UICN: La France accueillera le Congrès mondial de la nature de l'UICN 2020

 

 

Marseille, France - Le ministère français de la Transition écologique et solidaire et l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) ont signé aujourd’hui un accord afin d’organiser conjointement le prochain Congrès mondial de la nature de l’UICN, qui se tiendra en 2020 à Marseille.

 

 

Cette signature fait suite à la sélection, par le Conseil de l’UICN, de la France comme État hôte pour organiser le Congrès de l'UICN, à partir d’un processus d'évaluation rigoureux. La présentation d’un nouveau plan national pour la biodiversité par le ministre français de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a précédé la cérémonie de signature, à laquelle assistaient le Vice-Président de l’UICN Malik Amin Aslam Khan et la Directrice générale de l'UICN Inger Andersen.

 

 

« La France est particulièrement honorée de succéder aux Etats Unis dans l’organisation du plus grand rendez-vous international des défenseurs de l’environnement, » a déclaré Nicolas Hulot, le ministre français de la Transition écologique et solidaire. « Nous souhaitons faire de ce Congrès la réunion des solutions pour la biodiversité. Je sais que tout le gouvernement, mais aussi du territoire, les entreprises, et toute la société française saura se mobiliser pour faire vivre une mobilisation d’ampleur en France, en Europe et dans le Monde pour la nature. »

 

 

Organisé tous les quatre ans, le Congrès de l'UICN est le plus grand événement de conservation de la nature au monde. Il rassemble les leaders et les décideurs issus de gouvernements, de la société civile, d’organisations des peuples autochtones, d’entreprises et d’universités afin de définir les défis les plus urgents de l’heure en matière d’environnement et de développement, et les actions à entreprendre pour y répondre.

 

 

« C’est un honneur d’annoncer la France comme hôte du prochain Congrès mondial de la nature de l’UICN » a déclaré le Président de l’UICN Zhang Xinsheng. « L’année 2020 sera en effet cruciale pour la planète. Le Congrès de l'UICN sera essentiel pour mobiliser la communauté internationale en amont des décisions capitales qui devront être prises plus tard cette année-là, dans le cadre des efforts mondiaux pour lutter contre l’appauvrissement de la biodiversité et le changement climatique. Nous sommes fiers d’associer nos forces à celles de la France à un moment aussi critique. »

 

 

La relation de long terme de l’UICN avec la France date de la création de l’Union en 1948, dans la ville française de Fontainebleau. Depuis 2005, la France est l’un des Partenaires-cadres de l’UICN - soutenant la réalisation du programme de travail de l’UICN pour appliquer des solutions fondées sur la nature aux défis les plus importants de l’humanité.

 

 

« Notre pays hôte, la France, possède non seulement une longue histoire de leadership sur les questions environnementales, mais a également montré un engagement solide pour l'avenir de la conservation de la nature » a déclaré Malik Amin Aslam Khan, Vice-Président de l'UICN. « Ce parcours d'engagements englobe la création de la première aire protégée légalement à Fontainebleau en 1861, la fondation de l'UICN en 1948 sur le sol français et aussi la reprise remarquable d'une dynamique stagnante sur le changement climatique à travers l'accord de Paris à la COP21 en 2015. »

 

 

« L’annonce faite aujourd’hui souligne le rôle pionnier de la France face aux défis essentiels de développement et d’environnement auxquels l’humanité est confrontée » a affirmé la Directrice générale de l’UICN Inger Andersen. « La relation de l’UICN avec la France n’a fait que se renforcer depuis la création de l’Union il y a 70 ans, et nous sommes heureux que le Congrès de l'UICN 2020 rende nos liens encore plus étroits. Ce n’est qu’en travaillant main dans la main avec de vrais leaders mondiaux, comme la France, que nous pourrons prendre des mesures amenant à un futur plus durable. »

 

 

Parmi les raisons du choix de la France comme État hôte figurent en bonne place le soutien des autorités françaises à tous les niveaux, depuis la Ville de Marseille jusqu’au gouvernement national, ainsi que l’engagement de la France pour organiser un événement durable et l’implication des Membres français de l'UICN.

 

 

Il existe aujourd’hui en France 49 organisations Membres de l'UICN et le Comité national de l’UICN en France, créé en 1992, vise à faciliter la coopération entre ces organisations et les autres composantes de l’Union. La France accueille également sur son sol 254 experts scientifiques et politiques membres des diverses Commissions de l’UICN.

 

 

De nouveaux objectifs mondiaux pour inverser la crise croissante de la biodiversité devraient être fixés au deuxième semestre 2020 par la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies. L’année 2020 est également celle où l’Accord de Paris sur le changement climatique entrera officiellement en vigueur et commencera à être mis en œuvre, les pays soumettant de nouvelles promesses ou des promesses actualisées.

 

 

10 000 participants originaires de 192 pays ont assisté au dernier Congrès mondial de la nature de l’UICN, organisé en 2016 à Hawai'i, États-Unis. Lors de ce Congrès, des engagements majeurs en matière de conservation ont été annoncés, et une feuille de route a été définie pour la mise en œuvre des accords historiques adoptés en 2015 - l’Accord de Paris sur le changement climatique et les Objectifs de développement durable des Nations Unies.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC