Bienvenue à notre nouveau partenaire, « Greater Virunga Transboundary Collaboration » !

 

 

 

Greater Virunga Transboundary Collaboration devient officiellement membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC)

 

Kigali (Rwanda), le 27 mai 2014 - Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) est devenu officiellement membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) et s’engage à respecter le cadre de coopération du PFBC visant à promouvoir la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale.

 

Le Dr Muamba Tshibasu Georges, Secrétaire exécutif, est persuadé que Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) peut partager sa précieuse expérience en tant que programme de collaboration transfrontalière développé en période de conflit armé et profitera de sa coopération avec le Partenariat pour favoriser la reconnaissance de son modèle transfrontalier pour une collaboration plus efficace. En outre, Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) a récemment signé un protocole d'accord tripartite entre CIRGL, CEPGL et GVTC pour une action synergique pour la paix, la sécurité, la conservation et le développement.

 

A propos de la Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC)

 

La Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC) est un mécanisme transfrontier de gestion stratégiques et collaborative du paysage du Grand Virunga. Né d’activités informelles entre le personnel des aires protégées transfrontières, GVTC est devenue une entité formelle avec une forte volonté politique des trois pays de la République démocratique du Congo, le Rwanda et l’Ouganda.

 

Accomplissements

Du interactions informelles du personnel du parc à travers les frontières à la légalisation de l’attente de la Collaboration Grand Virunga transfrontières, ce sont les jalons de la collaboration transfrontalière :

 

♦  2011 : ? La légalisation de la Collaboration Grand Virunga transfrontières par un traité signé par les chefs d’Etat de la République démocratique du Congo, le Rwanda et l’Ouganda. Cette étape est en train, mais en attendant signatures.

 2010 : Plan raffinés transfrontières stratégique quinquennal.

 2009 : Institutionnalisation de la collaboration transfrontalière des Virunga par le Grand Conseil interministériel.

 2008 : Déclaration ministérielle de Rubavu pour la collaboration transfrontalière Grand Virunga.

 2008 : Création d’un Secrétariat exécutif pleinement opérationnel, provisoirement basé à Kigali, pour coordonner la mise en œuvre de la 10-Année transfrontières Plan stratégique.

 2007 : Acquisition de quatre années de financement du Royaume des Pays-Bas pour mettre en œuvre la collaboration transfrontalière et le partage des revenus de soutien et des entreprises de conservation à travers le paysage du Grand Virunga.

 2006 : Année 10-transfrontières Plan stratégique autorisant la création d’un secrétariat permanent.

 2005 : protocole d’accord tripartite sur les recettes du tourisme partage par les groupes transfrontaliers du tourisme des gorilles.

 2005 : Déclaration ministérielle tripartite de Goma sur la gestion transfrontalière des ressources naturelles du réseau de zones protégées transfrontalières du Rift Albertin Central.

 2004 : protocole d’accord trilatéral entre les trois autorités des aires protégées sur la conservation de collaboration de la Banque centrale du Rift Albertin transfrontalière réseau de zones protégées.

 

Initiatives

 

Pour être efficace et efficiente, la plus grande collaboration transfrontalière des Virunga a connu une série de priorités et identification des projets afin de réussir à améliorer la conservation des espèces, des habitats et des services écologiques qui contribuent à l’accroissement des avantages socio-économiques, grâce à la collaboration transfrontalière efficace.

Découvrez ce que le Grand Virunga transfrontières Collaboration fait dans les domaines de la collaboration régionale, la gestion des ressources naturelles transfrontières, les moyens de subsistance, l’utilisation des terres, et de plaidoyer et de sensibilisation

 

Mandat

Le GVTC est guidé par un plan stratégique de dix ans ainsi que la mise en œuvre d’un plan de cinq ans qui fixe comme objectif l’amélioration de la conservation des espèces, des habitats et des services écologiques qui contribuent à l’accroissement des avantages socio-économiques, grâce à la collaboration transfrontalière efficace.

Le Secrétariat Exécutif a pour mandat de recueillir des fonds au nom des trois aires protégées pour soutenir les initiatives transfrontières. Actuellement, le Secrétariat exécutif met en œuvre un projet de quatre ans financé par le Royaume des Pays-Bas l’spécifiques pour renforcer la collaboration transfrontalière, les mécanismes de partage des recettes et des entreprises communautaires.

Comme dicté par le plan stratégique actuel, les paramètres géographiques pour les travaux de la GVTC comprennent l’écosystème transfrontalier du Central Albertine transfrontalière réseau de zones protégées partagé par huit aires protégées, notamment : Parc National des Virunga et des Sarambwe Réserve Naturelle en RDC ; Mgahinga Gorilla National Park, Bwindi Impenetrable National Park, Queen Elizabeth National Park, Rwenzori Mountains National Park, Semuliki National Park et Kibale National Park en Ouganda, et Parc National des Volcans au Rwanda.

