13ème Dialogue Régional sur les Forêts, la Gouvernance et le Changement Climatique: Harmoniser la Tenure et les Politiques liées aux Ressources dans les paysages en mutation de l’Afrique Centrale et de l'Ouest

 

Bien vouloir télécharger:

 

♦ Déclaration du 13ième Dialogue RRI

♦ Allocution d'ouverture du Coordonnateur de RRI au 13ième Dialogue RRI

♦ Allocution de clôture du Coordonnateur de RRI au 13ième Dialogue RRI

♦ Declaration of the 13th RRI Dialogue

♦ Opening Remarks RRI Coordinator M. Andy White

 ♦ Closing Remarks RRI Coordinator M. Andy White

 

 

Du 5 au 7 Mars 2013 au palais des Congrès de Yaoundé –Cameroun, s’est tenu le 13ème Dialogue Régional sur les Forêts, la Gouvernance et le Changement Climatique. Sous le haut patronage du Ministre des Forêts et de la Faune, cette rencontre était Co-organisée par l'Initiative des Droits et Ressources (RRI), la Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC), le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) du Cameroun, et l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Elle a mobilisé prêt de 150 participants venant de certains pays d’Afrique (Cameroun, Burkina Faso, Burundi, Tchad, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Gabon, Ghana, Libéria, Mali, République du Congo, Tanzanie, Togo et Ouganda), d’Europe (France et Grande Bretagne), et des Etats-Unis. Les représentants des gouvernements, des chefs traditionnels, de la société civile, des communautés locales, et des instituts de recherche étaient réunis autour du thème Harmoniser la Tenure et les Politiques liées aux Ressources dans les paysages en mutation d'Afrique Centrale et de l'Ouest

 

Pendant trois(03) jours de travail intense à travers des travaux en sessions plénières, des discussions de panel et de petits groupes, les points suivants ont été à l’ordre du jour :

 

♦ le bilan des progrès dans la mise en œuvre des engagements des pays d’Afrique centrale et de l’Ouest pris lors de la Conférence de Yaoundé de 2009 pour initier ou accélérer les réformes législatives à l’horizon 2015 pour permettre de « reconnaitre légalement des communautés comme propriétaires des terres en forêt » ou « doubler la superficie des terres qui appartiennent aux communautés ». (Voir la zone de texte 1)

♦ l’évaluation des menaces constituées par les acquisitions foncières à grande échelle, les industries extractives et les infrastructures dans la région en les mettant en rapport avec leurs contributions économiques présumées,

♦ l’évaluation des progrès réalisés par rapport à REDD+ dans les deux sous-régions et leurs implications dans l’économie forestière,

♦l’examen des options spécifiques d’orientation des réformes en cours des régimes fonciers et forestiers au Cameroun et ceux des autres pays d’Afrique centrale et de l’Ouest.

♦ Et l’identification des propositions pour les prochaines étapes au Cameroun et dans la région de l’Afrique centrale et de l’ouest.

 

Au terme des échanges fructueux entre les participants, on retient de façon générale, une reconnaissance des progrès dans la sécurisation de la tenure dans certains pays avec des réformes politiques pour reconnaître les pleins droits de propriété aux communautés locales et aux populations autochtones, bien que leur mise en œuvre sur le terrain soit encore stagnante. Il a été relevé qu’au niveau régional, la reconnaissance des droits des communautés évolue plus lentement que les transactions foncières à grande échelle, lesquelles menacent leurs droits de propriété foncière.

 

Face à des contraintes majeures dans la mise en œuvre des réformes législatives, les participants ont formulé des recommandations dans le but de sécuriser les droits des communautés locales et des populations autochtones et d’assurer un développement économique équitable en Afrique Centrale et de l’Ouest afin d’atteindre les objectifs fixés pour l’année 2015.

 

Selon les participants, les recommandations qui devraient être considérées comme prioritaires par les bailleurs de fonds dans leur soutien aux gouvernements et à la société civile, concernent :

 

♦ L’application et l’opérationnalisation sur le terrain des Directives volontaires sur le foncier de la FAO et des directives de l’Initiative sur les politiques foncières de l’Union Africaine, avec l’appui de la société civile,

♦ La reconnaissance, la sécurisation et la protection des droits de propriété des communautés sur les terres et les ressources naturelles,

♦ le renforcement des capacités de tous les acteurs impliqués : (autorités gouvernementales, groupes et réseaux de la société civile, chefs traditionnels, communautés locales et autochtones, instituts de recherche),

♦ la nécessité de la mise sur pied d’une coordination entre les administrations nationales et interétatiques pour assurer une cohérence et une efficacité dans l’élaboration et la mise en œuvre des réformes, ainsi que dans les affectations des terres et des ressources.

♦ la nécessité de la mise sur pied des cadres de suivi multipartite par les institutions régionales en Afrique centrale et de l’Ouest,

♦ L’évaluation des législations actuelles des pays portant sur l’allocation de droits commerciaux en rapport avec les droits des communautés et les standards environnementaux, avec un accent sur l’application de la transparence dans l’allocation des droits commerciaux (exploitation forestière, minière, agroindustrielle, droits de carbone, etc.).

 

C’est sur une série de remerciements à l’endroit du Gouvernement et du Peuple du Cameroun pour leur accueil chaleureux, au Ministère des Forêts et à la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) pour l’organisation de l’événement que la participants se sont séparés en se félicitant pour leurs riches contributions et pour les réflexions menées sur les questions cruciales de gouvernance, de changement climatique, et d’acquisitions foncières à grande échelle en Afrique Centrale et de l'Ouest.

 

Bien vouloir télécharger:

 

♦ Déclaration du 13ième Dialogue RRI

♦ Allocution d'ouverture du Coordonnateur de RRI au 13ième Dialogue RRI

♦ Allocution de clôture du Coordonnateur de RRI au 13ième Dialogue RRI

♦ Declaration of the 13th RRI Dialogue

♦ Opening Remarks RRI Coordinator M. Andy White

 ♦ Closing Remarks RRI Coordinator M. Andy White

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

CIB-Olam est 100% Certifié FSC

Alors que nous sommes globalement préoccupés par la pandémie qui a ravagé nos vies et perturbé la normalité; nous essayons de comprendre comment naviguer, en nous préparant pour les temps à venir, voici une petite lumière brillante des forêts denses du Bassin du Congo. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons officiellement reçu la certification FSC pour Mimbeli-Ibenga et CIB-Olam est maintenant 100% certifié FSC.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Février 2020

L’Humanité tout entière fait face à un défi inédit tandis qu’un tiers de la population mondiale est confinée chez soi en raison de la pandémie du Covid-19. La République du Congo, quant à elle, vient d'annoncer la mise en application de l’état d'urgence sanitaire et le confinement à domicile de l'ensemble de la population jusqu'au 30 avril.

En savoir plus...

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Commodafrica-Evolution différenciée du commerce du bois tropical en 2019

Premier bilan de l’année 2019 sur les importations de bois tropical au Vietnam, en Chine et dans l’Union européenne. Si les importations de grumes diminuent en Chine, celles des sciages de l’Union européenne progressent pour la deuxième année consécutive. Du côté du Vietnam, l’Afrique est l'un des premiers fournisseurs du pays avec une forte présence du Cameroun, souligne l'Organisation internationale des bois tropicaux (ITTO).

En savoir plus...

Atibt-Filière bois de la RDC : Etude sur l’état des lieux des acteurs

Dans le cadre de la mise en œuvre des projets FLEGT-REDD CERTIFICATION mis en œuvre par l’ATIBT et financés par l’Union Européenne, le FFEM et la KfW, la Fédération des Industriels du Bois, en sigle FIB, a mené une étude portant sur l’état des lieux des acteurs de la filière forêts-bois de la RDC.

En savoir plus...

Analyse du traitement de l'infraction forestière par le judiciaire au Cameroun

Cette analyse ressort des maux de l’exploitation forestière qui restent d’actualité aujourd’hui et met en lumière le rôle que joue l’appareil judiciaire dans la lutte contre la mauvaise gouvernance dans la gestion des ressources naturelles au Cameroun. Le document a été rédigé grâce à la participation financière de l’Union européenne dans le cadre du projet « Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo ». Les opinions qui y sont exprimées ne peuvent en aucun cas être considérées comme reflétant la position officielle de l’Union européenne.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020