pour des scénarios de la biodiversité africaine : Anticipation du devenir de la biodiversité et des services éco-systémiques et adaptation aux changements globaux en Afrique. Cet atelier était organisé à l’initiative de la Fondation française pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) et en partenariat avec le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et le Réseau des aires protégées d’Afrique centrale (RAPAC). Il visait à favoriser l’émergence de projets de recherche sur les scénarios de la biodiversité en Afrique subsaharienne, avec l’appui de la communauté scientifique française.

 

Placé sous le haut patronage du Ministère de l'Economie, de l'Emploi et du Développement Durable du Gabon, cet atelier a mobilisé plus de 200 participants (chercheurs du Nord et du Sud, gestionnaires de parcs naturels, acteurs du mouvement associatif, du secteur privé et du secteur public) pour des travaux à l’Institut français du Gabon, avec trois objectifs majeurs :

 

-       stimuler la recherche scientifique sur les trajectoires futures plausibles (« scénarios ») de la biodiversité africaine et des services éco-systémiques associés,

-       favoriser l’essor de réseaux d’innovations science-politique-gestion pour le développement et l’utilisation de scénarios de la biodiversité, à l’interface des systèmes humains et naturels,

-       s’inscrire dans la dynamique de l’IPBES visant à favoriser le développement des capacités et les démarches d’anticipation et d’appui aux politiques publiques.

 

docs/news/avril-mai-13/FRB-Logo.jpgLes orientations et projets de recherche qui ont été esquissés au cours de cet atelier déboucheront à terme sur des scénarios et outils adaptés aux besoins des acteurs africains pour une gestion durable de la biodiversité.

 

Les projets identifiés pourront être proposés à l'appel à projets de recherche organisé par la FRB et le FFEM sur le thème: «Scénarios de la biodiversité en Afrique subsaharienne.» Dans le cadre du partenariat FRB-FFEM, cet appel à projets dispose d’ores et déjà d’un budget de 600 000 euros, qui pourra être complété par de nouveaux partenariats.

 

L'information sur cet appel à projets est disponible sur le site internet de la FRB à www.fondationbiodiversite.fr.

 

A propos de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) 

 

La Fondation française pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) a été créée en 2008 à l’initiative des ministères français de la recherche et de l’environnement et a été fondée par 8 institutions publiques de recherche (BRGM, CIRAD, CNRS, IFREMER, INRA, IRD, IRSTEA, et MNHN). La FRB est une plate-forme science/société qui soutient et promeut des projets scientifiques et l’expertise sur la biodiversité. Elle a notamment créé le Centre de synthèse et d’analyse sur la biodiversité (CESAB), coordonne l’ERAnet BiodivERsA, et participe à la mise en place de l’IPBES. http://www.fondationbiodiversite.fr.

 

A propos du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM)

 

Le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) est un fonds public bilatéral créé à l’initiative du Gouvernement français, en 1994. Son secrétariat et sa gestion financière sont confiés à l’Agence Française de Développement. Le FFEM a pour mandat de cofinancer des projets à forte composante environnementale, dans les pays en développement. Ce cofinancement, exclusivement sous forme de dons, est destiné à la mise en œuvre de projets pilotes qui concilient environnement et développement économique des pays bénéficiaires. Ses activités se concentrent dans les domaines de la biodiversité, des eaux internationales, du changement climatique, de la dégradation des terres, des polluants organiques persistants ou de la couche d’ozone. Au 31 décembre 2012, 237 projets étaient approuvés pour engagement de fonds, pour un montant de 276 millions d’euros. Les deux tiers sont répartis en Afrique sub-saharienne et en Méditerranée.

www.ffem.fr

 

A propos du Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale (RAPAC)

 

Le Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale (RAPAC) est une association sous-régionale à caractère technique et scientifique  à but non lucratif, créée en 2000, avec l’appui de l’Union Européenne, dans le cadre du programme ECOFAC. Son action s’étend sur la zone de la CEEAC et CEMAC, avec huit pays membres : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sao Tomé et Principe et Tchad.

 

Le programme ECOFAC V (Écosystèmes Fragilisés d’Afrique Centrale), de 2011 à mi 2015, financé par la Commission Européenne, est sous la maîtrise d’ouvrage de la CEEAC. L’objectif global du programme est de contribuer à la conservation et la gestion durable des écosystèmes de l’Afrique Centrale, pour garantir la pérennité des services environnementaux, et à la réduction de la pauvreté, sur 16 parcs nationaux et aires protégées ainsi que sur leurs zones périphériques.

http://www.rapac.org/

 

A propos de l’IPBES

 

L’IPBES (Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services éco-systémiques) a été formellement mise en place en avril 2012, sous l’égide du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE.). La première session plénière de l’IPBES s’est tenue en janvier 2013 en Allemagne, à Bonn, siège de son Secrétariat.

 

l’IPBES vise à rapprocher les scientifiques des décideurs politiques en donnant une réponse à la fois locale et globale à l'érosion de la biodiversité. Face à un domaine où les forces sont dispersées (multitudes de champs scientifiques et d’échelles d’observation), l’IPBES permettra de mobiliser l’expertise, de connecter les données et de synthétiser toutes les connaissances.

 

Pour de plus amples informations, bien vouloir consulter : http://www.fondationbiodiversite.fr/appel-a-projets/modelisation-et-scenarios-de-la-biodiversite

 

Images credit: http://www.fondationbiodiversite.fr

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

SYNTHESES DES RAPPORTS D’OBSERVATION INDEPENDANTE EXTERNE - CAMEROUN - [Rapports produits en Septembre-Novembre 2019] via les procédures du SNOIE (SYSTEME NORMALISE D’OBSERVATION INDEPENDANTE EXTERNE - SNOIE)

Le Ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), et ses délégations régionales de l’Est et du Centre ont depuis le 10 décembre 2019, sur leur table quatre rapports de dénonciations des cas d’exploitation forestière illégale dans les régions du Centre et de l’Est. Dans ces rapports produits par les OSC membres du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE), certifié ISO 9001 :2015, plusieurs infractions présumées ont été relevées.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC