Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du PFBC fait le point sur les menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité du Bassin du Congo avec les partenaires PFBC du Gabon

 

 

Du 06 au 8 mars 2019, le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo a effectué une mission de travail au près des hautes autorités du Gabon. L’objectif de cette tournée en terre gabonaise était de faire le point sur les menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité dans la sous région et de présenter les actions et perspectives du PFBC dans ce sens.

 

 

La mission a débuté par une rencontre avec le Ministre des Affaires étrangères, Son Excellence M. Guy Kambongo AbduRazzaq. Après avoir fourni au Ministre des documents sur le fonctionnement et les objectifs du PFBC, le Facilitateur du PFBC a abordé la question des menaces transfrontalières pesant sur les ressources forestières et la biodiversité au au niveau sous régional. Le Ministre des Affaires étrangères a quant à lui, souligné l’importance de l’implication personnelle étaient indispensables et qu'il comptait œuvrer dans ce sens.

 

 

À la suite du Ministre des Affaires étrangères, le Facilitateur du PFBC s’est entretenu avec le Vice-président de la République, son Excellence M. Pierre Maganga Moussavou. Ce dernier a réaffirmé l’engagement du chef de l’État. Il souhaiterait que les sociétés forestières et les grandes plantations investissent dans l’amélioration du niveau de vie des populations riveraines de leurs zones d’exploitation, surtout en ce qui concerne l’amélioration de leur habitat. Pour Son Excellence Maganga Moussavou, le développement économique et social des habitants des forêts et des riverains des aires protégées est la condition première de leur protection et de leur survie.

 

 

Le Ministre d’État, chargé des Forêts, de l’Environnement et du Plan Climat, son Excellence M. Guy Mapangou, est du même avis que son homologue. Lors de sa rencontre avec le Facilitateur du PFBC, il est revenu sur les différentes mesures prises par le chef de l’État et le gouvernement gabonais pour assurer une exploitation durable des forêts.

 

 

Dans l’après-midi, le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo, a été reçu à l’UNOCA par l’ambassadeur François Fall, Représentant spécial du SG des Nations Unis pour l’Afrique centrale. Il a surtout été évoqué les questions sécuritaires affectant la biodiversité dans la région.

 

 

M. Fall a souligné l’importance de la déclaration de N’Djamena pour les initiatives de l’UNOCA en la matière, particulièrement en ce qui concerne la transhumance et en l’activité des pasteurs Mbororo en Centrafrique et au Nord de la RDC.

 

 

La journée du  7 mars s’est terminée par une rencontre avec la Secrétaire générale adjointe de la CEEAC, Mme Marie-Thérèse Mfoula. Il a été question pour le Facilitateur et sa délégation de présenter les activités du PFBC prévues pour le reste de 2019 et de s’enquérir de l’avis de la CEEAC pour la suite.

 

 

En ce qui concerne la journée précédente du 6 mars de cette grande tournée du Facilitateur, elle a essentiellement été marquée par une rencontre avec M. Lee White, Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des Parcs nationaux du Gabon. La question du braconnage et de l’exploitation illégale du bois dans les aires protégées ont été abordées, ainsi que l’orpaillage illégal qui s’est développé et entraîne la pollution par le mercure de plusieurs rivières. M. White a souligné la nécessité de mettre en œuvre des mécanismes pour gérer l’arrivée illégale croissante des « réfugiés climatiques » qui portent atteinte à l’intégrité des forêts gabonaises et à leur biodiversité.

 

 

Le 8 mars 2019, le facilitateur du PFBC a eu une réunion de travail présidée par l’ambassadeur Helmut Kulitz et entouré par M. Jean Huchon et Ignacio Sobrino de la DUE et par Mme Muriel Soret de l’ambassade de France.

 

 

Les discussions ont porté sur les activités et projets du PFBC. 

 

 

La mission du Facilitateur du PFBC en terre gabonaise s’est achevée par un déjeuner de travail avec le Secrétaire exécutif de la COMIFAC, M. Ngoye et Mme Jacqueline Van De Pol, représentante de l’ATIBT (Association Technique Internationale des Bois Tropicaux) à Libreville.

 

 

Mme Van De Pol a souligné que depuis l’année dernière, l'on note déjà une société chinoise membre, et que ATIBT est heureuse de constater que plusieurs sociétés forestières aux capitaux chinois commencent à s’engager dans la certification vérifiée (tierce partie). Si ATIBT organise le Forum ATIBT en Chine, c’est justement pour encourager et accompagner ces initiatives, ainsi que l’initiative Global Green Supply Chain, qui organise une conférence à Shanghai dans la même semaine.  L’apport du PFBC serait basé sur des travaux de son Collège du secteur privé et du Collège scientifique.

 

 

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COVID 19 – Corona Virus - Prenez toutes les mesures nécessaires afin de protéger votre santé et celles et ceux qui vous sont chers

Cher(e) Partenaire, j’espère sincèrement que vous vous portez bien, ainsi que vos proches en ces temps difficiles de Pandémie du Covid-19. Cette crise globale qui affecte nos pays, nos communautés, nos familles a de même un impact sur l’ensemble des partenaires du PFBC dans leurs interventions...

En savoir plus...

L’irruption du Covid-19 pourrait occulter et aggraver une crise alimentaire et nutritionnelle majeure. De dizaines de millions de personnes sont menacées. La stabilité́ de la région pourrait être en jeu - CSAO/RPCA

Relève de conclusions - Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) - 2 avril 2020 ... Les membres du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) appellent à agir dès maintenant pour venir en aide aux 17 millions de personnes en crise alimentaire et nutritionnelle et aux 50 millions de personnes actuellement sous pression qui risquent de basculer en phase de crise d’ici juin-aout 2020. Il est urgent de mobiliser les énergies pour soutenir les pays dans la mise en œuvre de leurs plans nationaux de réponse.

En savoir plus...

L’empreinte de la Chine sur les forêts : il est temps d’agir - FERN

Christian Mounzéo et Essylot C. Lubala se penchent sur les nouvelles dispositions de la loi forestière chinoise et leur impact dans les pays forestiers comme ceux du bassin du Congo.

En savoir plus...

CIB-Olam est 100% Certifié FSC

Alors que nous sommes globalement préoccupés par la pandémie qui a ravagé nos vies et perturbé la normalité; nous essayons de comprendre comment naviguer, en nous préparant pour les temps à venir, voici une petite lumière brillante des forêts denses du Bassin du Congo. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons officiellement reçu la certification FSC pour Mimbeli-Ibenga et CIB-Olam est maintenant 100% certifié FSC.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Février 2020

L’Humanité tout entière fait face à un défi inédit tandis qu’un tiers de la population mondiale est confinée chez soi en raison de la pandémie du Covid-19. La République du Congo, quant à elle, vient d'annoncer la mise en application de l’état d'urgence sanitaire et le confinement à domicile de l'ensemble de la population jusqu'au 30 avril.

En savoir plus...

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020