Méthodes des empreintes génétiques et isotopiques au centre d’une conférence internationale à Eschborn (Allemagne)

 

Le rapport final de la conférence internationale est maintenant disponible

 

Bien vouloir télécharger aussi la brochure présentant les techniques méthodes des empreintes génétiques et isotopiques


Sur l'initiative du Ministère Fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection des Consommateurs (BMELV) avec l’appui conjointe du Forest Trust (TFT), l’Institut Johann Heinrich von Thünen (vTI), le Service de contrôle technique TÜV Rhénanie / AgroIsolab, la GTZ et le WWF, s’est  tenu du 3 au 4 novembre 2010 à Eschborn en République Fédéral d’Allemagne une conférence international sur le thème « Méthodes des empreintes génétiques et isotopiques – Outils pratiques pour vérifier l’origine déclarée du bois ». Y ont pris part, entre autres, les points focaux FLEGT, les représentants des administrations forestières et des centres de recherche du Bassin du Congo.

 

Dans son discours à la cérémonie d'ouverture, Stefan Paulus, Directeur de la Division « Environnement et Climat » de la GTZ, a souligné fortement l’importance de cette assise dans la quête des solutions pour combattre l’exploitation forestière illégale. Et, avant de souhaiter plein succès aux travaux,  il a exprimé sa satisfaction d’accueillir des participants venus aussi nombreux de tous les continents pour échanger sur les méthodes des empreintes génétiques et isotopiques. Le Secrétaire Général du Ministère de la Forêt et de la Faune (MINFOF), Cameroun, Mr Denis Koulagna, a de son côté exprimé l’intérêt de la participation du Cameroun à cette innovante initiative. Il a rappelé par la suite que le Cameroun a signé le 06 octobre 2010 l’Accord APV/FLEGT, qui instaure entre le Cameroun et l’Union européenne un régime d’autorisation FLEGT. Lequel régime régira désormais les exportations de bois en provenance du Cameroun vers l’Union européenne. Le Secrétaire Général a conclu son allocution sur une note d’espoir que tous les pays du bassin du Congo fondent sur les méthodes des empreintes génétiques et isotopiques, participant au processus FLEGT en cours.

 

Suite à cette cérémonie d'ouverture, il a été procédé en plénière par des présentations thématiques des experts  centrées sur sept points incluant entre autres: (1) introduction aux empreintes génétiques et isotopiques (2) Introduction à la traçabilité du bois et au rôle des empreintes (3) Les enseignements tirés du développement de systèmes de traçabilité du bois (4) Expérience pratique en matière d’application des techniques d'empreinte techniques (5) Réflexion de l'autorité de la CITES (6) Utilisation des techniques d'empreinte : point de vue des détaillants de bois (5) bases de données et autres défis à relever pour l'application pratique (7) Potentiel et défis liés aux techniques d’empreinte pour les entreprises privées.  À l'issue de ces présentations, des sessions de travaux en groupes ont été organisées dont l’un sur  « Discussion scientifique des résultats et des perspectives » et l’autre sur  « Échange entre pays producteurs, secteur privé et pays consommateurs sur différentes questions et les étapes suivantes envisageables ». 

 

En conclusion aux travaux, les participants ont formulé des recommandations pour les Etats et toutes les parties prenantes pour l’implémentation pratique sur le terrain des méthodes des empreintes génétiques et isotopiques sur le terrain,  notamment  sur : (1) l’opérationnalisation des empreintes génétiques et isotopiques avec l’idée d’une nouvelle facilité internationale  qui aura pour  mission de coordonner la recherche, animer les réseaux,  établir les standards internationaux volontaires, et la mise en œuvre de la base de données  (2) le fonctionnement de la base de données internationales sur les empreintes génétiques et isotopiques (3) l’implication au plus haut niveau de la COMIFAC dans les échanges sur les méthodes des empreintes génétiques et isotopiques.

 

Spécifiquement pour le Bassin du Congo, un atelier est prévu se tenir sur  les « Méthodes des empreintes génétiques et isotopiques » en Mars 2011 à Yaoundé  et Co-organisé par TFT et l’ l’Institut Johann Heinrich von Thünen (vTI) avec l’appui financier d’ITTO et le Ministère Fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection des Consommateurs (BMELV).

 

 Pour toutes informations complémentaires, bien vouloir contacter : Wittmann Tobias (tobias.wittmann@gtz.de)  et  von Scheliha, Dr. Stefanie (stefanie.scheliha@gtz.de) .

 

Téléchargez la documentation partielle de la conférence

  

Programme de la conférence

Note d'introduction, Ministère de la Forêt et de la Faune (MINFOF), Cameroun  - Denis Koulagna, Secrétaire général du ministère

L’appui allemand aux techniques d'empreinte Matthias Schwoerer, Ministère fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection des Consommateurs (BMELV)

Introduction à la traçabilité du bois et au rôle des empreintes - Johannes Zahnen, WWF Allemagne

Brève introduction aux empreintes génétiques et isotopiques, Présentation des résultats des projets Dr Bernd Degen, Johann-Heinrich von Thünen Institute, Génétique forestière et Dr Markus Boner, TÜV Rhénanie / AgroIsolab

Les enseignements tirés du développement de systèmes de traçabilité du bois - Germain Yene, Susanna Lohri, The Forest Trust 

Réflexion de l'autorité de la CITES - Dr Noel McGough, Autorité scientifique CITES du Royaume-Uni chargée des plantes for Plants

Expérience pratique en matière d’application des techniques d'empreinte techniques - Prof Andy Lowe, Doublehelix

Utilisation des techniques d'empreinte : point de vue des détaillants de bois - Michael Momme, Max Bahr

The way ahead: a new international facility for coordination (research, standards, database)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC