Les Populations Autochtones se mobilisent pour une gestion durable des forêts d’Afrique Centrale

 

 

Brazzaville- République du Congo- 23 au 24 avril 2019

Il s’est tenu dans la salle de conférence du Ministère de l’Economie Forestière, l’atelier de lancement du plan opérationnel du cadre stratégique du REPALEAC pour le développement des populations autochtones et communautés locales de la République du Congo.

 

 

 La rencontre visait spécifiquement : l’adoption du plan de travail et le budget des activités 2019, nécessaires à l’élaboration d’un plan de développement national; la révision du plan de convergence de la COMIFAC dont un plan stratégique 2018-2025 pour l’amélioration des conditions de vie des peuples autochtones.   

 

 

Y ont pris part, cinquante-quatre participants représentant : les membres du Réseau national des populations autochtones du Congo (RENAPAC) de Brazzaville et des départements de la République du Congo ; le Point focal changement climatique de la République Congo ; les membres des Organisations Non Gouvernementales nationales et internationales, et autres personnes ressources.

 

 

Dans son mot d’ouverture des travaux, le Directeur Général de la Promotion et de la Protection des peuples autochtones, Justin Asomoyo a indiqué que la thématique autochtone est d’actualité au Congo et partout dans le monde. La vulnérabilité à laquelle est exposée ce peuple interpelle toute personne au niveau des administrations et des associations. Poursuivant son propos, il a invité les organisations non gouvernementales à jouer pleinement leur rôle en s’approchant de cette couche minoritaire, en pensant à résoudre leur besoin. « Réfléchissez sur ce que vous envisagez faire dans le cadre stratégique sans oublier leur situation. Les autochtones ne connaissent pas leur loi ni leurs droits, faute de manque de vulgarisation et de connaissance d’égalité de droit avec les Bantous » a-t-il déclaré.

 

 

 Le REPALEAC, crée en 2003 lors de la CEFDHAC, a pour objet d'accroître et de garantir la participation des populations autochtones et locales dans la gestion des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale. Le réseau qui rassemble plus de 200 organisations de Peuples Autochtones et Communautés Locales de 8 pays d’Afrique Centrale, a développé un cadre stratégique pour guider l’action des Peuples Autochtones jusqu’en 2025. Ce cadre stratégique, produit après une large consultation des membres du REPALEAC, répond aux besoins et aspirations les plus urgents des Peuples Autocthones et Communautés Locales de la région.

 

 

Il est composé de 4 axes prioritaires (foncier, gestion des ressources naturelles, développement économique durable, amélioration des conditions de vie) et d’un axe transversal (représentation des Peuples Autochtones d’Afrique Centrale) qui sous-tend toute la stratégie.

 

 

Au moment où la thématique des Populations Autochtones et Communautés Locales, est d’actualité en République du Congo comme dans le monde entier cette rencontre a été une occasion de faire valoir l’égalité entre tous les peuples et de redynamiser le réseau des populations autochtones, pour que celui-ci s’intéresse aux questions relatives à l’amélioration des conditions de vie des populations autochtones.

 

 

Pour Cherotti Blanchard Mavoungou, autochtone vivant à Brazzaville et membre du RENAPAC, la rencontre leur a permis d’adopter le travail fait par la Commission des Forêts d'Afrique centrale (COMIFAC) et le REPALEAC. Selon lui, les associations effectueront à leur tour des descentes pour les campagnes de sensibilisation dans tous les départements.

 

 

Pour d’amples informations bien vouloir contacter jitongwa71@gmail.com

Louisette Sylvie Ngo Yebel épse Founga

Experte Communication COMIFAC

louisetteyebel@comifac.org

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COP25 : Des actions concrètes contre la déforestation !

Denis Sassou N’Guesso, choisi porte-parole de l’Afrique centrale, qui reste fidèle à ses engagements a lancé un appel solennel au sommet du climat pour lutter contre la déforestation ; « Je reste plus que jamais fidèle à ma signature de l’Accord de Paris et j’ai décidé d’aller, encore plus loin, dans notre engagement concret contre la déforestation, en dépassant les discours incantatoires ».

En savoir plus...

Le Groupe de Travail de la COMIFAC sur les financements dans le secteur forêts-environnement en Afrique Centrale voit le jour à Douala, Cameroun !

L’objectif principal de l’atelier était de renforcer les capacités d’experts nationaux à développer et formuler un projet ou programme bancable sur la gestion durable des forêts destiné aux institutions financières multilatérales, d’une part et d’initier un Groupe de Travail sous régional regroupant l’ensemble des Autorités Nationales Désignées/Points Focaux des différents mécanismes de financement existants et des Fonds Forestiers/Environnementaux nationaux, d’autre part. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

De Nouvelles Directives sous-régionales pour le suivi de la contribution des forêts aux ODD dans les pays de l’espace COMIFAC

Les 26 et 27 novembre 2019, s’est tenu à Libreville au Gabon, l’Atelier de validation des Directives pour le suivi de la contribution des forêts aux Objectifs de Développement Durable (ODD) dans les pays de l’espace COMIFAC. Bien vouloir télécharger le communiqué Final de l’atelier….

En savoir plus...

Fonds d'adaptation à la COP25

La 25ième Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25), ainsi que la CMP15 et la CMA2 se tiendront du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid, Espagne. La conférence devait initialement avoir lieu à Santiago du Chili, mais le lieu de la conférence a été modifié en raison de la situation difficile dans laquelle se trouvait le pays.

En savoir plus...

Le FEM présentera le pouvoir des partenariats au Sommet de Madrid sur le climat

Cette année, pour la première fois, le FEM partagera un pavillon spécial avec le Fonds vert pour le climat lors de la convention sur le climat afin d'illustrer l'engagement commun des deux fonds d'affectation spéciale à lutter contre la crise climatique et à aider les pays en développement à relever et à réaliser leurs ambitions climatiques au service de l'Accord de Paris conclu il y a deux ans.

En savoir plus...

Thegef-Le prochain défi pour les entreprises: s'adapter au changement climatique

Le secteur privé doit commencer à se préparer au changement climatique et à la perturbation des opérations et services qui en découlent grâce à de nouvelles approches.

En savoir plus...

Les premiers champions de l'écologie du FVC seront annoncés à la CdP25

Les finalistes des premiers GCF Green Champion Awards ont été sélectionnés parmi un total de 280 nominés, et les résultats finaux seront annoncés en marge de la COP25 à Madrid, Espagne.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019