47e REUNION/UNSAC : des avancées dans certains dossiers relatifs à la paix et à la sécurité en Afrique centrale.

 

 

Bien vouloir télécharger le rapport de la 74 e Réunion/UNSAC ci-dessous:

Rapport 47e Reunion UNSAC-N'Djamena 3 au 7 decembre 2018.pdf

 

 

La quarante-septième réunion du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) s’est tenue à N’Djamena, République du Tchad, du 3 décembre au 7 décembre 2018.

 

 

Les Etats membres suivants ont participé à la réunion : la République d’Angola, la République du Burundi, la République du Cameroun, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, la République Gabonaise, la République de Guinée Equatoriale, la République du Rwanda, la République Démocratique de Sao Tomé-et-Principe et la République du Tchad.

 

 

La piraterie maritime dans le golfe de Guinée, les activités des groupes terroristes comme Boko Haram et l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), le mercenariat et le crime transnational organisé, les menaces sécuritaires liées au pastoralisme et à la transhumance ainsi que les violences en rapport avec les élections font partie des sujets au centre des échanges. 

 

 

Ce sont des sujets qui reviennent à l’ordre du jour depuis plusieurs années. Leur récurrence s’explique essentiellement par « la persistance des défis auxquels la sous-région est confrontée », comme l’a rappelé avec justesse le président sortant du Comité des experts, M. Raymond Serge Balé. « Il nous revient en tant qu’experts et expertes avec l’appui de nos partenaires, d’en tirer les conséquences », a-t-il précisé dans son discours de circonstance. En ouvrant officiellement les travaux, le Lieutenant-colonel Abdelkérim Deby, Coordonnateur militaire au Ministère des Affaires étranges et chef de la délégation des experts tchadiens, a évoqué les mêmes enjeux avant de rappeler « le contexte inédit » dans lequel se déroule la 47e réunion du Comité. Il a en effet fait observer que le contexte géopolitique, économique et sécuritaire est impacté par les crises et conflits qui « empêchent le développement et la prospérité tant recherché des peuples de la sous-région ».

 

Renforcement des mécanismes de lutte contre le terrorisme

 

La lecture du rapport d’activités du bureau sortant présidé par le Congo a été un autre moment important de la rencontre des experts. Ce rapport a permis à tous les participants de faire le point sur le niveau d’exécution des recommandations de la 46ème réunion de l’UNSAC qui s’est tenue à Brazzaville en mai-juin 2018. Le Comité avait notamment demandé aux Etats membres et aux organes compétents de la CEEAC de mettre en œuvre la stratégie de lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes légères et de petit calibre (ALPC). Il a été noté qu’à ce jour, la République centrafricaine (RCA), avec deux décrets de mise en œuvre de la stratégie de lutte contre les APLC, et le Burundi, avec son plan national de lutte contre le terrorisme, ont pris des mesures concrètes pour que cette recommandation de l’UNSAC soit appliquée. Certains Etats membres ont engagé des processus y relatifs.

 

 

En savoir plus…

 

Bien vouloir télécharger le rapport ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Bois et Forêts des Tropiques Newsletter n°339

Ce nouveau numéro présente un éditorial, six articles et un résumé de thèse. Dans l’éditorial, le rédacteur en chef évoque le point de vue de la revue sur l’éthique éditoriale et l’intégrité scientifique pour servir le Sud. En conséquence, la revue a modifié la note aux auteurs à considérer avant la soumission d’un article à la revue.

 

En savoir plus...

Compte rendu et feuille de route de l'atelier conjoint CTCN-COMIFAC pour le décryptage des conclusions de la COP24 sous la CNUCC

Il s’est tenu du 05 au 08 mars 2019, à l’Hôtel ANDA CHINA à Malabo en République de Guinée Equatoriale, l’atelier conjoint CTCN-COMIFAC pour le décryptage des conclusions de la COP 24 sous la CNUCC, la validation des requêtes pour assistance technique en matière de transfert de technologie et le renforcement du lien entre les points focaux. Bien vouloir télécharger le compte rendu de cet atelier....

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park, Bulletin mensuel du mois de mars 2019

Ce mois-ci, l'équipe du Service Logistique du Parc a mis quelques grandes réalisations à son actif. La salle de formation des écogardes au siège de Bomassa a été achevée, offrant ainsi un espace convivial et confortable pour la formation continue des gardes du Parc. Des forages ont également été creusés à Bomassa et Makao, lesquels fourniront un approvisionnement constant en eau potable aux résidants de ces bases.

En savoir plus...

BAD- La Banque africaine de développement entérine sa stratégie pour l’Afrique centrale, « indispensable à l’intégration économique de la région »

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a entériné, lundi 15 avril 2019, le Document de stratégie d’intégration régionale pour l’Afrique centrale (DSIR) 2019-2025, approuvant ainsi les opérations multinationales de la Banque dans cette région sur la période indiquée.

En savoir plus...

Vidéo sur le protocole additionnel de la convention d'Abidjan / video of the additional protocol to the Abidjan Convention

Nous avons le plaisir de partager avec vous une vidéo explicative du protocole additionnel de la convention d'Abidjan relative aux normes et standards environnementaux dans le domaine des activités pétrolières et gazières offshore.

En savoir plus...

Le 'Made in Africa' INTERHOLCO, du bois durable au bout des doigts pour des projets d'avenir

Dans son nouveau site web, finalement disponible en langue française, INTERHOLCO présente son 'Made in Africa' : le « bois durable » garantit non seulement la protection de la forêt mais aussi des milliers d'animaux et de plantes faisant parties de son écosystème. Notre récolte à impact réduit permet de limiter l’empreinte de notre activité au minimum nécessaire.

En savoir plus...

Forestsnews-Une nouvelle plateforme en ligne pour promouvoir la coordination dans le bassin du Congo

L’Observatoire des forêts d’Afrique centrale (OFAC) – dont la mission est de fournir des données aux décideurs pour promouvoir des politiques fondées sur des preuves – a récemment lancé une plateforme interactive de recensement et suivi de projets. Cet outil en ligne permet aux utilisateurs d’accéder aux données et aux projets de la région, de promouvoir la collaboration et de mettre fin au gaspillage de ressources.

En savoir plus...

Lenouveaugabon-La CEEAC appuie l’Assemblée nationale du Gabon dans le processus de protection de la faune en Afrique centrale

( Le Nouveau Gabon) - Le parlement gabonais va organiser, au cours de ce mois d’avril, un atelier sur l’entraide judiciaire en matière de protection de la faune en Afrique centrale. Dans ce cadre, l'institution a sollicité et reçu l’appui du Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) pour la réussite de cette initiative.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019