Afriquenvironnementplus- Sommet Climat Chance – Afrique : Succès dans la mobilisation des acteurs du climat en Afrique

 

 

2 000 participants, représentant 25 nationalités africaines et la diversité des acteurs engagés dans la lutte contre le changement climatique (gouvernements locaux, entreprises, syndicats, ONG environnementales, agriculteurs, organisations de femmes et de jeunes, chercheurs) se sont réunis au cours de 3 jours de travail et de réseautage Sommet Climat Chance Afrique à Accra, Ghana.

 

 

De nombreuses personnalités ont participé au Sommet, soulignant l’importance de cet événement mobilisateur sur le changement climatique.

 

 

Pour le sénateur Ronan Dantec, Président de l’association Climate Chance et porte-parole de CGLU-Afrique sur le climat, «le succès du sommet souligne l’ambition des acteurs non étatiques et la nécessité de développer de nouveaux projets. Cela confirme notre volonté de continuer à nous engager pour la cause du renforcement d’un environnement propice à l’action climatique en Afrique ».

 

 

Jean-Pierre Elong Mbassi , secrétaire général de CGLU-Afrique a insisté sur le fait que «le Sommet sur le changement climatique – Afrique a pour objectif d’être le« pré-COP »annuel pour les acteurs non étatiques en Afrique».

 

 

L’ancien président de la République du Ghana, John Kofi Kufuor, ancien envoyé spécial des Nations Unies pour le changement climatique, a participé à l’ouverture du sommet et a déclaré: «Lorsque j’ai entendu parler de la« Chance climatique »pour la première fois, j’ai pensé à la« chance »et donc à l’espoir. Permettez-moi d’exprimer ma gratitude pour votre invitation à participer à cet événement. »

 

 

Lors de l’ouverture du Sommet, Son Excellence Nana Akufo-Addo , Présidente de la République du Ghana, a souligné l’importance de l’action climatique locale. Il a déclaré ce qui suit: «Les plans locaux sont essentiels, prenons des mesures pour réduire l’empreinte carbone de nos villes et intégrons-les dans les solutions.»

 

 

L’hon. Hajia Halima Mahama , ministre des Gouvernements locaux et du Développement rural du Ghana, a déclaré: « Le problème clé auquel sont confrontés les gouvernements locaux est la finance, cela fait partie des discussions de cette conférence »

 

 

Jeffrey Sachs , conseiller spécial auprès du secrétaire général des Nations Unies pour les ODD et directeur du Centre pour le développement durable de la Colombie et du réseau de solutions pour le développement durable des Nations Unies, Tomasz Chruszczow, envoyé spécial pour le changement climatique, champion de haut niveau pour la COP 24,  Luc Gnacadja, membre de Climate Association Chance, ancienne ministre de l’environnement, du logement et de l’urbanisme du Bénin, ancienne secrétaire exécutive de la Convention.

 

En savoir plus..

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COVID 19 – Corona Virus - Prenez toutes les mesures nécessaires afin de protéger votre santé et celles et ceux qui vous sont chers

Cher(e) Partenaire, j’espère sincèrement que vous vous portez bien, ainsi que vos proches en ces temps difficiles de Pandémie du Covid-19. Cette crise globale qui affecte nos pays, nos communautés, nos familles a de même un impact sur l’ensemble des partenaires du PFBC dans leurs interventions...

En savoir plus...

L’irruption du Covid-19 pourrait occulter et aggraver une crise alimentaire et nutritionnelle majeure. De dizaines de millions de personnes sont menacées. La stabilité́ de la région pourrait être en jeu - CSAO/RPCA

Relève de conclusions - Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) - 2 avril 2020 ... Les membres du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) appellent à agir dès maintenant pour venir en aide aux 17 millions de personnes en crise alimentaire et nutritionnelle et aux 50 millions de personnes actuellement sous pression qui risquent de basculer en phase de crise d’ici juin-aout 2020. Il est urgent de mobiliser les énergies pour soutenir les pays dans la mise en œuvre de leurs plans nationaux de réponse.

En savoir plus...

L’empreinte de la Chine sur les forêts : il est temps d’agir - FERN

Christian Mounzéo et Essylot C. Lubala se penchent sur les nouvelles dispositions de la loi forestière chinoise et leur impact dans les pays forestiers comme ceux du bassin du Congo.

En savoir plus...

CIB-Olam est 100% Certifié FSC

Alors que nous sommes globalement préoccupés par la pandémie qui a ravagé nos vies et perturbé la normalité; nous essayons de comprendre comment naviguer, en nous préparant pour les temps à venir, voici une petite lumière brillante des forêts denses du Bassin du Congo. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons officiellement reçu la certification FSC pour Mimbeli-Ibenga et CIB-Olam est maintenant 100% certifié FSC.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Février 2020

L’Humanité tout entière fait face à un défi inédit tandis qu’un tiers de la population mondiale est confinée chez soi en raison de la pandémie du Covid-19. La République du Congo, quant à elle, vient d'annoncer la mise en application de l’état d'urgence sanitaire et le confinement à domicile de l'ensemble de la population jusqu'au 30 avril.

En savoir plus...

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020