Directives de la COMIFAC pour le suivi des Objectifs pour le Développement Durable (ODD) relatifs aux forêts » : le document prend forme

 

 

Douala, Cameroun, 24-25 Juillet 2019. Les experts de la sous – région se sont réunis dans le but d’examiner le contenu et la forme du document des Directives de la COMIFAC pour le suivi des Objectifs de Développement Durable (ODD) relatifs aux forêts.

 

 

De manière spécifique, il s’est agi :

 

  •     d’examiner la première version du document des Directives de la COMIFAC pour le suivi des ODD relatifs aux forêts
  •         vérifier la pertinence des cinq principes et des directives correspondantes à chacun d’eux;
  •         Examiner les arguments avancés pour justifier chaque principe ainsi que chaque directive ;
  •         Examiner les actions prioritaires recommandées, vérifier la pertinence des indicateurs et sous-indicateurs, supprimer ceux qui sont non pertinents ;
  •     de vérifier la pertinence des actions identifiées pour créer un environnement favorable au suivi des ODD relatifs aux forêts ;
  •     d’examiner le contenu des fiches élaborées pour décrire succinctement les indicateurs et sous-indicateurs des Directives de la COMIFAC pour le suivi des ODD relatifs aux forêts.

 

 

La cérémonie d’ouverture était présidée par M. Raymond Ndomba Ngoye, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC ; Dans son mot de circonstance, il a rappelé que les pays membres de la COMIFAC ont tous adhéré aux ODD et se sont engagés, tout comme les autres pays du monde, à suivre les progrès réalisés vers l’atteinte de ceux-ci. En raison de la complexité liée au rapportage sur l’atteinte des progrès de ces ODD, les pays de la sous-région ont besoin d’un minimum d’orientations pour définir les actions à prendre dans le cadre de la contribution des forêts aux ODD, de l’établissement et du fonctionnement de leur propre système de suivi des progrès.

 

 

Ainsi, la COMIFAC dans le cadre de ses missions, s’est engagée à faciliter le processus sous-régional de renforcement des capacités de ses pays membres dans l’élaboration des indicateurs et sous-indicateurs des ODD relatifs aux forêts. Monsieur le Secrétaire Exécutif n’a pas manqué de remercier la FAO pour son appui à la COMIFAC. Il a terminé son propos en invitant les participants à participer activement à la réussite des travaux.

 

 

A l’issue de cette réunion, les résultats suivants ont été atteints :

 

  •     les fiches sur les indicateurs et sous-indicateurs des Directives de la COMIFAC pour le suivi des ODD relatifs aux forêts ont été amendées ;
  •     une feuille de route pour la suite du processus a été arrêtée

 

 

L’organisation de la rencontre a été rendue possible grâce à l’appui financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

 

 

Une vingtaine de participants représentant la FAO, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), l’Institut National de la Statistique(INS), l’Organisation de la Conservation de Faunique Sauvage (OCFSA) World Resource Institute(WRI), l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC) y ont participé.

 

 

A propos du projet « Appui à l’élaboration des directives de la COMIFAC pour le suivi des ODD relatifs aux forêts ».

 

Ce projet est le fruit de l’accord signé le 23 juin 2017 entre le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et le Bureau Sous-Régional de la FAO Afrique Centrale, par lequel, la FAO s’est engagée à fournir à la COMIFAC une assistance technique pour l'exécution de ce projet, lequel a pour objectif principal de contribuer au Programme de développement durable à l'horizon 2030, notamment des forêts d’Afrique centrale aux ODD, à l’établissement des moyens d’existence durables, à la création des revenus et d’emplois, la production alimentaire, des systèmes de production et de consommation plus résilients et durables et le changement climatique.

 

 

Le produit phare attendu de la mise en œuvre de ce projet est la « Directive de la COMIFAC pour le suivi des ODD relatifs aux forêts ».

 

Pour d’amples informations, bien vouloir contacter tvtchuante@comifac.org

 

louisetteyebel@comifac.org

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Vers plus de Co-Management, Partenariat Public et Privé en Afrique centrale

Deux articles scientifiques recommandent des partenariats Public et Privé pour améliorer la conservation de la biodiversité des forêts du Bassin du Congo; la gestion des aires protégées et faciliter un soutien financier et technique à long terme…

En savoir plus...

Le collège de la société civile en marche pour la tenue d’une journée spéciale le 18 décembre 2019

Thème: "Les forêts du Bassin du Congo à la croisée des chemins entre Conservation – Gestion et Développement Durable – Changements Climatiques et Investissements en milieu forestier : Rôle de la société civile et attentes des communautés riveraines"

En savoir plus...

Voaafrique-Le Cameroun et le Nigeria préoccupés par la sécurité de leur frontière commune

Les Gouverneurs des régions du Cameroun et États du Nigeria, des responsables administratifs et de sécurité ont discuté de la sécurité sur leur frontière commune pendant deux jours à Yaoundé mi-juillet.

En savoir plus...

CAWHFI NEWS N°004

La phase actuelle du projet CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) mise en œuvre par l’UNESCO, grâce au soutien financier de l’Union européenne s’achèvera en mars en 2020. Un des résultats majeurs attendus à son terme est le lancement du processus d’inscription de nouveaux sites de la sous-région sur la Liste du patrimoine mondial.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019