camer.be-Cameroun, Journée mondiale du pangolin: La lutte contre le pillage de la faune s’intensifie. : CAMEROON

 

 

La 8ème Journée mondiale du pangolin sera célébrée le 16 février 2019. Les activités autour de cette journée comprendront notamment une sensibilisation visant à attirer l’attention du public sur la situation critique des pangolins qui font face à des menaces existentielles.

 

 

Selon les statistiques de l'organisme d’application de la loi faunique, LAGA, l'organisation a aidé les agents de la faune sauvage à saisir 7,5 tonnes d'écailles de pangolin au cours des cinq dernières années. 55 personnes ont été arrêtées lors d'opérations ayant conduit aux saisies. Alors que certains font actuellement l'objet d'un procès, la majorité d'entre eux a été condamnée à diverses peines de prison et à des amendes.

 

 

L'année dernière, un réseau international composé de quatre pays : Le Nigeria, le Cameroun, la RCA et la RDC a été démantelé à Douala avec plus de 700 kg d'écailles saisies et six trafiquants arrêtés. En janvier 2017, une cargaison illégale de 5 tonnes d'écailles de pangolin sur le point d'être exportée a été saisie auprès de deux ressortissants chinois qui ont été arrêtés, jugés et emprisonnés.

 

 

Face à la progression du commerce illégal, les passionnés de pangolin, les écologistes et le monde entier célébreront samedi prochain la Journée mondiale du pangolin. Les pics alarmants et soudains du commerce illégal d’écailles de pangolin inquiètent de nombreux écologistes, qui comprennent parfaitement les ravages que ce phénomène cause au sein des populations de pangolin. Selon Francis Nchembi Tarla, spécialiste de la faune sauvage et coordinateur d'un réseau spécialisé dans le commerce de viande de brousse appelé CABAG: «trois ans après la réunion de la CITES à Johannesburg, d'importantes saisies d’écailles provenant d’Afrique ont encore lieu en Asie». Après la réunion de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) qui s'est tenue à Johannesburg en 2016 et le reclassement de l’espèce dans la catégorie des espèces totalement protégées, le gouvernement camerounais a immédiatement emboîté le pas et a reclassé les trois espèces de pangolins du pays au statut de totalement protégé. Mais la boucherie continue, et Tarla atteste: «Dans la plupart des restaurants locaux, la viande de pangolin est ouvertement proposé au menu. A plusieurs stations sur les principales autoroutes, des pangolins vivants sont ouvertement vendus ».

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

LCI-Feux en Amazonie : autour d’un drame, des images trompeuses largement relayées... y compris par Macron

INCENDIES - Au Brésil, l'Amazonie brûle depuis le début du mois de juillet, ce qui suscite l'émotion d'internautes dans le monde entier. Sur Twitter, nombre d'entre eux ont manifesté leur colère, images à l'appui. Le hic : la majorité de ces photos, y compris celles utilisées par le président de la République, n'illustrent pas les incendies qui sont en cours dans la forêt tropicale.

En savoir plus...

Résolution d’Abidjan sur la REDD+ en Afrique : Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC assure le Secrétariat du forum sur les investissements en matière de REDD+ en Afrique

 Les experts représentants les pays engagés dans la REDD+ en Afrique, réunis à Abidjan les 13 et 14 aout 2019, à l’occasion de l’atelier international de formulation de projets d’investissement REDD+ en Afrique... Les participants ont décidé d’établir des points focaux régionaux pour faciliter le travail du Secrétariat intérimaire...

En savoir plus...

Le PFBC au cœur de Malabo : La Sixième du Conseil Directeur du PFBC mobilise

Malabo (Guinée Équatoriale) le 13 juin 2019 - S’est tenue la Sixième réunion du Conseil Directeur du PFBC.  Elle a été présidée par Son Excellence Monsieur François-Xavier de Donnea, Ministre d’État, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC. Elle a été rehaussée par la participation effective des politiques, ministres des forêts/environnement des pays d’Afrique centrale et des Haut Représentants de la CEEAC, la COMIFAC, de l’OCFSA et de GVTC

En savoir plus...

Plein succès du Dialogue Politique de haut niveau entre les membres du Collège Régional et les bailleurs des PFBC

Malabo, Guinée équatoriale - 12 juin 2019 :  s’est tenu un Dialogue Politique de Haut Niveau entre les membres du Collège Régional du PFBC (États membres, COMIFAC et CEEAC) et les partenaires techniques et financiers membres du Collège des bailleurs du PFBC.

En savoir plus...

1er Atelier Afrique-Chine sur : Gouvernance des terres forestières, investissements et durabilité 3 - 5 Septembre 2019, Yaoundé- Cameroun

L’atelier Afrique-Chine vise à faciliter un dialogue constructif science-politiques publiques entre les acteurs clés impliqués dans la gouvernance des investissements chinois dans le secteur forestier en Afrique.

En savoir plus...

sep2d-Symposium international "Biodiversité végétale et développement durable"

Ce symposium international se déroulera en plénière, du 18 au 20 mars 2020, à Cotonou (Bénin), autour de 8 sessions thématiques d’une heure et demi chacune (T1 à T8) ainsi que de 2 sessions de discussions / tables rondes autour des enjeux de la biodiversité végétale.  Inscription gratuite, en tant qu'intervenant ou auditeur : jusqu’au 10 mars 2020 au plus tard. Soumissions des résumés : à faire impérativement avant le 15 septembre 2019.

En savoir plus...

Les responsables en charge de l’application de la loi, mettent à jour leurs connaissances en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages en Afrique

Brazzaville-République du Congo, 28 Juillet - 1er Août 2019. Deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi se sont tenus à l'hôtel Mikhael's.

En savoir plus...

L’OCFSA et l’Accord de Lusaka en rang serré pour la lutte contre la criminalité contre les espèces sauvages en Afrique centrale

Signature du MoU (Convention de collaboration) OCFSA-Accord de Lusaka en marge de deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi tenue du 28 juillet au 01er aout 2019 à Brazzaville (Congo).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019