Conclusions de l'atelier régional COMIFAC sur REDD


Contexte de l'atelier

En décembre 2007, les pays Parties à la convention réunis à Bali (COP13) ont adopté une feuille de route sur le REDD devant aboutir à une prise de décision à Copenhague lors de la COP15 de décembre 2009. Lors de la conférence de Poznan en décembre 2008, le secrétariat du SBSTA a sollicité les pays sur différents points de négociation. Pour répondre à cette demande, les pays du bassin du Congo ont souhaité se réunir afin d’élaborer une proposition commune, et, sachant que l’année 2009 sera une année charnière pour les négociations, pour définir un calendrier de travail jusqu’à Copenhague. Pour ces raisons, la République Démocratique du Congo a abrité un atelier de négociation du 27 au 30 janvier 2009 à Kinshasa.

Télécharger le compte-rendu avec la liste des participants, le programme de travail, le calendrier de négociation et une matrice des activités  

Conclusions et recommendations générales

Les négociations internationales sur le climat se déroulent à un rythme soutenu et nécessitent que les pays disposent rapidement de documents techniques et scientifiques susceptibles de venir consolider leur position au fur et à mesure de l’évolution des négociations. Les pays d’Afrique Centrale ne disposent pas toujours des ressources (humaines et financières) leur permettant de défendre au mieux leurs intérêts dans le cadre de ces négociations. C’est pourquoi des besoins en termes d’appui et de renforcement de capacités ont été identifiés et validés dès l’année 2008.

Les délais de réalisation des études et des programmes de recherche scientifiques n’obéissent pas aux mêmes rythmes que celui imposé dans le cadre de la négociation. Il est pourtant nécessaire que les négociateurs disposent de documents de synthèse et de documents d’étape qui leur permettent d’appréhender les principaux travaux en cours et de nourrir leurs réflexions sur les grands enjeux climatiques liées à la forêt tropicale. Les appuis apportés aux pays de la région se doivent d’être coordonnés afin de ne pas affaiblir la cohérence du processus régional mis en place par les Pays du Bassin du Congo réunis au sein de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC).

Le processus REDD est un processus politique qui engage les pays de la sous région, il aura des impacts en termes de politique de développement de ces pays. A ce titre, l’ensemble des processus mis en œuvre dans le cadre des travaux liés au REDD nécessite une validation politique et une implication forte de chaque pays au niveau national.

A l’issue de cette discussion, il a été procédé à la clôture de l’atelier. A cet effet, Madame Elke STUMPF, de l’Ambassade d’Allemagne en RDC, a prononcé une allocution avant le discours de clôture du Secrétaire Général à l’Environnement et Conservation de la Nature du Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme de la République Démocratique du Congo, Docteur Abel Léon KALAMBAYI wa KABONGO.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020