CIFOR: Le marché domestique du sciage artisanal en République démocratique du Congo - État des lieux, opportunités, défis

 

Auteurs: Guillaume Lescuyer - Paolo Omar Cerutti -  Pitchou Tshimpanga -  François Biloko -  Bernard Adebu-Abdala  - Raphaël Tsanga -  Régis Ismael Yembe-Yembe -  Edouard Essiane-Mendoula

 

Les marchés domestiques de Kinshasa et de l’Est de la RDC que nous avons suivis génèrent un chiffre d’affaires dépassant 100 millions $ (USD) par an et dégagent un profit estimé à 25 millions $, sans compter les profits générés par les activités indirectes. Dans les zones suivies par cette étude, la filière du sciage artisanal produit des revenus nets pour un montant annuel de 111 millions $ que se partagent quatre catégories d’acteurs,... 

 

Un extrait du Résumé

 

Il existe depuis quelques années une vive controverse sur l’exploitation  artisanale du bois en RDC, qui semble résumer cette activité à un détournement massif de ces permis d’exploitation par des entreprises industrielles, notamment dans la province du Bandundu. Toutefois, à côté de ces pratiques illégales existe également un secteur du sciage artisanal individuel qui alimente en produits sciés les marchés domestiques et de certains pays limitrophes. Ce secteur demeure essentiellement dans l’informalité en raison de lacunes juridiques mais aussi de processus douteux d’octroi des Permis de Coupe Artisanale (PCA), principalement en province Orientale.

 

Pour mieux analyser l’ampleur de cette activité, un suivi annuel a été organisé,  d’une part, sur les marchés de Kinshasa, de Kisangani et, d’autre part, sur les principaux points de passage des flux de bois aux entrées et aux sorties des villes de Kinshasa, Kisangani et de six villes de l’est de la RDC. En outre, 22 territoires ont été visités, dans lesquels 477 scieurs ont été interrogés sur la conduite de leurs activités et leurs relations avec les autres intervenants dans la filière.

 

 Ces enquêtes montrent une augmentation substantielle du sciage artisanal en RDC ces quinze dernières années. C’est aujourd’hui plus d’un million de mètres cube de sciages artisanaux qui est produit en RDC, dont 85 % alimentent la demande intérieure, comme l’indique le graphique ci-dessous. Il indique aussi la partie (environ 112 000 mètres cubes) qui est exportée vers les pays limitrophes.

 

La production Équivalent Bois Rond de sciages artisanaux - estimée à 3,4 millions de m3 par an – est treize fois supérieure à toute la production formelle des produits bois en RDC, dans l’hypothèse où les statistiques officielles seraient fiables. De même, il y a aujourd’hui dix fois plus de sciages artisanaux que de sciages industriels (incluant les sciages exportés et les rebuts industriels consommés à Kinshasa). L’estimation actuelle du volume produit de sciages artisanaux est deux fois supérieure à celle produite il y a vingt ans. Cela s’explique à la fois par une  augmentation de la taille de la population urbaine et par un relatif accroissement du pouvoir d’achat de certaines classes urbaines.

 

Les marchés domestiques de Kinshasa et de l’Est de la RDC que nous avons suivis génèrent un chiffre d’affaires dépassant 100 millions $ (USD) par an et dégagent un profit estimé à 25 millions $, sans compter les profits générés par les activités indirectes. Dans les zones suivies par cette étude, la filière du sciage artisanal produit des revenus nets pour un montant annuel de 111 millions $ que se partagent quatre catégories d’acteurs, ...

 

Bien vouloir télécharger le rapport ci-après: CIFOR: Le marché domestique du sciage artisanal en République démocratique du Congo - État des lieux, opportunités, défis

 

 

 Image credit: CIFOR

 

 

 

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC