Initiative internationale pour le climat - Nature offre souvent les meilleures solutions pour lutter contre le changement climatique

 

 

Le ministère fédéral de l'Environnement (BMU) soutient l'adaptation au changement climatique par le biais de projets qui profitent aux populations et renforcent en même temps les écosystèmes. La restauration des mangroves et des récifs coralliens protège les zones côtières des tempêtes de plus en plus violentes et des effets de l'élévation du niveau de la mer. La plantation de coteaux prévient l'érosion et les inondations pendant les pluies. A l'occasion de la 25ième Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP25), le BMU renforce ses engagements financiers en faveur de l’adaptation basée sur les écosystèmes (EbA) à hauteur d’environ 60 millions d’euros.

 

 

Depuis des années, le BMU se concentre sur des projets d'adaptation fondés sur les écosystèmes et intensifie délibérément cette attention. Les écosystèmes fournissent des services vitaux aux populations. Ils maintiennent la fertilité du sol, fournissent de l'eau propre et protègent contre les inondations et l'érosion. Le maintien des services écosystémiques peut contribuer à réduire les impacts du changement climatique sur les communautés locales. Dans le même temps, ces services pourraient contribuer à atténuer les changements climatiques. L'adaptation fondée sur les écosystèmes est également particulièrement rentable par rapport aux solutions d'adaptation technologique.

 

 

Depuis 2008, le BMU a financé 44 mesures de ce type pour un montant total de 172 millions d'euros. A l'avenir, trois nouveaux programmes renforceront cette orientation de l'Initiative climatique internationale (IKI) du BMU :

 

 

  • Un programme de 20 millions d'euros avec ONU Environnement et UICN. Ce nouveau programme, officiellement intitulé « Appui à la mise en œuvre et à la mise à l'échelle de l'adaptation écosystémique », vise à apporter un soutien ciblé et rapide aux mesures d'adaptation écosystémique par le biais de capitaux de démarrage pour des mesures particulièrement prometteuses. ONU Environnement et l'UICN aideront les pays cibles à mettre en œuvre les mesures prévues dans le cadre de leurs CDN en leur fournissant une expertise spécifique et en renforçant leurs capacités. La sélection se fait par appel d'offres continu.

 

  • Adaptation écosystémique et restauration des forêts dans les communautés rurales vulnérables du corridor biologique des Caraïbes - programme de 20 millions d'euros avec la Deutsche Welthungerhilfe. L'objectif de ce programme est d'améliorer les moyens de subsistance et la capacité d'adaptation des populations et des écosystèmes des communautés rurales des Caraïbes. La Welthungerhilfe veut aider les agriculteurs à utiliser des technologies de production adaptées et à optimiser les chaînes de valeur des systèmes agricoles, agroforestiers et silvopastoraux.

 

 

  • Compléter le mécanisme EbA de la Banque de développement KfW dans les Caraïbes - 20 millions d'euros :  Le mécanisme EbA du Fonds pour la biodiversité des Caraïbes est un instrument de financement souple et fondé sur la demande pour promouvoir l'adaptation fondée sur les écosystèmes dans les Caraïbes. L'instrument vise à protéger et à utiliser durablement les écosystèmes qui contribuent à réduire les effets négatifs du changement climatique sur les zones côtières des États insulaires des Caraïbes.

 

 

En savoir plus....

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

thegef-Évaluer les avantages du développement d'une économie de la faune

Les communautés locales devraient être enrôlées comme « première ligne de défense » contre le commerce illégal d'animaux et de plantes sauvages, qui est beaucoup plus répandu et complexe qu'on ne le croit généralement, a déclaré le Directeur exécutif de TRAFFIC, Steve Broad, aux participants des réunions de consultation de la société civile du FEM qui se sont tenues à Washington cette semaine.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC