CIFOR : Rapport de l’étude sur « Le marché domestique du sciage artisanal en République Centrafricaine : État des lieux, opportunités et défis »

 

Le Centre de Recherche Forestière Internationale vient de commettre le rapport de son étude sur les Sciages artisanaux en RCA. 

 

Bien vouloir télécharger  le rapport de l’étude sur « Le marché domestique du sciage artisanal en République Centrafricaine : État des lieux, opportunités et défis »

 

 

Résumé

 

La République Centrafricaine a signé et ratifié l'Accord de Partenariat Volontaire (APV) du plan d'action FLEGT en 2011 afin d'assurer à terme la légalité des bois exportés vers l'Union européenne. Contrairement aux autres pays signataires des APV, la RCA a choisi de ne pas inclure son marché domestique et le secteur du sciage artisanal dans cet accord, au moins durant une première période. Or, nos enquêtes à Bangui et en milieu rural montrent que le marché domestique consomme environ 67 000m3 de sciages par an, qui sont pour moitié produits par des scieurs artisanaux informels. De plus un minimum de 6 000m3 de sciages - essentiellement artisanaux - est exporté illicitement vers le Tchad par année. A titre de comparaison, l'exportation officielle de sciages industriels atteignait 41 000m3 en 2011.

 

 

 

 

La vente de sciages sur les marchés urbains crée un minimum de 420 emplois réguliers tandis que l'exploitation génère environ 1 600 emplois réguliers en zones rurales. La contribution financière du sciage artisanal aux économies rurales dépasse les 780 millions de F.CFA par an. Le sapelli et l'ayous sont quasiment les deux seules essences exploitées à destination du marché domestique, respectivement pour les sciages industriels et les sciages artisanaux. Plusieurs propositions sont faites pour amender et compléter la réglementation actuelle, ainsi que pour mettre en place des incitations à trois niveaux : (1) le regroupement et la professionnalisation des scieurs artisanaux ; (2) la formalisation d'une fiscalité décentralisée ; (3) la mise en place pour les agents de l'Etat d'un système incitatif  lié à la mise en oeuvre d'une exploitation légale du bois."

 

Rapport de l'étude du CIFOR disponible ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020