camer.be-Cameroun, Journée mondiale du pangolin: La lutte contre le pillage de la faune s’intensifie. : CAMEROON

 

 

La 8ème Journée mondiale du pangolin sera célébrée le 16 février 2019. Les activités autour de cette journée comprendront notamment une sensibilisation visant à attirer l’attention du public sur la situation critique des pangolins qui font face à des menaces existentielles.

 

 

Selon les statistiques de l'organisme d’application de la loi faunique, LAGA, l'organisation a aidé les agents de la faune sauvage à saisir 7,5 tonnes d'écailles de pangolin au cours des cinq dernières années. 55 personnes ont été arrêtées lors d'opérations ayant conduit aux saisies. Alors que certains font actuellement l'objet d'un procès, la majorité d'entre eux a été condamnée à diverses peines de prison et à des amendes.

 

 

L'année dernière, un réseau international composé de quatre pays : Le Nigeria, le Cameroun, la RCA et la RDC a été démantelé à Douala avec plus de 700 kg d'écailles saisies et six trafiquants arrêtés. En janvier 2017, une cargaison illégale de 5 tonnes d'écailles de pangolin sur le point d'être exportée a été saisie auprès de deux ressortissants chinois qui ont été arrêtés, jugés et emprisonnés.

 

 

Face à la progression du commerce illégal, les passionnés de pangolin, les écologistes et le monde entier célébreront samedi prochain la Journée mondiale du pangolin. Les pics alarmants et soudains du commerce illégal d’écailles de pangolin inquiètent de nombreux écologistes, qui comprennent parfaitement les ravages que ce phénomène cause au sein des populations de pangolin. Selon Francis Nchembi Tarla, spécialiste de la faune sauvage et coordinateur d'un réseau spécialisé dans le commerce de viande de brousse appelé CABAG: «trois ans après la réunion de la CITES à Johannesburg, d'importantes saisies d’écailles provenant d’Afrique ont encore lieu en Asie». Après la réunion de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) qui s'est tenue à Johannesburg en 2016 et le reclassement de l’espèce dans la catégorie des espèces totalement protégées, le gouvernement camerounais a immédiatement emboîté le pas et a reclassé les trois espèces de pangolins du pays au statut de totalement protégé. Mais la boucherie continue, et Tarla atteste: «Dans la plupart des restaurants locaux, la viande de pangolin est ouvertement proposé au menu. A plusieurs stations sur les principales autoroutes, des pangolins vivants sont ouvertement vendus ».

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Initiative internationale pour le climat - Nature offre souvent les meilleures solutions pour lutter contre le changement climatique

Le ministère fédéral de l'Environnement (BMU) soutient l'adaptation au changement climatique par le biais de projets qui profitent aux populations et renforcent en même temps les écosystèmes. La restauration des mangroves et des récifs coralliens protège les zones côtières des tempêtes de plus en plus violentes et des effets de l'élévation du niveau de la mer. La plantation de coteaux prévient l'érosion et les inondations pendant les pluies. A l'occasion de la 25ième Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP25), le BMU renforce ses engagements financiers en faveur de l’adaptation basée sur les écosystèmes (EbA) à hauteur d’environ 60 millions d’euros.

 

En savoir plus...

La COMIFAC et le PFBC main dans la main en faveur du Bassin du Congo : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond

Yaoundé, le 20 novembre 2019 : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond.  Dans son mot introductif, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC a remercié le Facilitateur pour son Engagement, l’énergie investie en faveur du Bassin du Congo et du PFBC, le partenariat demeure dynamique.  

En savoir plus...

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC visite les autorités et partenaires PFBC à Yaoundé (Cameroun)

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC a fait le point avec les différents interlocuteurs sur plusieurs sujets entre autres : (1) les actions et perspectives du PFBC… (2) L’opérationnalisation de la Déclaration de N’Djamena - au regard de l’ampleur que prend la transhumance incontrôlée entre le sahel et l’Afrique équatoriale…(3) La nécessité d’un sommet des Chefs d’États concernés par ce phénomène…

En savoir plus...

Le PDG du FEM se félicite du pacte de coopération pour la protection du bassin amazonien

Le PDG et président du Fonds pour l'environnement mondial, Naoko Ishii, se félicite de l'engagement pris par les chefs d'État de sept pays du bassin amazonien de collaborer plus étroitement pour valoriser les forêts, protéger la biodiversité et lutter contre la déforestation et la dégradation des terres sur l'ensemble du biome.

En savoir plus...

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds pour l'adaptation sur l'accès direct conçu pour aider les pays et les parties prenantes à débloquer le financement de la lutte contre le changement climatique

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds sur l'accès direct donne un aperçu et un guide du processus d'accréditation du Fonds pour devenir une entité d'exécution auprès du Fonds, et couvre également ses processus de conception et de mise en œuvre de projets pour aider les exécutants à élaborer des projets efficaces sur le terrain.

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds Vert pour le Climat engage 407,8 millions de dollars USD supplémentaires pour lutter contre la crise climatique

Le Fonds Vert pour le Climat (FVC) finance maintenant des mesures climatiques dans plus de 100 pays en développement après l'approbation de 13 nouveaux projets lors de la dernière réunion du Conseil en 2019.  

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds pour l'adaptation approuve 63 millions de dollars pour de nouveaux projets, y compris des subventions pour la première innovation et la mise à l'échelle

Washington, D.C. (17 Octobre 2019) — Le Conseil du Fonds pour l'adaptation a obtenu d'excellents résultats malgré agenda chargé lors de sa 34ième réunion la semaine dernière, approuvant plus de 63 millions de dollars pour le financement de nouveaux projets, notamment de nouveaux projets d'innovation et d'élargissement des subventions, tout en poursuivant ses processus administratifs et ses arrangements institutionnels pour continuer à bien servir l'Accord de Paris.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019