PNUD-CAFI : Signature d’un accord de 200 millions de dollars pour les forêts de la RDC, à Genève, le 22 avril

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le communiqué de presse

 

 

Genève – 22 avril 2016 – L’Initiative pour la forêt de  l’Afrique centrale (CAFI) et le Ministère des finances de la République démocratique du Congo ont signé aujourd’hui une Lettre d’intention pour un montant de 200 millions de dollars des États-Unis en vue de remédier à la déforestation et à la dégradation de la forêt dans le pays et de promouvoir le développement durable.

 

 

Cette Lettre d’intention s’attaque aux facteurs qui contribuent à la déforestation en RDC, notamment à l’expansion agricole, l’utilisation de bois de chauffage, l’exploitation illégale, l’aménagement du territoire, l’insécurité foncière, la pression démographique et les activités pétrolières et minières. Les questions de gouvernance qui sous-tendent souvent ces facteurs sont largement intégrées.

 

 

Cette signature coïncide avec la cérémonie de signature aujourd’hui à New York par les dirigeants mondiaux de l’accord historique sur le climat obtenu à Paris en décembre. Cette Lettre d’intention est un bon exemple des partenariats qui seront nécessaires pour atteindre les objectifs ambitieux d’atténuation du changement climatique énoncés par l’Accord de Paris, et constitue une étape supplémentaire dans la reconnaissance de la Déclaration de New York sur les forêts de 2014. Aujourd’hui marque également la Journée internationale de la Terre nourricière sur le thème mondial : planter des arbres pour la planète.

 

 

Cette lettre d’intention est la première signée entre CAFI  et un pays de la région de l’Afrique centrale, et la plus importante jamais conclue au titre de REDD+ en Afrique. La REDD+ (Réduction des émissions causées par le déboisement et la dégradation des forêt) est une initiative visant à créer une valeur financière aux stocks de carbone dans les forêts, à offrir des mesures incitatives aux pays en développement pour réduire les émissions provenant des terres boisées et investir dans des modes de développement durable faibles en émissions de carbone.

 

 

Pour la RDC, qui abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde, la signature d’aujourd’hui marque un autre jalon dans les efforts continus déployés par la RDC sur la REDD+ depuis 2009, avec le soutien du Programme ONU-REDD, de la Banque mondiale et du PNUD. La base de cette lettre d’intention est effectivement la stratégie de la RDC pour le cadre de REDD+ et son plan d’investissement REDD+.

 

 

Henri Yav Mulang, Ministre des finances de la RDC, a rappelé : « la RDC, avec un couvert forestier de 155 millions d’hectares, a un long chemin à parcourir sur la voie du développement pour devenir une économie émergente et fournir des conditions de vie décentes à ses citoyens. Notre stratégie nationale REDD+ place la préservation de notre forêt au cœur de notre développement humain et économique. Notre objectif est de développer nos secteurs productifs, tout en atténuant leur impact sur les forêts. Et nous avons besoin d’un soutien vigoureux de la communauté internationale pour y parvenir et opter pour les bons choix. C’est la raison pour laquelle nous nous félicitons de la signature de cette Lettre d’intention avec CAFI,  qui ouvre la voie à un partenariat dans une optique de long terme et nous aidera à procéder à des réformes concrètes et à agir sur le terrain ».

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Collège de la Société Civile se prépare à relever les grands défis liés à la préservation de la biodiversité et à l’action climatique

KIGALI du 10 au 11 Septembre 2019, le Collège de la Société Civile du PFBC, avec l’appui dudit partenariat et celui de la Coopération Allemande GIZ Projet d’appui à la COMIFAC, a organisé la première réunion de la task force chargée de préparer le processus devant conduire à la journée spéciale Société Civile prévue le 18 Décembre 2019. Bien vouloir télécharger le Communiqué Fanal de la réunion…

En savoir plus...

Les pays de l’Afrique centrale unissent leur voix pour le Sommet de l’action sur le Climat de New York.

Les ministres de l’Environnement et des Affaires étrangères composant la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté samedi 7 septembre à Brazzaville une position commune en vue de parler d’une même voix à l’occasion du sommet de l’action sur le climat du 23 septembre en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Bien vouloir télécharger la position commune et le communiqué final de la rencontre…

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

environews-rdc-Climat : New York accueillera le 23 septembre prochain, un sommet de l’action sur le climat

En prélude au Sommet de l’action sur le climat prévu le 23 septembre 2019 à New York, plusieurs experts de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont pris part le 07 septembre à Brazzaville, à une réunion extraordinaire des ministres d’Afrique centrale sur la position commune à défendre lors de la prochaine rencontre.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA.

Les 27 et 28 Août 2019, s’est tenu à l'hôtel Bélavie Bonabéri - Douala, en République du Cameroun, l’Atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation).

En savoir plus...

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019