LAGA diffusé lundi sur ABC Nightline ! De l’or blanc sur le marché noir : Des éléphants assassinés pour le trafic illégal d’ivoire

docs/news/Juin-Aout-2013/Burundi-ivoire-saisie-arb.jpg

« Nightline » infiltre une équipe de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages, les contrebandiers et la corruption en Afrique. Aux trousses des braconniers d’ivoire et contrebandiers en Afrique de l’Ouest – Ce soir :Aux trousses des trafiquants d’ivoire en Afrique de l’Ouest -  2ième Partie :Incident lors de la ruée pour assister à la capture du plus grand trafiquant d’ivoire du Togo – Vous trouverez aussi  dans cette diffusion: Première Partie  dans le cadre d’une enquête d’envergure, Bill Weir de Nightline s’attaque au commerce illégal de l’ivoire.

 

Vous pouvez le visualiser : ICI

 

♦ Ce soir : Aux trousses des trafiquants d’ivoire en Afrique de l’Ouest : Le Raid – « Nightline » a infiltré une équipe de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages à la recherche de présumés contrebandiers : Vous pouvez le visualiser : ICI

 

Enquête sur le marché noir de l’ivoire : Chasse au « Chef » – 2ième Partie : Incident lors de la ruée pour assister à la capture du plus grand trafiquant d’ivoire du Togo : Vous pouvez le visualiser: ICI

 

Aux trousses des braconniers d’ivoire et contrebandiers en Afrique de l’Ouest – 1ière Partie : Dans le cadre d’une enquête d’envergure, Bill Weir de « Nightline » s’attaque au commerce illégal de l’ivoire : Vous pouvez le visualiser : ICI

 

Nightline a filmé ma mission au Togo, et si vous vous rappelez, je suis rentré déçu de cette mission en Guinée et au Togo. Le plus grand trafiquant d’ivoire nous avait filé entre les doigts. Depuis lors, nous avons continué de le traquer. Avec la diffusion de la vidéo, la probabilité de son arrestation allait considérablement s’amenuiser une fois qu’il se serait rendu compte de sa popularité. Une course contre la montre…

 

Nous l’avons eu ! Il a été appréhendé par une unité spéciale togolaise, originellement chargée de la lutte contre le trafic de stupéfiants. Il croupit désormais derrière les barreaux. Ils ont abattu un vrai travail de professionnels et l’ont interpellé avec des centaines de kilos d’ivoire en sa possession, stockés dans son magasin et chez lui. J’ai essayé de me rendre rapidement au Togo pour assister à son interrogatoire. Nous espérons obtenir des informations spécifiques intéressantes pour les transmettre du Togo vers plusieurs autres pays par l’entremise d’Interpol.

 

Emile N’bouke a été identifié la première fois par Luc. Plus tard, Julian Rademeyer et moi sommes allés mener des enquêtes et travailler avec les autorités togolaises. C’est alors que la toute nouvelle équipe TALF, une réplique de LAGA, l’a interpellé.

 

Emile N’bouke est un trafiquant d’ivoire de renommée internationale. Il a décrit à Julian l’ampleur effarante de son activité, ses méthodes de dissimulation, etc. Il a fourni des explications détaillées au CITES, mieux que ne le ferait la plupart des agents du gouvernement. Il nous a exhortés à ne pas nous inquiéter, étant donné que l’ivoire n’est pas entièrement illégal et que d'autres ventes devraient avoir lieu. (de quoi réfléchir sur la valeur des décisions du CITES aux yeux des criminels). N’bouke, riche et bien connu, a commencé son trafic d’ivoire l’année de ma naissance – 1976.

 

Autres bonnes nouvelles, au Cameroun – Vendredi nous avons essayé de sauver un bébé chimpanzé et d’interpeller un trafiquant de singes avec ses complices. J’ai joint une photo du bébé chimpanzé avec le dispositif utilisé pour le cacher. On l’avait mis dans un sac placé dans une caisse que transportait une motocyclette. Il a été confié à Ape Action Africa.

 

Pour d’amples informations concernant le contenu de cet article, veuillez consulter : LAGA - Wildlife Law Enforcement AC - Anti Corruption - New Generation Activism for Africa – Tél. : +237-99651803 - www.LAGA-Enforcement.org - www.Kick-Corruption.org

***

 

"Le bon sens peut être perçu comme de la folie mais le plus fou c’est de voir la vie comme qu’elle se présente et non comme elle devrait être.

Don Quichotte"

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC