Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques: Conférence de Bonn sur les changements climatiques - Point de presse


Bien vouloir télécharger ou écouter la vidéo

« Cette semaine a été très productive, dans un esprit constructif. Nos délégués constituent le seul organe qui s’est réunit cette semaine. Ils se sont vraiment concentrés sur le travail qui les attend. Il ressort de leurs travaux qu'un terrain d’entente émerge dans le cadre de l’accord global sur au moins trois points:

 

♦ La nécessité d’intégrer en amont et en aval les actions dans ce que j’appelle la chaîne de politique et d’action. Imaginez une chaîne d’action dans laquelle un lien international est capital, un lien national est capital, un lien du secteur privé est capital, et un lien à tous les niveaux sous-nationaux qui est également capital.

♦ L’accord de 2005 ne saurait être gravé dans du marbre, ni gelé dans le temps. Cet accord se veut dynamique. c’est par ce moyen que nous pourrons relever le défi de 2 degré maximum de hausse de température.

♦ Les parties envisagent des types d’engagement, des cibles de manière à pouvoir utiliser les mêmes chiffres. Ces chiffres par lesquels ils expriment leurs efforts et leurs engagements doivent néanmoins être adaptés aux circonstances nationales. Comment cela va se faire, reste à déterminer. Il semble que cette question soit l’une des préoccupations de la présente session. Nous verrons bien à quoi nous aboutirons cet après-midi. Restons donc en contact. Il me semble que ce sont ces trois conclusions qui se profilent.

 

En ce qui concerne l'autre effort à fournir, notamment le développement de l’ambition, le terrain d’entente pourrait reposer sur le fait qu'il y ait déjà de nombreuses opportunités permettant d’identifier les actions en cours sur le terrain en termes d’adaptation et d’atténuation. Un autre terrain d’entente dans le cadre de ce travail est la réalisation croissante qu'il est nécessaire d’assurer une intégration difficile de parties prenantes privées et gouvernementales au niveau national pour permettre aux pays de poursuivre une croissance économique à faible émission et à forte résilience. Le troisième point concerne le fait que pour y arriver, les pays en développement, en particulier ont besoin de moyens financiers leur permettant de mettre en œuvre toutes ces actions. Ils doivent également disposer des technologies nécessaires. Le quatrième que je trouve très intéressant est la réalisation croissante que les gouvernements ne peuvent pas y arriver tous seuls, que plusieurs parties prenantes doivent être impliquées et que de plus en plus on remarque une ouverture, comme ça été le cas tout au long de cette semaine où des parties prenantes externes (c.-à-d. non partie) ont été invitées aux échanges et ont exprimé leurs opinions et suggestions".

 

Bien vouloir télécharger ou écouter la vidéo

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020