Une nouvelle concession certifiée FSC au Cameroun

Déjà certifiée en 2005 pour 41 965 ha, Wijma Douala compte désormais 120 000 ha certifiés. A travers ses membres, l'objectif ambitieux de IFIA est de voir certifier 10 millions ha de forêts tropicales dans la région d'ici 2012.

Avec ce deuxième certificat FSC, Wijma réaffirme son engagement dans la certification forestière. Ce certificat atteste que les entreprises préservent la biodiversité (on ne prélève que les arbres dont la régénération est assurée par de jeunes pousses) tout en faisant bénéficier les populations locales de retombées de l'exploitation.

L'équipe de Wijma, conseillée par des ONGs environnementales, a pris soin de consulter toutes les parties prenantes avant de passer l'audit de certification. Maarten Wijma, Directeur Général de Wijma Afrique commente: Nous soutenons totalement la philosophie FSC. Dans la continuité de notre certificat de 2005, il a fallu fournir un effort exceptionnel pour atteindre notre objectif dans des circonstances pas toujours évidentes.

Wijma triple aini sa production de bois certifiés telles que: Azobé/Ekki, Tali, Sapeli, Sipo, Iroko, Movingui et Padouk, essences très demandées sur le marché international.



Où en est la certification dans le Bassin du Congo?

Aujourd'hui, le Bassin du Congo compte trois concessions forestières certifiées au Cameroun et deux au Congo Brazzaville.
Congo: 745 000 ha (CIB)
Cameroun: 535 000 ha (Wijma, TRC, SEFAC)
Total: 1, 28 million d'hectares certifiés dans le Bassin du Congo

Ce n'est pas tout! Trois concessions camerounaises et gabonaises sont actuellement en phase d'audit. Le total des surfaces certifiées devrait être de 3 millions ha fin 2008. La certification connaît un véritable élan dans le deuxième massif forestier mondial mais il reste encore beaucoup à faire: la lutte contre le bois illégal, l'instauration d'une meilleure gouvernance...constituent des préalables nécessaires à l'avancée de la certification chez les forestiers de cette région.



Que fait IFIA dans le Bassin du Congo?
IFIA représente le secteur privé des entreprises forestières et industrielles du bois en Afrique centrale et en Afrique de l'Ouest. Créée en 1996, elle regroupe près de 300 membres à travers des syndicats nationaux qui agissent sur l'emploi direct (+de 100 000 personnes) et indirect (+ de 1 million de personnes) IFIA vise à travers ses actions à engager ses membres dans une démarche de gestion durable et de certification forestière. Pour cela, IFIA bénéficie de l'aide locale nationale et internationale de ses partenaires (ATIBT, FAO, CE, OIBT, Banque Mondiale)

Contact presse: Catherine Peguillan - IFIA
+33 1 43 42 42 00
com@ifia.com

u Congo

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Le FVC est le plus grand fonds mondial consacré à la lutte contre le changement climatique.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) est le plus grand fonds dédié au monde qui aide les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à renforcer leur capacité à répondre au changement climatique. Il a été mis en place par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020