Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du PFBC fait le point sur les menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité du Bassin du Congo avec les partenaires PFBC du Gabon

 

 

Du 06 au 8 mars 2019, le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo a effectué une mission de travail au près des hautes autorités du Gabon. L’objectif de cette tournée en terre gabonaise était de faire le point sur les menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité dans la sous région et de présenter les actions et perspectives du PFBC dans ce sens.

 

 

La mission a débuté par une rencontre avec le Ministre des Affaires étrangères, Son Excellence M. Guy Kambongo AbduRazzaq. Après avoir fourni au Ministre des documents sur le fonctionnement et les objectifs du PFBC, le Facilitateur du PFBC a abordé la question des menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité au au niveau sous régional. Le Ministre des Affaires étrangères a quant à lui, souligné l’importance de l’implication personnelle étaient indispensables et qu'il comptait œuvrer dans ce sens.

 

 

À la suite du Ministre des Affaires étrangères, le Facilitateur du PFBC s’est entretenu avec le Vice-président de la République, son Excellence M. Pierre Maganga Moussavou. Ce dernier a réaffirmé l’engagement du chef de l’État. Il souhaiterait que les sociétés forestières et les grandes plantations investissent dans l’amélioration du niveau de vie des populations riveraines de leurs zones d’exploitation, surtout en ce qui concerne l’amélioration de leur habitat. Pour Son Excellence Maganga Moussavou, le développement économique et social des habitants des forêts et des riverains des aires protégées est la condition première de leur protection et de leur survie.

 

 

Le Ministre d’État, chargé des Forêts, de l’Environnement et du Plan Climat, son Excellence M. Guy Mapangou, est du même avis que son homologue. Lors de sa rencontre avec le Facilitateur du PFBC, il est revenu sur les différentes mesures prises par le chef de l’État et le gouvernement gabonais pour assurer une exploitation durable des forêts.

 

 

Dans l’après-midi, le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo, a été reçu à l’UNOCA par l’ambassadeur François Fall, Représentant spécial du SG des Nations Unis pour l’Afrique centrale. Il a surtout été évoqué les questions sécuritaires affectant la biodiversité dans la région.

 

 

M. Fall a souligné l’importance de la déclaration de N’Djamena pour les initiatives de l’UNOCA en la matière, particulièrement en ce qui concerne la transhumance et en l’activité des pasteurs Mbororo en Centrafrique et au Nord de la RDC.

 

 

La journée du  7 mars s’est terminée par une rencontre avec la Secrétaire générale adjointe de la CEEAC, Mme Marie-Thérèse Mfoula. Il a été question pour le Facilitateur et sa délégation de présenter les activités du PFBC prévues pour le reste de 2019 et de s’enquérir de l’avis de la CEEAC pour la suite.

 

 

En ce qui concerne la journée précédente du 6 mars de cette grande tournée du Facilitateur, elle a essentiellement été marquée par une rencontre avec M. Lee White, Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des Parcs nationaux du Gabon. La question du braconnage et de l’exploitation illégale du bois dans les aires protégées ont été abordées, ainsi que l’orpaillage illégal qui s’est développé et entraîne la pollution par le mercure de plusieurs rivières. M. White a souligné la nécessité de mettre en œuvre des mécanismes pour gérer l’arrivée illégale croissante des « réfugiés climatiques » qui portent atteinte à l’intégrité des forêts gabonaises et à leur biodiversité.

 

 

Le 8 mars 2019, le facilitateur du PFBC a eu une réunion de travail présidée par l’ambassadeur Helmut Kulitz et entouré par M. Jean Huchon et Ignacio Sobrino de la DUE et par Mme Muriel Soret de l’ambassade de France.

 

 

Les discussions ont porté sur les activités et projets du PFBC. 

 

 

La mission du Facilitateur du PFBC en terre gabonaise s’est achevée par un déjeuner de travail avec le Secrétaire exécutif de la COMIFAC, M. Ngoye et Mme Jacqueline Van De Pol, représentante de l’ATIBT (Association Technique Internationale des Bois Tropicaux) à Libreville.

 

 

Mme Van De Pol a souligné que depuis l’année dernière, l'on note déjà une société chinoise membre, et que ATIBT est heureuse de constater que plusieurs sociétés forestières aux capitaux chinois commencent à s’engager dans la certification vérifiée (tierce partie). Si ATIBT organise le Forum ATIBT en Chine, c’est justement pour encourager et accompagner ces initiatives, ainsi que l’initiative Global Green Supply Chain, qui organise une conférence à Shanghai dans la même semaine.  L’apport du PFBC serait basé sur des travaux de son Collège du secteur privé et du Collège scientifique.

