L'Indonésie dépasse le Brésil dans l'inquiétante déforestation

 

L'Indonésie a perdu en 2012,  840 000 hectares de forêt abattus  donc près de deux fois plus de forêt vierge que le Brésil avec une déforestation atteignant 460 000 hectares la même année, selon une étude publiée par le magazine Nature Climate Change et intitulée « Perte de forêt vierge en Indonésie en 2010-2012 », dirigée par Belinda Margono et s'appuyant sur des images satellite -  Le lien pour consulter l’étude est disponible sur le lien ci-près:« Perte de forêt vierge en Indonésie en 2010-2012 » - par le magazine Nature Climate Change. Cette étude souligne que l’Indonesie a perdu au cours de cette période 6,02 millions d'hectares de forêt primaire (originelle), soit une surface presque aussi grande que l'Irlande.

 

L'Indonésie située en Asie du Sud-Est possède la troisième plus grande forêt tropicale de la planète derrière le Brésil et le Congo, un espace qui constitue l'un des derniers refuges pour de nombreuses espèces végétales et animales tels les orang-outans, les éléphants et tigres de Sumatra.

 

Mais au cours de la dernière décennie, la déforestation en Indonésie s'est considérablement accélérée au profit du commerce du bois et des plantations d'huile de palme --dont l'archipel est le plus grand producteur mondial -- en dépit d'un moratoire sur les permis de défrichement.

 

Un moratoire sur les permis de défrichement en Indonésie est entrée en vigueur en 2011 et prolongé en 2013,  et soutenue au cours du sommet de haut niveau sur les forêts d’Asie du Sud-Est en 2014, mais «il semble que ce moratoire n'a pas eu les effets escomptés», déplorent les auteurs de l'étude. Le moratoire avait été décidé dans le cadre d'un plan international de protection des forêts tropicales, baptisé REDD (reducing deforestation and degradation), visant également à réduire les émissions de gaz à effet de serre, la forêt renfermant d'importantes quantités de carbone retenu dans les matières organiques en décomposition et dans les sols.

 

Près de la moitié de la surface terrestre de l'Indonésie -- un pays de 17 000 îles et îlots -- est couverte de forêt. Ce pays en perd chaque année 1,18 million de hectares, selon les estimations du ministère de la Forêt.

 

Image credit: Vue aérienne d'une plantation de palmiers à huile sur l'île de Bornéo, en Indonésie. Greenpeace accuse la société Proter & Gamble d'être responsable de la destruction des forêts indonésiennes: Here - Photo BAY ISMOYO, Archives AFP

 

 Dans la presse:

 

 

L'Indonésie dépasse le Brésil dans l'inquiétante déforestation – Lapresse.ca

 

L'Indonésie dépasse le Brésil dans l'inquiétante déforestation – 7sur7.be 

 

Déforestation : l'Indonésie a fait pire que le Brésil - Le Monde 

 

Relire:

 

"Le morcellement des grandes forêts tropicales est inéluctable" – Le Monde - lors que les Nations unies ont décrété 2011 Année internationale de la forêt, Alain Billand, du Cirad, rappelle, dans un entretien au Monde.fr, que 13 millions d'hectares de forêts disparaissent chaque année, principalement à cause de l'agriculture.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020