FSC Bassin du Congo: Lettre d'information FSC Bassin du Congo 01/2015

 

Dans ce numéro: Développement dans le Bassin du Congo - Développement en Afrique de l’Est -  Développement en Afrique Australe - Stratégie globale du FSC - Procédures révisées de l’Evaluation Nationale des Risques approuvées - Programme de soutien aux Petits Exploitants – mise à jour - Des brèves intéressantes----

 

Cette lettre d’information est rédigée par le Bureau Sous-Régional du FSC pour le Bassin du Congo, dans le but d’informer, périodiquement, les parties prenantes à la gestion des forêts du Bassin sur le Congo, du développement des activités de l’Organisation au niveau régional et international.

 

Lettre d’information FSC Bassin du Congo 01/2015

 

Sommaire

Cliquer sur le titre ci-dessous pour être redirigé sur l’article concerné

  1. Développement dans le Bassin du Congo
  2. Développement en Afrique de l’Est
  3. Développement en Afrique Australe
  4. Stratégie globale du FSC
  5. Procédures révisées de l’Evaluation Nationale des Risques approuvées
  6. Programme de soutien aux Petits Exploitants – mise à jour
  7. Des brèves intéressantes

 

 

News

 

  1. Développement dans le Bassin du Congo

 

La Commission des Forêts d’Afrique Centrale, à travers le Projet PPECF, soutient la consolidation de la stratégie du FSC pour le Bassin du Congo

La Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a approuvé, en octobre 2014, la demande de financement du FSC-International pour soutenir la consolidation de sa stratégie pour le Bassin du Congo.

Cet appui institutionnel et financier permettra à la Coordination Sous-Régionale de FSC de conduire un certain nombre d’actions, parmi lesquelles la poursuite de l’élaboration des nouvelles Normes Nationales FSC®  dans quatre (04) pays : Cameroun, Gabon, République du Congo et République Démocratique du Congo.

Davantage de détails sur cet appui consultables ici.

 

Le FSC soutient le gouvernement du Gabon dans la promotion de la certification forestière

L’un des trois objectifs majeurs du Pilier 1 Gabon Vert du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) est de  «  gérer durablement la forêt gabonaise et positionner le Gabon comme un leader mondial du bois tropical certifié » (pp. 12, 83, 146).

Dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie ambitieuse, le Gabon a organisé, avec le soutien technique et financier du FSC (via le Projet ECOFORAF mis en œuvre par l’Association Internationale des Bois Tropicaux - ATIBT) deux journées de rencontres, le 26 et 27 novembre 2014.

Le FSC a pu mettre à disposition des participants un ensemble de documents de communication en français, en anglais et en mandarin, et des présentations ont été données, notamment sur les opportunités de certification FSC pour les petites et moyennes entreprises.

En fin d’atelier, un Plan d’Action pour la promotion de la certification forestière au Gabon a été ébauché, il sera finalisé au cours du premier trimestre 2015.

 

Lancement du développement des nouvelles Normes FSC® Nationales au Cameroun, Gabon, République Démocratique du Congo et République du Congo

Entre novembre et décembre 2014, la Coordination sous-régionale du FSC a organisé, avec l’appui financier du Programme Régional pour l’Afrique Centrale du Fonds Mondial pour la Nature (WWF-CARPO), une série d’Ateliers Nationaux au Cameroun, Gabon, République Démocratique du Congo et République du Congo.

Au cours de ces Ateliers, les parties prenantes à la gestion durable des forêts du Bassin du Congo (représentants des populations autochtones et locales, Organisations de la Société Civile, Bailleurs de Fonds internationaux, Observation Indépendante des Forêts, Organisations Non-Gouvernementales Environnementales et Secteur Privé) ont été informées du processus de développement des Normes Nationales FSC.

Dans chaque pays, un Forum Consultatif et un Groupe d’Elaboration des Normes (en chambres équilibrées) doivent être constitués. Un nombre satisfaisant de candidatures des différents groupes d’intérêt (économique/environnemental/social) a été reçu par la Coordination Sous Régionale, et l’établissement de ces deux instances devrait être annoncé par le FSC-International au cours du 1er trimestre 2015.

Après constitution officielle de chacun des Groupes d’Elaboration des Normes, un(e) Président(e) sera élu(e) par vote anonyme des membres retenus.

 

Le FSC certifie la plus grande surface contigüe de concession forestière du Bassin du Congo

La plus grande surface contigüe de concession forestière sous les tropiques est à nouveau certifiée FSC®. La société Industrie Forestière de Ouesso (IFO), attributaire de l’UFA Ngombé dans le Nord Congo, a reçu, fin 2014, un certificat FSC de Gestion Forestière et un certificat FSC de Chaîne de Contrôle par l’Organisme de certification Rainforest Alliance.

Cette certification ramène la superficie totale de forêts certifiées en République du Congo à 1,7 Millions d’hectares et à 4,8 pour le Bassin du Congo.

 

Afin de reconduire ses certificats, le Groupe DANZER, propriétaire de la filiale congolaise IFO, a travaillé avec des Organisations Internationales afin de renforcer ses procédures de gestion et de résolution des conflits, et leurs mises en œuvre, tel qu’exigé par le FSC-International.

« Nous reconnaissons les efforts importants consentis par Danzer pour améliorer ses pratiques et satisfaire aux exigences élevées du FSC » a déclaré Daniel TIVEAU, le Coordonnateur du Programme Forêt du WWF-CARPO.

« FSC demeure le seul système de certification crédible dans le Bassin du Congo, notamment pour les pays à faible gouvernance. Il devient un outil de plus en plus puissant pour améliorer la gestion forestière. »

 

Un Agent des Politiques et des Normes du FSC recruté pour le Bassin du Congo

Au 1er janvier 2015, William Lawyer a été recruté au FSC en tant qu’Agent des Politiques et des Normes du FSC pour le Bassin du Congo.

William est camerounais, et parle couramment anglais, français et Kom, sa langue maternelle.

Basé à Brazzaville, il sera en charge de s’assurer, à l’échelle de la Sous-Région, de la qualité du processus de développement et/ou de révision des Normes Nationales dans la Sous-Région, ainsi que de la réalisation des Evaluations Nationales des Risques dans le cadre de la révision du système FSC Bois-Contrôlé.

 

Précédemment, William a travaillé pendant près de trois ans à Bambidi, au Gabon, dans la société CEB (Precious Woods), où il s’est concentré sur la coordination, le suivi-évaluation et la supervision de la mise en œuvre des procédures FSC de cette entreprise gabonaise, en sa qualité de Responsable Certification et Environnement.

 

  1. Développement en Afrique de l’Est

 

Mpingo Conservation and Development Initiative (MCDI) a célébré une décennie passé à appuyer les communautés dans la gestion durable de leurs ressources

MCDI a, depuis 10 années, assisté 25.000 personnes venant de 16 Communautés rurales du Sud de la Tanzanie, les encourageant à prendre le contrôle de leurs forêts à travers une gestion participative. Les membres de ces Communautés ont des droits d’usage, leur permettant de gérer ou cogérer les forêts situées aux abords de leurs villages, et de bénéficier directement des ressources qui sont les leurs.

MCDI gère, dans cette démarche participative, 18.000 hectares de forêts.

Mpingo désigne en Swahili les Forêts à Dalbergia melanoxylon d’Afrique de l’Est, appelé plus communément ébène du Mozambique ou Grenadille d’Afrique.

Le bois de Mpingo est devenu une essence très onéreuse, et particulièrement prisée par ses qualités exceptionnelles pour la conception d’instruments de musique (lutherie).

 

En 2009, MCDI a reçu la première certification de groupe en Afrique, pour des forêts naturelles gérées par deux communautés. Depuis lors, dix autres communautés ont pu être ajoutées à ce certificat de groupe. En Octobre dernier, le Directeur Générale, Jasper Makala, a déclaré à l’un des managers communication du FSC, Jesse Cruz : « MCDI voit en la certification une solution inédite à la conservation et à la réduction de la pauvreté ».

En cinq ans, les communautés concernées ont gagné 200.000 USD issus de la vente de bois certifiés, et ont appris à exploiter leurs forêts tout en préservant ses services écosystémiques clés.

En 2011, la première clarinette certifiée FSC, produite par Hanson Clarinets, a été conçue avec du mpingo de Kikole.

 

MCDI est devenu membre FSC l’année dernière, renforçant son engagement et lui permettant de prendre part aux processus de décision et à la gouvernance du FSC.

 

Table-ronde en Afrique de l’Est

La table-ronde FSC pour l’Afrique de l’Est s’est tenue début novembre en Tanzanie, dans la vallée du Kilombero (Kilombero Valley Teak).

26 participants ont assisté à 03 jours de discussions, et à une excursion conduit par KVTC.

Le Directeur des Politiques et des normes du FSC, le Directeur Afrique et son Coordonnateur pour l’Afrique de l’Est représentaient l’organisation. Des membres du FSC, des Groupes d’Elaboration des Normes, des détenteurs de certificats, et le Représentant du Comité Permanent des Peuples Autochtones FSC (PIPC) étaient aussi du rendez-vous.

Cette réunion ouverte a permis aux invités de prendre acte des activités à conduire dans cette Sous-Région en 2015, et des motions importantes votées lors de la dernière Assemblée Générale de Séville.

Si vous souhaitez davantage de détails sur cette réunion, n’hésitez pas à contacter Paul OPANGA, Coordonnateur FSC pour l’Afrique de l’Est (p.opanga@fsc.org).

 

  1. Développement en Afrique Australe

 

Evaluation Nationale Centralisée des Risques

Les premiers résultats de l’Evaluation Nationale Centralisée des Risques (CNRA) seront disponibles bientôt, permettant aux parties prenantes d’apporter leurs commentaires avant finalisation. La consultation est prévue pour débuter en février 2015.

 

La consultation sur le CNRA sera un  processus continu. Des évaluations individuelles seront publiées périodiquement par pays, et par catégorie de Bois-Contrôlé, dès qu’elles seront complétées. Chaque consultation sera ouverte sur une période de 30 jours, et les commentaires reçus permettront de finaliser ces évaluations.

Les résultats finaux seront enfin publiés sur le site du FSC, et sur une version actualisée du Registre Forestier Global. Le Registre Forestier Global ou Global Forest Registry a été développé par le système révisé du Bois Contrôlé pour garantir sa fonctionnalité.

 

L’évaluation pilote pour la catégorie 3 (liée aux Hautes Valeurs de Conservation) est en cours au Brésil et en Finlande, les résultats sont en consultation auprès des Groupes de Travail des Evaluations Nationales des Risques respectivement brésiliens et finlandais. Le plan est ensuite de débuter cette évaluation en Afrique du Sud, début février.

 

  1. Stratégie globale du FSC 2015-2020

Les membres du FSC ont été invités à participer à l’élaboration du draft (v2.1) de la Stratégie Globale du FSC pour la période 2015-2020.

Ce Plan contient des actions cruciales, devant être prises pour renforcer et stabiliser le système de certification FSC.

Ce Plan réaffirme l’identité du FSC, en tant que plateforme démocratique et collaborative et de solutions pour les forêts, avec un potentiel qui va bien au-delà d’un simple système de certification.

 

Cette ébauche reflète des mois de réflexions, de délibération de de processus de décisions, de la part des membres, du Conseil d’Administration et du personnel de l’Organisation, et offre une direction globale sans équivoque pour le FSC.

Nous espérons que nos membres prendront le temps de le consulter, et de produire leurs commentaires.

En retour, nous promettons de passer les six prochaines années à travailler dur pour répondre à vos attentes, et tenter de fournir un futur à nos enfants.

 

Pour information, l’ensemble des membre FSC de la planète ont été invités à participer à des téléconférences, selon l’agenda suivant :

        Afrique Anglophone et Europe (langue anglaise): 23 Janvier de 11h00 à 13h°00 (heure de l’Europe Centrale CET

        Amérique du Nord (langue anglaise): 27 Janvier, de 14h00 à 16h00 (Eastern Standard Time). 

        Afrique Francophone et France (langue française): 28 Janvier de 11h00 à 13h00 (heure de l’Europe Centrale CET/ Afrique Centrale).

        CIS / Asie et Pacifique (langue anglaise): 04 Février, de 10h00 à 12h00 (Hong Kong Time).

        Amérique Latine / Espagne (langue espagnole) : 11 Février, de 12h00 à 14h00 (Brasilia Summer Time).

 

  1. Procédures révisées de l’Evaluation Nationale des Risques approuvées

 

Le Conseil d’Administration a approuvé les procédures normatives révisées pour le développement et l’approbation de l’Evaluation Nationale des Risques FSC (NRAs) lors de leur 67ème réunion, à Oaxaca, en novembre 2014.

Cette approbation représente une étape importante dans le processus global de révision du système FSC de Bois-Contrôlé (Controlled Wood system), en renforçant les procédures d’évaluation de l’approvisionnement en bois-contrôlé. Les documents (joints au présent Bulletin) seront suivis par deux Normes révisés des Bois-Contrôlés FSC.

Le Conseil d’Administration a demandé que ces documents prennent effet au 01er janvier 2015, ils ont été publiés le 01er décembre 2014.

 

Les procédures PRO-60-002 V3-0  spécifient les différentes étapes à suivre pour développer, maintenir et réviser une Evaluation Nationale des Risques, jusqu’à leur approbation par le FSC. Le Conseil d’Administration a requis une forte implication des partenaires du réseau, telle que la Coordination pour le Bassin du Congo, pour le développement de ces Evaluations Nationales.

Les autres documents joints sont une annexe à la PRO-60-002 V3-0, et pourront vous être détaillés sur simple requête à l’attention du Coordonnateur Sous Régional.

 

Comment et pourquoi de tels documents ont été développés ?

La révision du système Bois-contrôlé a été développé en 2011, suite à une motion (motion 51) votée en Assemblée Générale.

La motion 51 prévoit l’élimination totale des évaluations des risques conduites par les sociétés, et leur remplacement par des Evaluations Nationales des Risques réalisées par le FSC lui-même.

Un courrier plus exhaustif a été envoyé aux partenaires concernés, mi-décembre 2014, par le Service des Politiques et des Normes du FSC à ce sujet.

 

 

  1. Programme de soutien aux Petits Exploitants – mise à jour

 

Le quatrième bulletin d’information pour le Programme de Soutien aux Petits Exploitants (Smallholders Program) est maintenant disponible à l’adresse suivante :

https://ic.fsc.org/newsroom.9.1029.htm

Dans cette édition, des histoires du Japon et d’Indonésie, et les dernières mises à jours sur les projets conduits par cette unité.

 

 

  1. Des brèves intéressantes

 

Nouvelle vidéo institutionnelle du FSC bientôt sous-titrée en français

Le FSC est fier de vous présenter sa nouvelle vidéo institutionnelle, d’une durée de 02 minutes.

Cette vidéo, extrêmement simple, a été conçue telle une succession de petits clips, qui verront le jour dans le futur.

La vidéo est consultable sur le site du FSC, et sera promue sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez la regarder, et la télécharger dans sa version anglaise sur le lien suivant :

https://fsc.filecamp.com/public/file/27u7-3qi4lbli

 

Elle est en cours de sous-titrage en langue française, les liens vous seront transmis en temps opportun.

 

Comment et Pourquoi des bois tropicaux certifiés FSC ?

Le Bureau FSC des Pays-Bas travaille depuis de nombreuses années sur la promotion de l’usage des bois tropicaux certifiés FSC.

Ce petit film tourné dans la concession de la société WIJMA (première société certifiée durablement FSC dans le Bassin du Congo) au Cameroun et aux Pays-Bas, montre le caractère précieux des bois tropicaux, leur esthétique incomparable, leurs qualités fonctionnelles et l’importance d’utiliser du bois issu de forêts gérées de manière responsable.

Le film peut être visionné sur YouTube, à l’adresse suivante :

http://youtu.be/nehYAMYyABw

 

Ce film a été réalisé avec la participation de la société GWZ WIJMA.

 

Le FSC a mis en exergue le potentiel de la certification forestière pour les Services Ecosystémiques lors de la COP 20

Lors de cet évènement, intitulé « Paysages, Services Ecosystémiques et petits exploitants : mise en pratique de concepts transversaux », le FSC a présenté son travail sur les services écosystémiques, comme une contribution vers une gestion responsable des paysages.

Contenu dans les nouveaux Indicateurs Génériques Internationaux (IGI), ces exigences ouvrent la voie à la certification d’une large gamme de services écosystémiques : stockage de carbone forestier, qualité de l’eau et débit, conservation des sols, conservation de la biodiversité et services récréatifs (tourisme…).

La Certification des Ecosystèmes offre un climat de confiance aux entreprises, qui se doivent, aujourd’hui, de maintenir l’intégrité des services rendus par les écosystèmes forestiers.

 

 

 

Si vous avez la moindre question au sujet de cette Lettre d’information, ou si vous souhaitez vous en désinscrire, écrivez à

Mathieu AUGER-SCHWARTZENBERG / Coordonnateur Sous Régional FSC pour le Bassin du Congo à l’adresse électronique suivante : m.schwartzenberg@fsc.org

 

Respectueusement,

Mathieu Auger-Schwartzenberg
FSC Sub-Regional Coordinator Congo Basin
Coordonnateur Sous Régional FSC pour le Bassin du Congo

Coordination Sous Régionale FSC pour le Bassin du Congo
2 Avenue de la Base – immeuble LCB – Angle Bd Denis Sassou Nguesso
Quartier Batignolles – Brazzaville / République du Congo
Phone (Africa) : +242 06 938 71 08 – (Europa) : +33 6 84 53 98 87
m.schwartzenberg@fsc.orgwww.congo-basin.fsc.org
Skype: mathieu.schwartzenberg

FOREST STEWARDSHIP COUNCIL® (FSC®)

www.ic.fsc.org

PLEASE THINK FSC BEFORE YOU PRINT. 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020