Bienvenue à notre nouveau partenaire «Institut Jane Goodall du Canada» !

 

L’Institut Jane Goodall du Canada adhère au Partenariat des forêts du Bassin du Congo (PFBC), approuve son cadre de coopération et contribue à l'appui à la mise en œuvre du plan de convergence de la COMIFAC.

docs/news/Mai - Juillet 2011/JanegoodallI-Canada.jpg

Toronto (Canada), 7 juillet 2011 – L’Institut Jane Goodall (IJG Canada) du Canada a confirmé officiellement son adhésion au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo  (PFBC). L’IJG Canada s’engage à cet effet à respecter les principes de gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale, à travailler en étroite collaboration suivant le cadre de coopération des partenaires du PFBC et à appuyer la mise en œuvre du plan de convergence de la COMIFAC.

 

« En devenant membre du PFBC, nous espérons améliorer notre efficacité et augmenter notre impact dans le Bassin du Congo, ceci en collaboration avec ses partenaires locaux et internationaux. Nous visons à protéger les forêts africaines, à préserver sa biodiversité et à améliorer les conditions de vies des populations » écrit Dr Jane Lawton, Directeur Exécutif de l’IJG Canada dans sa lettre d’adhésion.

Une des composantes de la mission de l’IJG Canada est de contribuer à la conservation des grands singes et de leurs habitats, en alliant conservation, éducation et promotion de l’utilisation durable des ressources par les communautés locales. Dans le Bassin du Congo, l’IJG met en œuvre deux projets qui couvrent en transversales plusieurs axes du plan de convergence de la COMIFAC.

 

Pendant ces cinq dernières années, l’IJG Canada a financé un projet en République Démocratique du Congo, dans le paysage CARPE de Maiko-Tayna-Kahuzi Biega, avec une emphase sur les activités relatives aux moyens de subsistance et à la santé. Ce projet fait partie d'un plus grand projet intégré géré par une  coalition d’organisations locales et internationales travaillant sous l’égide du Programme régional pour l'environnement en Afrique Centrale (CARPE).

 

Pour satisfaire en outre les besoins significatifs de ces communautés en RDC, et protéger la riche biodiversité des deux parcs nationaux qui les entourent, l’IJG Canada a développé un projet intégré qui se concentrera sur les aspects ci-après :

 

♦ Réhabilitation/construction et équipement d’un centre de santé, formation d’employés médicaux

♦ Approvisionnement en eau potable des communautés

♦ Réhabilitation/construction et équipement d’écoles et formations d’enseignants

♦ Appui d’activités alternatives – remplacement des protéines (construction d’étangs piscicoles, Zone à zéro pâturage), qui réduisent la demande en viande de brousse tout en augmentant les revenues et la sécurité alimentaire

♦ Expérimentation de pépinières et introduction de l’agroforesterie

♦ Renforcement des capacités et appui aux groupes communautaires de développement pour gérer durablement leurs ressources.

 

En République du Congo, l’IJG du Canada soutient le sanctuaire et la réserve de chimpanzés de Tchimpounga, ceci afin de mettre en application le développement d’un programme de conservation centré sur les communautés dans les villages environnant les sanctuaires et les réserves. La sensibilisation sur le commerce de la viande de brousse est aussi une des priorités de l’IJG Canada. Il soutient également le développement d’activités d’éducation environnementale et des campagnes de sensibilisation parmi les jeunes locaux, via le programme d’action Roots & Shoots qui aide la jeunesse à repérer et à identifier les problèmes dans leurs propres communautés, à bâtir des compétences de meneur de projet et à implémenter des projets communautaires. En plus d’encourager les jeunes gens à agir localement, le programme connecte les jeunes au réseau mondial Roots & Shoots à travers lequel ils peuvent échanger idées, expériences et apprendre les uns des autres.

 

Fondé par la primatologue de renom Jane Goodall, l’Institut Jane Goodall est une organisation internationale à but non lucratif qui encourage les gens à faire une différence pour tous les êtres vivants. Depuis sa création en 1994, l’Institut Jane Goodall du Canada se consacre à la recherche sur la faune, l’éducation et la conservation, avec pour objectif premier d’assurer la survie des populations de grands singes à travers ses activités de conservation basées sur les communautés en Afrique. L’Institut inspire également de nouvelles générations de citoyens engagés partout dans le monde.

 

« Bienvenue » à notre nouveau membre Institut Jane Goodall du Canada

 

Pour d‘amples informations, bien vouloir consulter le site web de l’Institut Jane Goodall du Canada

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC