environews-rdc-Biodiversité : signature du protocole d’accord entre la RDC et le Congo Brazza pour la lutte anti-braconnage

 

 

En vue de protéger la biodiversité et les richesses fauniques endémiques à la République démocratique du Congo et au République du Congo, un accord a été signé entre les deux pays en vue d’une lutte commune contre le braconnage dans l’espace binationale Lac télé-Lac Tumba (BILTLT), zone frontalière entre les deux pays. La cérémonie de signature a eu lieu ce vendredi 01 mars à Kinshasa.

 

 

«Cette collaboration existe depuis 2010, l’accord que nous venons de signer va renforcer cette lutte. Nous pensons que cela permettra à ce que toute la  biodiversité contenu dans ce paysage soit important, non seulement pour la population riveraine mais aussi pour l’humanité toute entière.  Etant donné  qu’au-delà de cette biodiversité, ce paysage contient aussi des tourbières qui sont un puis de carbone et cela joue un rôle important dans la règlementation du climat », a déclaré Amy ambatobe,  ministre de l’Environnement et Développement durable de la RDC.

 

 

Selon la ministre de l’Economie forestière de la République du Congo, Rosalie Matondo, la signature de ce jour constitue un moment historique et un signe éloquent de l’importance que les deux gouvernements respectifs accordent à la gestion concertée et durable du patrimoine commun qui est  le paysage binational Lac Télé – Lac Tumba.

 

 

«Nous avons un partage des écosystèmes forestiers destinés à la conservation. Il fallait d’abord affecter ses paysages à la conservation, donc créer les parcs du côté de la RDC et Congo Brazzaville, il faut d’abord créer les institutions qui sont les parcs nationaux », a-t-elle indiqué. « La deuxième étape c’est celle dont nous venons de suivre, de signer un accord de coopération pour la gestion de ces espaces en relation avec les braconnages de la faune ».

 

 

La ministre de l’Economie Forestière a suggéré par ailleurs, qu’un travail d’équipe soit effectué afin de suivre l’évolution de cette grande décision prise entre les deux pays voisins, pour la bonne gestion de ce patrimoine international.

 

 

« Nous avons remarqué que les braconniers utilisent les voies d’accès pour aller du Congo vers la RDC, pour nous c’est important de travailler ensemble avec les défenses nationales, le ministère concernés,  la Police,  la gendarmerie, afin de traquer ces braconniers. La communauté internationale avait besoin de cette signature, afin d’apporter sa contribution à la gestion de ces espaces en tant que parcs nationaux ». A-t-elle ajoutée.

 

Pour le représentant du PNUD à cette cérémonie, Laurent Rudasingwa, cet espace prend de plus en plus d’importance avec l’existence des tourbières, l’un des plus importantes au monde qui amplifie l’intérêt de la communauté internationale pour cette Zone écologique très particulière.

 

En savoir plus...

Nelphie MIE

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Initiative internationale pour le climat - Nature offre souvent les meilleures solutions pour lutter contre le changement climatique

Le ministère fédéral de l'Environnement (BMU) soutient l'adaptation au changement climatique par le biais de projets qui profitent aux populations et renforcent en même temps les écosystèmes. La restauration des mangroves et des récifs coralliens protège les zones côtières des tempêtes de plus en plus violentes et des effets de l'élévation du niveau de la mer. La plantation de coteaux prévient l'érosion et les inondations pendant les pluies. A l'occasion de la 25ième Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP25), le BMU renforce ses engagements financiers en faveur de l’adaptation basée sur les écosystèmes (EbA) à hauteur d’environ 60 millions d’euros.

 

En savoir plus...

La COMIFAC et le PFBC main dans la main en faveur du Bassin du Congo : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond

Yaoundé, le 20 novembre 2019 : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond.  Dans son mot introductif, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC a remercié le Facilitateur pour son Engagement, l’énergie investie en faveur du Bassin du Congo et du PFBC, le partenariat demeure dynamique.  

En savoir plus...

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC visite les autorités et partenaires PFBC à Yaoundé (Cameroun)

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC a fait le point avec les différents interlocuteurs sur plusieurs sujets entre autres : (1) les actions et perspectives du PFBC… (2) L’opérationnalisation de la Déclaration de N’Djamena - au regard de l’ampleur que prend la transhumance incontrôlée entre le sahel et l’Afrique équatoriale…(3) La nécessité d’un sommet des Chefs d’États concernés par ce phénomène…

En savoir plus...

Le PDG du FEM se félicite du pacte de coopération pour la protection du bassin amazonien

Le PDG et président du Fonds pour l'environnement mondial, Naoko Ishii, se félicite de l'engagement pris par les chefs d'État de sept pays du bassin amazonien de collaborer plus étroitement pour valoriser les forêts, protéger la biodiversité et lutter contre la déforestation et la dégradation des terres sur l'ensemble du biome.

En savoir plus...

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds pour l'adaptation sur l'accès direct conçu pour aider les pays et les parties prenantes à débloquer le financement de la lutte contre le changement climatique

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds sur l'accès direct donne un aperçu et un guide du processus d'accréditation du Fonds pour devenir une entité d'exécution auprès du Fonds, et couvre également ses processus de conception et de mise en œuvre de projets pour aider les exécutants à élaborer des projets efficaces sur le terrain.

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds Vert pour le Climat engage 407,8 millions de dollars USD supplémentaires pour lutter contre la crise climatique

Le Fonds Vert pour le Climat (FVC) finance maintenant des mesures climatiques dans plus de 100 pays en développement après l'approbation de 13 nouveaux projets lors de la dernière réunion du Conseil en 2019.  

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds pour l'adaptation approuve 63 millions de dollars pour de nouveaux projets, y compris des subventions pour la première innovation et la mise à l'échelle

Washington, D.C. (17 Octobre 2019) — Le Conseil du Fonds pour l'adaptation a obtenu d'excellents résultats malgré agenda chargé lors de sa 34ième réunion la semaine dernière, approuvant plus de 63 millions de dollars pour le financement de nouveaux projets, notamment de nouveaux projets d'innovation et d'élargissement des subventions, tout en poursuivant ses processus administratifs et ses arrangements institutionnels pour continuer à bien servir l'Accord de Paris.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019