Fonds Vert Climat : L’Afrique centrale traine les pas dans la mobilisation de la finance climatique

 

 

Lors de la 22e réunion du conseil d’administration du fond vert pour le climat (FVC) achevé le 28 Février, les neuf nouveaux projets approuvés ont bénéficié d’une allocation financière globale de 440 millions de Dollars USD. Aucun pays d’Afrique centrale n’a été bénéficiaire, que ce soit pour les projets par la voie du processus d’approbation simplifié (SAP) ou pour ceux de la catégorie projets et programme (FP).

 

 

 Les neuf nouveaux projets approuvés portent à 102 le nombre total de projets et de programmes du FVC, engageant 5 milliards de Dollars USD de ressources du Fonds vert pour le climat dans 97 pays en développement. En incluant le co-financement, le portefeuille totalise 17,7 milliards de Dollars USD en finance climatique à travers son réseau de 84 entités accréditées. Les nouvelles approbations incluent les premiers paiements REDD + à financer, relatifs à l'Amazonie brésilienne.

 

 

Fournir un appui de préparation au renforcement des capacités des pays en développement est un élément essentiel des activités du FVC. Le Comité a pris note de l’évaluation du programme de préparation et d’appui préparatoire par le Groupe de l’évaluation indépendante et a adopté un programme de travail et un budget qui s’appuient sur les conclusions de l’évaluation et les recommandations et prévoit 122,5 millions de Dollars USD pour 2019 en vue d’une nouvelle phase de l’appui à la préparation aux pays en développement.

 

 

En prévision d’une conférence des donateurs pour la première reconstitution du FVC, au cours de cette année, le Conseil a également décidé de compléter les politiques et normes régissant les activités de ce dernier en matière de climat. De nouveaux indicateurs de critères d’investissement renforceront la mise en œuvre du cadre d’investissement, tandis qu’une politique d’annulation et de restructuration des projets renforcera la bonne gestion de son portefeuille de projets. Le Conseil a également accueilli avec satisfaction les recommandations du Groupe de l’évaluation indépendante sur la manière d’améliorer le cadre de gestion des résultats, ainsi que la réponse de la direction et son plan d’action. L'adoption d'une politique de protection contre l'exploitation sexuelle, les abus sexuels et le harcèlement sexuel, ainsi que les directives et procédures relatives au mécanisme de réparation indépendant garantissent que FCV reste à l'avant-garde des efforts internationaux en matière de garanties et de normes.

 

 

Notes de fin

La vingt-deuxième réunion du conseil du FVC a approuvé les projets et programmes suivants:

-          FP100 - 96,5 millions USD pour les paiements REDD + basés sur les résultats obtenus par le Brésil dans le biome amazonien en 2014 et 2015 avec le PNUD,

-          FP101 - 8,0 millions USD pour le Belize rural et résilient (Be-Resilient) avec le FIDA,

-          FP102 - 29,6 millions USD pour un projet d'électrification rurale solaire au Mali avec BOAD,

-          FP103 - 18,8 millions USD pour la promotion de la cuisson écologique: le Kenya et le Sénégal avec la GIZ,

-           FP104 - 100 millions USD pour le programme de soutien IPP solaire au Nigeria avec AFC,

-          FP105 - 69,6 millions USD en faveur de la facilité de financement climatique de la BOAD pour l'intensification des investissements dans l'énergie solaire dans les PMA francophones d'Afrique de l'Ouest situés au Bénin, au Burkina Faso, en Guinée-Bissau, au Mali, au Niger et au Togo avec BOAD,

-          FP106 - 100 millions USD pour le programme d'investissement dans la génération intégrée (EGIP) en Afrique du Sud avec DBSA.

 

Les projets suivants ont également été approuvés dans le cadre du processus d'approbation simplifiée (SAP):

 

-          SAP005 - 9,0 millions USD pour l'amélioration de la résilience au climat des communautés rurales du centre et du nord du Bénin grâce à la mise en œuvre d'une adaptation basée sur les écosystèmes dans les paysages forestiers et agricoles avec l'ONU Environnement ;

-          SAP006 - 8,9 millions USD pour renforcer la résilience des communautés vivant dans des paysages menacés par le changement climatique grâce à une approche d'adaptation fondée sur les écosystèmes en Namibie avec le CIR ;

Le conseil du Fonds vert pour le climat a également approuvé la demande d’accréditation des entités suivantes:

-          Centre de promotion des énergies alternatives (AEPC) basé au Népal

-          Unité d'exécution du projet environnemental (EPIU) du ministère de la Protection de la nature de la République d'Arménie

-          Fond mexicain pour la conservation de la nature (FMCN) basé au Mexique

-          Fonds national pour l'environnement et le climat (FNEC) du Bénin

-          Communauté du Pacifique (CPS) basée en Nouvelle-Calédonie

-          JS Bank Limited (JS Bank) basée au Pakistan

-          Attijariwafa Bank (AWB) basée au Maroc

-          Macquarie Alternative Assets Management Limited (MAAML) basée en Australie

-          Agence luxembourgeoise pour la coopération au développement (LuxDev) basée à Luxembourg

 

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Bois et Forêts des Tropiques Newsletter n°339

Ce nouveau numéro présente un éditorial, six articles et un résumé de thèse. Dans l’éditorial, le rédacteur en chef évoque le point de vue de la revue sur l’éthique éditoriale et l’intégrité scientifique pour servir le Sud. En conséquence, la revue a modifié la note aux auteurs à considérer avant la soumission d’un article à la revue.

 

En savoir plus...

Compte rendu et feuille de route de l'atelier conjoint CTCN-COMIFAC pour le décryptage des conclusions de la COP24 sous la CNUCC

Il s’est tenu du 05 au 08 mars 2019, à l’Hôtel ANDA CHINA à Malabo en République de Guinée Equatoriale, l’atelier conjoint CTCN-COMIFAC pour le décryptage des conclusions de la COP 24 sous la CNUCC, la validation des requêtes pour assistance technique en matière de transfert de technologie et le renforcement du lien entre les points focaux. Bien vouloir télécharger le compte rendu de cet atelier....

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park, Bulletin mensuel du mois de mars 2019

Ce mois-ci, l'équipe du Service Logistique du Parc a mis quelques grandes réalisations à son actif. La salle de formation des écogardes au siège de Bomassa a été achevée, offrant ainsi un espace convivial et confortable pour la formation continue des gardes du Parc. Des forages ont également été creusés à Bomassa et Makao, lesquels fourniront un approvisionnement constant en eau potable aux résidants de ces bases.

En savoir plus...

BAD- La Banque africaine de développement entérine sa stratégie pour l’Afrique centrale, « indispensable à l’intégration économique de la région »

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a entériné, lundi 15 avril 2019, le Document de stratégie d’intégration régionale pour l’Afrique centrale (DSIR) 2019-2025, approuvant ainsi les opérations multinationales de la Banque dans cette région sur la période indiquée.

En savoir plus...

Vidéo sur le protocole additionnel de la convention d'Abidjan / video of the additional protocol to the Abidjan Convention

Nous avons le plaisir de partager avec vous une vidéo explicative du protocole additionnel de la convention d'Abidjan relative aux normes et standards environnementaux dans le domaine des activités pétrolières et gazières offshore.

En savoir plus...

Le 'Made in Africa' INTERHOLCO, du bois durable au bout des doigts pour des projets d'avenir

Dans son nouveau site web, finalement disponible en langue française, INTERHOLCO présente son 'Made in Africa' : le « bois durable » garantit non seulement la protection de la forêt mais aussi des milliers d'animaux et de plantes faisant parties de son écosystème. Notre récolte à impact réduit permet de limiter l’empreinte de notre activité au minimum nécessaire.

En savoir plus...

Forestsnews-Une nouvelle plateforme en ligne pour promouvoir la coordination dans le bassin du Congo

L’Observatoire des forêts d’Afrique centrale (OFAC) – dont la mission est de fournir des données aux décideurs pour promouvoir des politiques fondées sur des preuves – a récemment lancé une plateforme interactive de recensement et suivi de projets. Cet outil en ligne permet aux utilisateurs d’accéder aux données et aux projets de la région, de promouvoir la collaboration et de mettre fin au gaspillage de ressources.

En savoir plus...

Lenouveaugabon-La CEEAC appuie l’Assemblée nationale du Gabon dans le processus de protection de la faune en Afrique centrale

( Le Nouveau Gabon) - Le parlement gabonais va organiser, au cours de ce mois d’avril, un atelier sur l’entraide judiciaire en matière de protection de la faune en Afrique centrale. Dans ce cadre, l'institution a sollicité et reçu l’appui du Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) pour la réussite de cette initiative.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019