L’Afrique centrale se prépare pour une participation réussie aux évènements futurs sur la faune sauvage

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Communiqué final 9ème SGTAPFS_DoualaVF.pdf

 

 

Douala, République du Cameroun 11 au 13 Avril 2019- « Nous sommes satisfaits des résultats obtenus au terme de nos trois jours de travaux. L’heure est maintenant à la mise en œuvre de la feuille de route pour une participation réussie du Bassin du Congo aux prochains grands-rendez-vous sur la Biodiversité » a déclaré Raymond Ndomba Ngoye, Secrétaire Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale dans son mot de clôture de la neuvième session du Sous-Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage en Afrique Centrale (SGTAPFS).

 

 

Face à l’ampleur du braconnage et du commerce illicite des espèces de faune sauvages, cette réunion, organisée par le Secrétariat Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), avec l’appui technique et financier du projet GIZ d’appui à la COMIFAC, visait les objectifs suivants:

  • Préparer la participation des pays de la sous-région à la 18ème conférence des Parties à la Convention CITES qui se tiendra à Colombo au Sri Lanka du 23 mai au 03 Juin 2019 ;

 

  • Préparer la participation des pays de la sous-région au Congrès des Parcs Africains qui se tiendra à Nairobi du 18 au 23 Novembre 2019 ;

 

  • Examiner et valider le rapport synthèse sur la mise en œuvre du Plan d’Action sous régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la Faune sauvage (PAPECALF) ;

 

  • Faire le point sur l’état d’avancement de la formation sur l’Outil IMET ;

 

  • Faire le point sur la mise en œuvre de la plateforme Africa TWIX.

 

Au cours de l’atelier, il a également été question de présenter les conclusions de la Conférence internationale des Ministres en charge de la défense, de la sécurité et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières ;

 

 

L’urgence de poursuivre le renforcement de la collaboration entre les pays de l’espace COMIFAC, et  l’échange continu d’informations et de renseignements pouvant faciliter la lutte contre le trafic d’espèce  de faune sauvage a été aussi abordé.

 

 

Les participants à la réunion ont en outre réfléchi à la façon de mobiliser plus efficacement l’appui technique et financier en faveur de la participation des pays aux prochains événements mondiaux sus-cités.

 

 

Monsieur Martial Nkolo Directeur du Programme GIZ Gestion durable des forêts dans le bassin du Congo dans son propos, a rappelé la menace réelle que constitue le trafic des espèces sauvages en Afrique Centrale et dans le monde en général. Il a insisté sur l’importance de lier la conservation de la biodiversité avec le développement économique ainsi que la nécessité de continuer d’élaborer des outils opérationnels relatifs à la protection des droits humains dans le contexte de la gestion des aires protégées. Il a rassuré les participants quant à l’appui de la GIZ à soutenir l’Afrique centrale dans ses efforts de conservation de sa faune sauvage.

 

 

L’ atelier a regroupé une trentaine de  membres du SGTAPFS représentant les représentant des pays (Directeurs Généraux et Directeurs en charge de la Faune et/ou des Aires Protégées et les conservateurs) de l’espace COMIFAC suivants: Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RCA, Rwanda et Tchad, des représentants du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, l’OFAC, l‘OCFSA, les Coordonnateurs Nationaux COMIFAC du Congo et du Gabon représentants les CNC COMIFAC des représentants des partenaires au développement (GIZ, UICN,WWF, TRAFFIC, WCS, APAC).

 

 

Contact:

cnchoutpouen@comifac.org.

 

Louisette Sylvie Ngo Yebel épse Founga

Experte Communication COMIFAC

louisetteyebel@comifac.org

 

Pour d’amples informations bien vouloir télécharger le communiqué final des travaux ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Résolution d’Abidjan sur la REDD+ en Afrique : Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC assure le Secrétariat du forum sur les investissements en matière de REDD+ en Afrique

 Les experts représentants les pays engagés dans la REDD+ en Afrique, réunis à Abidjan les 13 et 14 aout 2019, à l’occasion de l’atelier international de formulation de projets d’investissement REDD+ en Afrique... Les participants ont décidé d’établir des points focaux régionaux pour faciliter le travail du Secrétariat intérimaire...

En savoir plus...

Le PFBC au cœur de Malabo : La Sixième du Conseil Directeur du PFBC mobilise

Malabo (Guinée Équatoriale) le 13 juin 2019 - S’est tenue la Sixième réunion du Conseil Directeur du PFBC.  Elle a été présidée par Son Excellence Monsieur François-Xavier de Donnea, Ministre d’État, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC. Elle a été rehaussée par la participation effective des politiques, ministres des forêts/environnement des pays d’Afrique centrale et des Haut Représentants de la CEEAC, la COMIFAC, de l’OCFSA et de GVTC

En savoir plus...

Plein succès du Dialogue Politique de haut niveau entre les membres du Collège Régional et les bailleurs des PFBC

Malabo, Guinée équatoriale - 12 juin 2019 :  s’est tenu un Dialogue Politique de Haut Niveau entre les membres du Collège Régional du PFBC (États membres, COMIFAC et CEEAC) et les partenaires techniques et financiers membres du Collège des bailleurs du PFBC.

En savoir plus...

1er Atelier Afrique-Chine sur : Gouvernance des terres forestières, investissements et durabilité 3 - 5 Septembre 2019, Yaoundé- Cameroun

L’atelier Afrique-Chine vise à faciliter un dialogue constructif science-politiques publiques entre les acteurs clés impliqués dans la gouvernance des investissements chinois dans le secteur forestier en Afrique.

En savoir plus...

sep2d-Symposium international "Biodiversité végétale et développement durable"

Ce symposium international se déroulera en plénière, du 18 au 20 mars 2020, à Cotonou (Bénin), autour de 8 sessions thématiques d’une heure et demi chacune (T1 à T8) ainsi que de 2 sessions de discussions / tables rondes autour des enjeux de la biodiversité végétale.  Inscription gratuite, en tant qu'intervenant ou auditeur : jusqu’au 10 mars 2020 au plus tard. Soumissions des résumés : à faire impérativement avant le 15 septembre 2019.

En savoir plus...

Les responsables en charge de l’application de la loi, mettent à jour leurs connaissances en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages en Afrique

Brazzaville-République du Congo, 28 Juillet - 1er Août 2019. Deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi se sont tenus à l'hôtel Mikhael's.

En savoir plus...

L’OCFSA et l’Accord de Lusaka en rang serré pour la lutte contre la criminalité contre les espèces sauvages en Afrique centrale

Signature du MoU (Convention de collaboration) OCFSA-Accord de Lusaka en marge de deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi tenue du 28 juillet au 01er aout 2019 à Brazzaville (Congo).

En savoir plus...

Traffic - Nos recommandations CITES à la CdP18 sont maintenant disponibles

Le présent document traduit l’opinion de TRAFFIC et son avis sur certaines questions prioritaires et propositions inscrites à l’ordre du jour de la CoP18 de la CITES. TRAFFIC est convaincu que les décisions et recommandations sur les politiques doivent être informées et guidées par des preuves crédibles et une analyse impartiale et, pour de nombreuses questions traitées dans le présent document, nous signalons des rapports de TRAFFIC et d’autres travaux de recherche qui pourraient aider les Parties dans leurs délibérations.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019