Bienvenue à notre nouveau partenaire, « Greater Virunga Transboundary Collaboration » !

 

 

 

Greater Virunga Transboundary Collaboration devient officiellement membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC)

 

Kigali (Rwanda), le 27 mai 2014 - Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) est devenu officiellement membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) et s’engage à respecter le cadre de coopération du PFBC visant à promouvoir la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale.

 

Le Dr Muamba Tshibasu Georges, Secrétaire exécutif, est persuadé que Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) peut partager sa précieuse expérience en tant que programme de collaboration transfrontalière développé en période de conflit armé et profitera de sa coopération avec le Partenariat pour favoriser la reconnaissance de son modèle transfrontalier pour une collaboration plus efficace. En outre, Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) a récemment signé un protocole d'accord tripartite entre CIRGL, CEPGL et GVTC pour une action synergique pour la paix, la sécurité, la conservation et le développement.

 

A propos de la Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC)

 

La Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC) est un mécanisme transfrontier de gestion stratégiques et collaborative du paysage du Grand Virunga. Né d’activités informelles entre le personnel des aires protégées transfrontières, GVTC est devenue une entité formelle avec une forte volonté politique des trois pays de la République démocratique du Congo, le Rwanda et l’Ouganda.

 

Accomplissements

Du interactions informelles du personnel du parc à travers les frontières à la légalisation de l’attente de la Collaboration Grand Virunga transfrontières, ce sont les jalons de la collaboration transfrontalière :

 

♦  2011 : ? La légalisation de la Collaboration Grand Virunga transfrontières par un traité signé par les chefs d’Etat de la République démocratique du Congo, le Rwanda et l’Ouganda. Cette étape est en train, mais en attendant signatures.

 2010 : Plan raffinés transfrontières stratégique quinquennal.

 2009 : Institutionnalisation de la collaboration transfrontalière des Virunga par le Grand Conseil interministériel.

 2008 : Déclaration ministérielle de Rubavu pour la collaboration transfrontalière Grand Virunga.

 2008 : Création d’un Secrétariat exécutif pleinement opérationnel, provisoirement basé à Kigali, pour coordonner la mise en œuvre de la 10-Année transfrontières Plan stratégique.

 2007 : Acquisition de quatre années de financement du Royaume des Pays-Bas pour mettre en œuvre la collaboration transfrontalière et le partage des revenus de soutien et des entreprises de conservation à travers le paysage du Grand Virunga.

 2006 : Année 10-transfrontières Plan stratégique autorisant la création d’un secrétariat permanent.

 2005 : protocole d’accord tripartite sur les recettes du tourisme partage par les groupes transfrontaliers du tourisme des gorilles.

 2005 : Déclaration ministérielle tripartite de Goma sur la gestion transfrontalière des ressources naturelles du réseau de zones protégées transfrontalières du Rift Albertin Central.

 2004 : protocole d’accord trilatéral entre les trois autorités des aires protégées sur la conservation de collaboration de la Banque centrale du Rift Albertin transfrontalière réseau de zones protégées.

 

Initiatives

 

Pour être efficace et efficiente, la plus grande collaboration transfrontalière des Virunga a connu une série de priorités et identification des projets afin de réussir à améliorer la conservation des espèces, des habitats et des services écologiques qui contribuent à l’accroissement des avantages socio-économiques, grâce à la collaboration transfrontalière efficace.

Découvrez ce que le Grand Virunga transfrontières Collaboration fait dans les domaines de la collaboration régionale, la gestion des ressources naturelles transfrontières, les moyens de subsistance, l’utilisation des terres, et de plaidoyer et de sensibilisation

 

Mandat

Le GVTC est guidé par un plan stratégique de dix ans ainsi que la mise en œuvre d’un plan de cinq ans qui fixe comme objectif l’amélioration de la conservation des espèces, des habitats et des services écologiques qui contribuent à l’accroissement des avantages socio-économiques, grâce à la collaboration transfrontalière efficace.

Le Secrétariat Exécutif a pour mandat de recueillir des fonds au nom des trois aires protégées pour soutenir les initiatives transfrontières. Actuellement, le Secrétariat exécutif met en œuvre un projet de quatre ans financé par le Royaume des Pays-Bas l’spécifiques pour renforcer la collaboration transfrontalière, les mécanismes de partage des recettes et des entreprises communautaires.

Comme dicté par le plan stratégique actuel, les paramètres géographiques pour les travaux de la GVTC comprennent l’écosystème transfrontalier du Central Albertine transfrontalière réseau de zones protégées partagé par huit aires protégées, notamment : Parc National des Virunga et des Sarambwe Réserve Naturelle en RDC ; Mgahinga Gorilla National Park, Bwindi Impenetrable National Park, Queen Elizabeth National Park, Rwenzori Mountains National Park, Semuliki National Park et Kibale National Park en Ouganda, et Parc National des Volcans au Rwanda.

 

Structure

La fondation de la plus grande collaboration transfrontalière des Virunga est fondée sur des équipes de travail transfrontalier au niveau politique et la politique au niveau technique.

Ces entités interagissent sur une base régulière avec les comités techniques régionaux réunissant deux fois par an et les chefs d’État a proposé de se réunir une fois tous les deux ans.

 Chefs d’États
 Ministères nationaux (niveau politique)
 Transfrontières de base du secrétariat (niveau de mise en œuvre)
 Transfrontières Secrétariat exécutif (niveau technique)
 Comité régional de recherche
 Comité Régional de Tourisme
 Comité Régionale pour la conservation communautaire et d’entreprise
 Comité Régionale pour la Sécurité et application de la loi
 Organigramme de la Collaboration Transfrontalière du Grand Virunga

 

Pour en savoir plus, bien vouloir consulter le lien ci-après:  Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC