Revue Africaine de Droit de l'Environnement (RADE) 2

 

 

Bien vouloir télécharger la revue ci-dessous:

Revue Africaine de Droit de l'Environnement (RADE)

 

 

La Revue Africaine de Droit de l'Environnement (RADE) est publiée sous la responsabilité de l'Université Cheick Anta Diop de Dakar, avec le soutien de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD). Elle vise à promouvoir l'essor du droit de l'environnement et à renforcer son effectivité en Afrique, moyennant la diffusion d'informations et d'idées, et le partage d'expériences et de bonnes pratiques.


Les opinions exprimées dans cette publication sont considérées comme étant propres à leurs auteurs et ne réflètent pas nécessairement celles de l'UICN ou de l'IFDD.

 

 

EDITORIAL

L’année 2015 aura incontestablement marqué un tournant décisif dans la gouvernance mondiale de l’environnement et du développement durable. Elle aura en effet permis les adoptions successives des objectifs de développement durable (ODD) par l’Assemblée Générale des Nations Unies et de l’Accord de Paris sur le climat par la CDP21 en ouvrant ainsi la voie à des perspectives prometteuses pour la gestion de l’environnement et du climat au plan mondial. 2015 était également une année charnière pour l’Afrique, dans la mesure elle a permis de débattre d’un certain nombre de questions importantes pour le continent : en particulier comment tirer profit de la convergence universelle vers l’objectif ultime de « transformer notre monde », en s’attaquant à la fois aux causes premières de la pauvreté et aux inégalités ainsi qu’à l’injustice climatique.

 

 

Le colloque de Rabat, qui s’est tenu à la veille de la 22ème Conférence des Parties à la Convention-cadre sur les changements climatiques, a permis aux acteurs du droit de l’environnement en Afrique de mener des réflexions holistiques et approfondies sur le positionnement stratégique du continent dans cette nouvelle ère de la gouvernance environnementale. Ces réflexions se justifiaient par la nécessité pour le Réseau des Juristes Francophones de l’environnement de rappeler qu’il était temps pour l’Afrique de prendre position dans les nombreux débats mondiaux sur l’environnement et le développement durable, et de ne plus être spectatrice des échanges entre les autres acteurs mondiaux.

 

 

Au regard de la diversité et de la transversalité des enjeux, ainsi que de l’imbrication croissante des agendas du développement durable et du climat, deux thématiques centrales ont retenu l’attention des juristes durant ce colloque: la première sur l’Afrique dans la gouvernance climatique post-2015 ; la seconde sur les mécanismes novateurs de mise en œuvre des ODD. La première thématique se justifiait par le fait que l’Afrique doit véritablement prendre sa place et jouer son rôle dans la gouvernance climatique post-2015 dont les contours sont toujours en train d’être définis à travers les différentes COP. La seconde thématique peut sembler plus technique et ambitieuse dans la mesure où elle cherche à définir les conditions de mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) par l’application de mécanismes novateurs.

 

 

Au sortir de ce second colloque international sur le droit de l’environnement en Afrique, les participants ont réaffirmé l’engagement du continent dans la lutte contre le changement climatique, tout en soulignant l’urgente nécessité pour les États africains qui ne l’avaient pas négocié, signé et ratifié, d’adhérer massivement à l’Accord de Paris sur le climat de 2015. Il est évident que l’entrée en vigueur de l’accord de Paris, même si elle constitue une avancée significative sur le plan juridique, n’est encore qu’une étape dans la mise en œuvre de la gouvernance mondiale du climat et de l’environnement.

 

 

En effet, de nombreuses mesures politiques, législatives, règlementaires et financières devront être prises par les Etats pour permettre l’effectivité de l’accord de Paris. Les Etats africains devront donc « jouer leur partition » pour accélérer cette mise en œuvre et cette effectivité sur le continent.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC