Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du PFBC fait le point sur les menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité du Bassin du Congo avec les partenaires PFBC du Gabon

 

 

Du 06 au 8 mars 2019, le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo a effectué une mission de travail au près des hautes autorités du Gabon. L’objectif de cette tournée en terre gabonaise était de faire le point sur les menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité dans la sous région et de présenter les actions et perspectives du PFBC dans ce sens.

 

 

La mission a débuté par une rencontre avec le Ministre des Affaires étrangères, Son Excellence M. Guy Kambongo AbduRazzaq. Après avoir fourni au Ministre des documents sur le fonctionnement et les objectifs du PFBC, le Facilitateur du PFBC a abordé la question des menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité au au niveau sous régional. Le Ministre des Affaires étrangères a quant à lui, souligné l’importance de l’implication personnelle étaient indispensables et qu'il comptait œuvrer dans ce sens.

 

 

À la suite du Ministre des Affaires étrangères, le Facilitateur du PFBC s’est entretenu avec le Vice-président de la République, son Excellence M. Pierre Maganga Moussavou. Ce dernier a réaffirmé l’engagement du chef de l’État. Il souhaiterait que les sociétés forestières et les grandes plantations investissent dans l’amélioration du niveau de vie des populations riveraines de leurs zones d’exploitation, surtout en ce qui concerne l’amélioration de leur habitat. Pour Son Excellence Maganga Moussavou, le développement économique et social des habitants des forêts et des riverains des aires protégées est la condition première de leur protection et de leur survie.

 

 

Le Ministre d’État, chargé des Forêts, de l’Environnement et du Plan Climat, son Excellence M. Guy Mapangou, est du même avis que son homologue. Lors de sa rencontre avec le Facilitateur du PFBC, il est revenu sur les différentes mesures prises par le chef de l’État et le gouvernement gabonais pour assurer une exploitation durable des forêts.

 

 

Dans l’après-midi, le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo, a été reçu à l’UNOCA par l’ambassadeur François Fall, Représentant spécial du SG des Nations Unis pour l’Afrique centrale. Il a surtout été évoqué les questions sécuritaires affectant la biodiversité dans la région.

 

 

M. Fall a souligné l’importance de la déclaration de N’Djamena pour les initiatives de l’UNOCA en la matière, particulièrement en ce qui concerne la transhumance et en l’activité des pasteurs Mbororo en Centrafrique et au Nord de la RDC.

 

 

La journée du  7 mars s’est terminée par une rencontre avec la Secrétaire générale adjointe de la CEEAC, Mme Marie-Thérèse Mfoula. Il a été question pour le Facilitateur et sa délégation de présenter les activités du PFBC prévues pour le reste de 2019 et de s’enquérir de l’avis de la CEEAC pour la suite.

 

 

En ce qui concerne la journée précédente du 6 mars de cette grande tournée du Facilitateur, elle a essentiellement été marquée par une rencontre avec M. Lee White, Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des Parcs nationaux du Gabon. La question du braconnage et de l’exploitation illégale du bois dans les aires protégées ont été abordées, ainsi que l’orpaillage illégal qui s’est développé et entraîne la pollution par le mercure de plusieurs rivières. M. White a souligné la nécessité de mettre en œuvre des mécanismes pour gérer l’arrivée illégale croissante des « réfugiés climatiques » qui portent atteinte à l’intégrité des forêts gabonaises et à leur biodiversité.

 

 

Le 8 mars 2019, le facilitateur du PFBC a eu une réunion de travail présidée par l’ambassadeur Helmut Kulitz et entouré par M. Jean Huchon et Ignacio Sobrino de la DUE et par Mme Muriel Soret de l’ambassade de France.

 

 

Les discussions ont porté sur les activités et projets du PFBC. 

 

 

La mission du Facilitateur du PFBC en terre gabonaise s’est achevée par un déjeuner de travail avec le Secrétaire exécutif de la COMIFAC, M. Ngoye et Mme Jacqueline Van De Pol, représentante de l’ATIBT (Association Technique Internationale des Bois Tropicaux) à Libreville.

 

 

Mme Van De Pol a souligné que depuis l’année dernière, l'on note déjà une société chinoise membre, et que ATIBT est heureuse de constater que plusieurs sociétés forestières aux capitaux chinois commencent à s’engager dans la certification vérifiée (tierce partie). Si ATIBT organise le Forum ATIBT en Chine, c’est justement pour encourager et accompagner ces initiatives, ainsi que l’initiative Global Green Supply Chain, qui organise une conférence à Shanghai dans la même semaine.  L’apport du PFBC serait basé sur des travaux de son Collège du secteur privé et du Collège scientifique.

 

 

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

La gestion participative pour une conservation durable des complexes d’aires protégées de BSB Yamoussa et du TNS

Du 14 au 16 août 2019 à Douala en République du Cameroun, s’est tenu, l’atelier de cadrage de l’évaluation socio-culturelle des services écosystémiques pour les populations autochtones et communautés locales de BSB Yamoussa et du TNS. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019