Les Hautes autorités du Burundi s’approprie la COMIFAC et le PFBC: Le Facilitateur du PFBC rencontre Son Excellence Monsieur Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi

 

"Le Burundi est un petit pays, avec un grand cœur et une grande volonté de bien faire… Nous sommes prêt à assumer la Présidence en Exercice tournante de la Commission des Forêts d’Afrique centrale conformément à l’article 11 du Traité Instituant la COMIFAC…" Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Albert Shingiro, Secrétaire Permanent du Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale du Burundi.

 

Bujumbura (Burundi), le Jeudi 20 Mars 2014 - Le Facilitateur du PFBC, Matthew Cassetta et  Son Excellence Monsieur Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi se sont entretenus au sein de la Présidence de la République du Burundi.

 

Pour la circonstance, Monsieur Matthew Casssetta était accompagné d’une délégation forte de  quatre personnes à savoir : l’Ambassadeur  Martin G. Brennan (Chef de Mission Adjoint a.i), Mme Stacey L. Maupin, Conseiller èconomique à l’Ambassade des États-Unis, Dr Dany Pokem, chargé de la Communication au PFBC et Monsieur Felix Ngendabanyikwa Félix, Directeur des Forêts et Coordonnateur National de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale.

 

 

Les différentes échanges ont porté entre autres sur la gestion durable, la conservation de la biodiversité, la lutte contre les changements climatiques, l’appropriation nationale de la COMIFAC et  sur  les enjeux de la prochaine Présidence en exercice de la COMIFAC au sein du PFBC. C’est par une photo de famille sous la conduite  du  Chef de Protocole adjoint de la Présidence de la République du Burundi qu’un terme est mis à la dite visite.

 

Un autre aspect du séjour en terre Burundaise fut celui de la rencontre de  Monsieur le Facilitateur du PFBC  avec son excellence Ir NDUWAYO Jean Claude, Ministre de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme du Burundi, le 17 mars 2014. Au cours d’un entretien nourris, les deux hommes ont échangé sur la COMIFAC et le PFBC  avec une emphase sur les opportunités pour le Burundi dans l’exercice de la prochaine Présidence en Exercice de la COMIFAC. Outre, Son Excellence Ir NDUWAYO Jean Claude, l'équipe de la Facilitation du PFBC a eu des séances de travail fructueux avec Son excellence Tabu Abdallah Manirakiza, Ministre des Finances et de la Planification du développement économique du Burundi aussi bien que Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Albert Shingiro, Secrétaire Permanent du Ministère des Relations Extérieures  et de la Coopération Internationale du Burundi.

 

 

Le Facilitateur  du PFBC a également tenu des séances de travail très enrichissantes avec les Représentants des partenaires du PFBC présents au Burundi aussi bien que les pays Ex-Facilitateurs du PFBC, notamment l’Allemagne.  Il a également consacré un espace de choix aux organisations de la société civile Burundaise.

 

Pour marquer l’apothéose de ce séjour très enrichissant, le facilitateur  et son équipe a participé à la célébration de la journée Internationale des forêts , suite à quoi il offrit une conférence de presse avec Excellence  Ir NDUWAYO Jean Claude, Ministre de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme du Burundi.

 

Joindre l'utile et l'agréable...

 

En dehors de ce programme des réunions, le Facilitateur accompagné de sa délégation  ont pris part à une excursion, une visite terrain dans le parc national de la Kibira qui venus rehausser l’éclat et agrémenter son séjour en terre Burundaise. Perché sur la crête Congo-Nil avec 40 000 hectares de forêt préservée, ce parc est la plus grande région naturelle encore intacte au Burundi. Il ressemble à la fôret de Nyungwe au Rwanda dont il est le prolongement. 

 

 

 

 

 

D’une grande richesse végétale, le parc abrite plusieurs familles de chimpanzés, de babouins, cercopithèques et colobes noirs, ils courent en tous sens à l’arrivée des visiteurs défiant toutes les lois de l’équilibre. Les 180 km de pistes permettent la surveillance motorisée du massif forestier et l’accès facile aux touristes. On pourra s’enfoncer avec les gardes du parc dans les sous-bois sombres pour découvrir de l’intérieur les charmes de la forêt primaire, accompagné tout au long de la marche par le chant magnifique des oiseaux.

 

À l’intérieur du massif se trouve également une source d’eau thermale. L’accès au parc se fait à travers les immenses plantations de thé de Teza et Rwegura qui constituent déjà un véritable spectacle. En savoir plus… -  Il s'étale sur les provinces de Muramvya, Kayanza, Cibitoke et Bubanza à une altitude variant entre 1 600 et 2 600 m. Le parc national de la Kibira est une forêt afro-montagnarde composée de trois zones forestières encore intactes et d'un écosystème très diversifié. Beaucoup de rivières prennent leurs sources dans ce parc. Celui-ci joue un rôle important au niveau des bassins des fleuves Congo et Nil, jusqu'à la Méditerranée et à l'Océan Atlantique. Il exerce une influence notoire dans la régulation hydrologique et la protection des sols contre l'érosion. En savoir plus...

 

Photo du haut vers le Bas:

(1) Le Facilitateur du PFBC et sa délégation autour du Président de la République du Burundi

2) Le Facilitateur et le Ministre de l'environnement du Burundi

3)  Le Facilitateur dans le Parc natonal de la Kibira

(4) Photo de famille des participants à la visite dans le parc national de la Kibira

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

SWM Programme - Bulletin d'information numéro 3 - juillet - octobre 2019

Le troisième bulletin d’information du Programme de gestion durable de la faune sauvage (de l’anglais Sustainable Wildlife Management «SWM» Programme) vient tout juste de paraître. Ce troisième numéro présente les dernières avancées de la mise en œuvre du programme entre juillet et octobre 2019, à travers treize pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Il est disponible....

En savoir plus...

Trentième réunion du Groupe de Travail Biodiversité d’Afrique Centrale (GTBAC) : Une position commune adoptée.

Cette réunion a été organisée du 11 au 13 novembre 2019, à Kigali (Rwanda), dans la salle de réunion de l’hôtel CHEZ LANDO, en prélude de la onzième réunion du Groupe de Travail sur l’Article 8 (j) et les dispositions connexes (WG8J 11) et à la 23ème réunion de l’Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques (OSASTT-23) qui se tiendront du 20 au 22 et du 25 au 29 novembre 2019 à Montréal au Canada. Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus- Adaptation aux changements climatiques : le Fonds d’Adaptation octroi le Congo une enveloppe de 5 milliards francs CFA

La République du Congo bénéficie du Fonds d’adaptation une enveloppe de 5 milliards de FCFA pour matérialiser le projet de renforcement des capacités d’adaptation au changement climatique des communautés vulnérables du Bassin du fleuve Congo, en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

En savoir plus...

La boucle est bouclée: Le Cameroun emboite le pas à la RCA et au Tchad et signe les Protocoles Spécifiques !

Tout commence en décembre 2016 à Douala au Cameroun avec la 1ère Réunion des Experts Pays du Cameroun, de la RCA et du Tchad relative à l’élaboration des Protocoles Spécifiques (PS) aux Accords binational BSB et tripartite de Lutte Anti Braconnage Transfrontalier, notamment, le Protocole Spécifique de Lutte Anti Braconnage relatif à l’Accord de Coopération Tripartite Cameroun-RCA-Tchad de N’Djamena et le Protocole Spécifique Ecodéveloppement relatif à l’Accord de Coopération Binational Cameroun–Tchad.

En savoir plus...

AFORPOLIS A ne pas manquer - Appel à résumés

Cette conférence est organisée en collaboration avec l'Université de Göttingen en Allemagne et l'Union internationale des instituts de recherche forestière (IUFRO). La conférence se tiendra à Accra, au Ghana, du 14 au 17 septembre 2020.

En savoir plus...

Synthèse numéro 6 des rapports d'Observation Indépendante Externe du Système Normalisé d'Observation Indépendante Externe (SNOIE)

De Juin à Août 2019, six (6) missions de vérification d’allégations d’activités forestières illégales ont été réalisées dans les régions de l’Est et du Sud. Les rapports de ces missions produits ont été soumis au Ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), aux délégations régionales du Sud et du Littoral au Cameroun. Au cours des missions, des infractions présumées ont été relevées par ces OSC membres du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE), certifié ISO 9001 :2015. Trouvez la liste des infractions présumées et les auteurs présumés en téléchargeant la synthèse de ces rapports de dénonciation....

En savoir plus...

Le PFBC mobilise à Shanghai, Chine : Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea Facilitateur du PFBC renforce le dialogue du Bassin du Congo avec les principaux acteurs chinois du secteur Forêt-Bois

Du 21 au 15 octobre 2019, Shanghai (Chine), le Ministre d'État Francois-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC, a participé au Forum international sur les chaînes d’approvisionnement vertes des produits de l’industrie forestière., en anglais : “Together towards Global Green Supply Chains - A Forest Products Industry Initiative”. (Flyer disponible en téléchargement). Le Conseil d’Administration et l’Assemblée de l’Association technique internationale des Bois tropicaux (ATIBT) se sont tenus en marge du Forum.

En savoir plus...

Forestnews.cifor - Malgré sa taille, le Bassin du Congo attire moins de fonds que les autres grandes zones forestières.

L'étude montre que les forêts d'Afrique centrale ont reçu 2 milliards de dollars de sources bilatérales (52,5 %) et multilatérales (47,5 %), l'Allemagne représentant 25 % du financement, suivie par l'Union européenne et le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM). La plupart des fonds sont allés à la République Démocratique du Congo (40 %), au Tchad (17 %) et au Cameroun (14 %).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019