 

Structure

La fondation de la plus grande collaboration transfrontalière des Virunga est fondée sur des équipes de travail transfrontalier au niveau politique et la politique au niveau technique.

Ces entités interagissent sur une base régulière avec les comités techniques régionaux réunissant deux fois par an et les chefs d’État a proposé de se réunir une fois tous les deux ans.

 Chefs d’États
 Ministères nationaux (niveau politique)
 Transfrontières de base du secrétariat (niveau de mise en œuvre)
 Transfrontières Secrétariat exécutif (niveau technique)
 Comité régional de recherche
 Comité Régional de Tourisme
 Comité Régionale pour la conservation communautaire et d’entreprise
 Comité Régionale pour la Sécurité et application de la loi
 Organigramme de la Collaboration Transfrontalière du Grand Virunga

 

Pour en savoir plus, bien vouloir consulter le lien ci-après:  Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Cinq priorités pour les lois relatives à la foresterie communautaire en République du Congo

La foresterie communautaire peut avoir des bénéfices environnementaux, sociaux et économiques en améliorant la gestion des forêts et les moyens de subsistance des communautés locales. Tanja Venisnik, conseillère en droit et politique publique à ClientEarth, explique que des lois claires et cohérentes sont indispensables au succès de la foresterie communautaire.

En savoir plus...

Alwihdainfo-Innovation environnementale : la tchadienne Hindou Oumarou remporte le prix Pritzker de 100 000 dollars

Native du Tchad, Hindou Oumarou reçoit 100 000 dollars pour un travail d'unification des cultures autour d'une ressource en eau qui se raréfie et qui dessert quatre pays africains.

En savoir plus...

mediaterre-Participation de la Francophonie à la CdP - COP25

À chaque Conférence des Parties négociant sur le climat depuis la CdP21 en 2015, la Francophonie a réservé et aménagé un Pavillon pour les acteurs francophones. Le pavillon mis à disposition permet durant deux semaines de la CdP permet d'abriter des événements, totalisant une participation de près de 2000 personnes à chaque édition. Cette expérience a toujours été couronnée de succès et beaucoup appréciée par les États et Gouvernements membres de la Francophonie ainsi que par les acteurs de la société civile et du privé!

En savoir plus...

SNOIE* I Note d’information I Numéro 8

Deux entreprises forestières dénoncées pour exploitation forestière illégale par le Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE) suspendues.

En savoir plus...

Lemonde-Après le désistement du Chili, la COP25 sur le climat sera organisée en Espagne en décembre

Après le renoncement du président chilien, Sebastian Piñera, en raison des troubles dans le pays, l’Espagne organisera la conférence aux dates prévues, du 2 au 13 décembre.

En savoir plus...

Lemonde-L’Afrique incontournable pour conduire la transition énergétique mondiale

L’Afrique subsaharienne consomme à peine plus d’électricité que l’Espagne. C’est pourtant sur le continent que se joue une importante bataille contre le dérèglement climatique. A quelques semaines de la 25e conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP25), l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publie, vendredi 8 novembre, un rapport que les négociateurs africains auraient tort de ne pas mettre dans leurs valises avant de s’acheminer vers Madrid. Ils y trouveront de solides arguments pour faire entendre leurs voix à côté des pays gros émetteurs de gaz à effet de serre. « La façon dont l’Afrique parviendra à satisfaire ses besoins énergétiques est cruciale pour l’avenir du continent, et du monde », posent d’emblée les auteurs de cette deuxième édition des Perspectives économiques de l’Afrique, une somme de près de 300 pages.

En savoir plus...

SWM Programme - Bulletin d'information numéro 3 - juillet - octobre 2019

Le troisième bulletin d’information du Programme de gestion durable de la faune sauvage (de l’anglais Sustainable Wildlife Management «SWM» Programme) vient tout juste de paraître. Ce troisième numéro présente les dernières avancées de la mise en œuvre du programme entre juillet et octobre 2019, à travers treize pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Il est disponible....

En savoir plus...

Trentième réunion du Groupe de Travail Biodiversité d’Afrique Centrale (GTBAC) : Une position commune adoptée.

Cette réunion a été organisée du 11 au 13 novembre 2019, à Kigali (Rwanda), dans la salle de réunion de l’hôtel CHEZ LANDO, en prélude de la onzième réunion du Groupe de Travail sur l’Article 8 (j) et les dispositions connexes (WG8J 11) et à la 23ème réunion de l’Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques (OSASTT-23) qui se tiendront du 20 au 22 et du 25 au 29 novembre 2019 à Montréal au Canada. Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019