 

 

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) NEWS N°003

Comme vous le lirez ou découvrirez dans cette lettre d’information, l’UNESCO a organisé, en décembre 2018, un atelier pour le lancement de « Patrimonito au Cameroun : le tourisme durable dans la Réserve de Faune du Dja » pour les jeunes et les enfants des écoles dans la localité riveraine du site, dont les détails sont ci-dessous. Ce lancement fut un succès et nous espérons renouveler l’expérience, qui est une première dans la région, dans le courant de l’année…

En savoir plus...

unenvironmen-La Chine accueillera la Journée mondiale de l'environnement 2019 qui aura pour thème la pollution de l'air

Chaque année, environ 7 millions de personnes dans le monde meurent prématurément des causes la pollution atmosphérique, dont environ 4 millions en Asie-Pacifique. La Journée mondiale de l'environnement 2019 exhortera les gouvernements, l'industrie, les communautés et les individus à se réunir pour explorer les possibilités existantes en termes d'énergies renouvelables et de technologies vertes et à améliorer la qualité de l'air dans les villes et les régions du monde.

En savoir plus...

Forêt : En RDC, l’exploitation du bois d’Afrormosia prend des allures inquiétantes

Très prisé dans l’industrie du bois d’œuvre, Afrormosia de son scientifique (Pericopsis elata) attire l’attention des scientifiques au regard de menaces de disparition auxquelles cette espèces est actuellement confrontée en République démocratique du Congo.  Cette espèce qui a déjà disparu dans plusieurs pays du bassin du Congo risque de disparaître également en RDC à cause d’une demande de plus en plus croissante sur le marché national et international.

En savoir plus...

Environews-Forêt : Les scientifiques volent au secours de l’Afrormosia dans la Tshopo

C’est une expérience inédite que les scientifiques du projet FORETS (Formation, Recherche, et Environnement dans la Tshopo) mènent depuis 1 an et demie à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo. Ils sont motivés par le souci de trouver une solution durable à la disparition de cette espèce qui manifeste de sérieux problèmes de régénération. Ces experts forestiers voient en la disparition de l’Afrormosia (Pericopsis elata), une perte économique énorme pour la République démocratique du Congo dont le secteur de l’exploitation du bois d’œuvre repose notamment sur cette espèce très prisée dans l’industrie, à cause de la très haute qualité de son bois.

En savoir plus...

14e session du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF-14) : l’Afrique Centrale se prépare

Douala- Cameroun –29 et 30 avril 2019. La réunion sous-régionale préparatoire des pays membres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) à la 14ème session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF) s’est tenue à l’Hôtel la Falaise Akwa, en vue de formuler une position commune consensuelle sous régionale sur les thématiques inscrites à l’ordre du jour de la session du FNUF prévue du 6 au 10 mai 2018 au siège des Nations Unies à New York.

En savoir plus...

Les Populations Autochtones se mobilisent pour une gestion durable des forêts d’Afrique Centrale

Brazzaville- République du Congo- 23 au 24 avril 2019. Il s’est tenu dans la salle de conférence du Ministère de l’Économie Forestière, l’atelier de lancement du plan opérationnel du cadre stratégique du REPALEAC pour le développement des populations autochtones et communautés locales de la République du Congo.

En savoir plus...

Gestion des aires protégées en Guinée Equatoriale : de nouvelles compétences disponibles

Altos de Nsork, République de Guinée Equatoriale, 15-17 avril 2019- Un atelier de formation pour renforcer les compétences des conservateurs et administrateurs sur la gestion des aires protégées à travers l’utilisation de l’outil d’évaluation de l’efficacité de gestion des aires protégées et d’aide à la décision, dénommé IMET (Integrated Management Effectiveness Tool) a été organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l'appui technique et financier du Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne (CCR-CE).

En savoir plus...

République de Guinée Equatoriale: les acteurs du groupe national mieux outillés pour la collecte des données des indicateurs COMIFAC

Malabo, Guinée Equatoriale,10 au 12 Avril 2019 : l’atelier national de formation des acteurs du groupe national et de lancement de la campagne de collecte des données des indicateurs COMIFAC dont les principaux objectifs étaient de renforcer les capacités du groupe national sur le processus harmonisé et l’utilisation des outils de collecte et d’encodage des données des indicateurs COMIFAC d’une part...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019