Forêt : En RDC, l’exploitation du bois d’Afrormosia prend des allures inquiétantes

 

 

Très prisé dans l’industrie du bois d’œuvre, Afrormosia de son scientifique (Pericopsis elata) attire l’attention des scientifiques au regard de menaces de disparition auxquelles cette espèces est actuellement confrontée en République démocratique du Congo.  Cette espèce qui a déjà disparu dans plusieurs pays du bassin du Congo risque de disparaître également en RDC à cause d’une demande de plus en plus croissante sur le marché national et international.

 

 

« L’Afrormosia est une espèce qui est en danger. Elle est inscrite sur l’annexe 2 de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction). C’est une espèce fortement demandée dans le marché international parce qu’elle a un bois de bonne qualité, ceci fait que son exploitation prend des dimensions très inquiétantes. Il est donc important de développer des approches qui permettent à ce que l’on continue  à exploiter l’espèce sans pénaliser son avenir », a indiqué Chadrack Kafuti, doctorant à l’Université de Kisangani.

 

 

Selon ce scientifique, cette inquiétude se justifie davantage par le fait qu’Afromosia présente de sérieux problèmes de régénération. « Lorsqu’on représente l’espèce sur un graphique pour voir le nombre qu’il y’a dans les différentes tailles, on remarque que les arbres de petites tailles ne sont plus assez dans la forêt. Avec l’exploitation aujourd’hui, l’avenir de cette espèce risque d’être compromis », alerte-t-il. « Nous avons essayé de modéliser l’exploitation actuellement, en se basant sur les paramètres tels que le diamètre minimum d’exploitation, la durée d’exploitation, en le projetant dans le future,  la survie de cette espèce n’est pas garantie ».

 

 

Avec  un marché intérieur en pleine croissance à travers la RDC,  Chadrack Kafuti s’inquiète de l’avenir de ce bois d’oeuvre très sollicité dans la construction et la fabrication des meuble de valeur. L’expert plaide pour une nouvelle réglementation du commerce de cette espèce, la redéfinition du diamètre minimum d’exploitation ainsi que le minimum de taux de régénération à considérer par les exploitants forestiers. « La survie de l’espèce dépend non seulement des paramètres proposées, mais aussi des interventions sylvicoles qui doivent être fait dans la forêt », précise monsieur Kafuti.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

thegef-Évaluer les avantages du développement d'une économie de la faune

Les communautés locales devraient être enrôlées comme « première ligne de défense » contre le commerce illégal d'animaux et de plantes sauvages, qui est beaucoup plus répandu et complexe qu'on ne le croit généralement, a déclaré le Directeur exécutif de TRAFFIC, Steve Broad, aux participants des réunions de consultation de la société civile du FEM qui se sont tenues à Washington cette semaine.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC