TRAFFIC: Compilation d’information sur la conservation et le commerce de la faune et de la flore sauvage en Afrique Centrale

 

Dans ce numéro : Cameroun : 30 pointes d’éléphants saisies à Edéa – Des maires en croisade contre la destruction des forêts -  Parc National de Waza: Des micros subventions pour 32 organisations paysannes – Congo Brazzaville: Les ressources biologiques subissent des pressions humaines de plus en plus fortes qui contribuent à leur épuisement -– Brazzaville abritera une conférence internationale sur la lutte contre le Braconnage  - Gabon: application de la loi faunique : Cas de Franceville – Haut-Ogoue – Saisie d’armes à l’Ouest de Minkébe – Une unité canine de l’ANPN pour débusquer les trafiquants d’animaux sauvages – 2025: L’émergence peut-être mais sans éléphants...

 

Cameroun

 

♦ CAMEROUN : 30 POINTES D’ELEPHANTS SAISIES A EDEA - 30 pointes d’éléphants ont été saisies le 18/05/2014 à Edéa par  les agents du  MINFOF, les forces de l’ordre  et   la douane dans un bus d’une des plus grandes agences de voyages au Cameroun en provenance de Yaoundé pour Douala.  Une personne a été arrêtée et entendue  sur procès verbal. Elle est gardée à la gendarmerie d’Edea.  Nous y reviendrons  avec plus de détails dans nos prochaines éditions.

♦ CAMEROUN: DES MAIRES EN CROISADE CONTRE LA DESTRUCTION DES FORETS

Au cours de leur réunion mardi dernier à Ngaoundé, ils ont développé des idées visant la réduction de la pression des populations sur les essences ligneuses et fauniques. La culture itinérante sur brûlis, l'élevage extensif du bétail, la coupe anarchique du bois constituent les principaux facteurs de la dégradation des forêts dans la région de l'Adamaoua. Dans un instinct de survie, les populations riveraines exercent une forte pression sur les forêts, ce qui contribue à la dégradation de la couche d'ozone. L'exposé présenté le 15 avril 2014 à Ngaoundéré par Tchouassi Wansi, cadre chargé des aspects socio-environnementaux au PNDP aux 21 maires de l'Adamaoua venus chercher les voies et moyens devant permettre de réduire le phénomène de destruction et de dégradation des forêts les a édifiés dans ce sens.

♦ PARC NATIONAL DE WAZA : Des micro subventions pour 32 organisations paysannes

Dans le cadre du Projet MINFOF-UICN- PPTE financé par les  fonds PPTE et mis en œuvre par l’UICN et le Ministère des Forêts et de la Faune, trente deux (32) organisations paysannes ont signé des conventions de financement au cours d’une cérémonie,  présidée par le Sous-Préfet, en présence du Conservateur du Parc National de Waza, des autorités traditionnelles et des responsables des Services Déconcentrés de l’Etat en charge du secteur rural de la localité le 21 avril 2014, à Waza  Au travers de  cette cérémonie qui s’inscrivait dans le processus d’accompagnement des communautés à l’octroi des micro subventions  pour la conduite des Activités Génératrices de Revenus (AGR)  l’opération enclenchée par l’équipe du projet dans les villages périphériques du Parc National de Waza est entrée dans sa phase terminale. Très touchés par les appuis à eux apportés, Les groupements bénéficiaires, ont pris l’engagement de gérer de manière pérenne les micro subventions  reçues en diversifiant les activités et au travers d’une gestion rigoureuse des ressources reçues.

 

BURUNDI

 

♦ ASSUMES PRESIDENCY OF COMIFAC AND CBFP - 7 April 2014: The Congo Basin Forest Partnership (CBFP) announced that the Government of Burundi has taken up the presidency of the CBFP and the Commission des Forêts d' Afrique Centrale (COMIFAC). The rotation in presidency was marked by a meeting of the CBFP Facilitator, Matthew Cassetta of the US, and His Excellency Pierre Nkurunziza, President of the Republic of Burundi. Topics discussed during the visit included sustainable forest management (SFM), biodiversity conservation, climate change mitigation, and other challenges and opportunities facing COMIFAC. The visit from the US facilitator also included meetings with Burundian ministers, site visits to the Kibira National Forest as well as consultations with civil society and representatives from CBFP partners in Burundi. [Press Release]

 

CONGO-BRAZZAVILLE

 

♦ Conservation de la faune - La chasse sportive rouverte 

♦ GESTION DES FORETS - LA COMIFAC MET EN OEUVRE DES OUTILS DE CALCUL

♦ CONGO-BRAZZAVILLE: LES RESSOURCES BIOLOGIQUES SUBISSENT DES PRESSIONS HUMAINES DE PLUS EN PLUS FORTES QUI CONTRIBUENT A LEUR EPUISEMENT

♦ PRESERVATION DE LA FAUNE - BRAZZAVILLE ABRITERA UNE CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE CONTRE LE BRACONNAGE

 

GABON

 

 GABON: APPLICATION DE LA LOI FAUNIQUE - CAS DE FRANCEVILLE

♦ HAUT-OGOOUE : SANCTUAIRE DU BRACONNAGE AU GABON?

♦ LUTTE CONTRE LE BRACONNAGE : SAISIE D’ARMES A L’OUEST DE MINKEBE

♦ UNE UNITE CANINE DE L’ANPN POUR DEBUSQUER LES TRAFIQUANTS D’ANIMAUX SAUVAGES

♦ 2025 : L’EMERGENCE PEUT-ETRE, MAIS SANS ELEPHANTS

♦ GROSSE SAISIE D'IVOIRE A L'AEROPORT DE MVENGUE

 

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

 

♦ Congo-Brazzaville: Gestion forestière - Le Congo déterminé à renforcer la légalité du bois

♦ CONGO-KINSHASA: LE RWANDA REND A LA RDC LE GORILLE «IHIRWE» CONFISQUE DEPUIS 2011

♦ Le directeur du PN des Virunga blessé après une attaque:

♦ La RDC désormais éligible au crédit carbone (Le Potentiel)

POUR UNE MEILLEURE SYNERGIE DANS LA CONSERVATION DE GRANDS SINGES EN AFRIQUE - UN CADRE DE CONCERTATION SE MET EN PLACE

 

  TCHAD

 

 ♦ Remaniement du Gouvernement au Tchad - Son Excellence Madame Baîwong Djibergui Amane Rosine, nouvelle Présidente en exercice de la COMIFAC

 

AFRIQUE

 

♦ Afrique: Les États-Unis adoptent de nouvelles mesures pour protéger les éléphants d'Afrique

 

♦Afrique: L'ONUDC adopte un programme pour lutter contre le braconnage et l'exploitation illicite des forêts

 

MONDE  

  

♦ LA BELGIQUE AUSSI DETRUIT SON STOCK 

♦ Nouvelles enchères record d'ivoires d'éléphant à Cannes

♦ WWF CARPO : Hong Kong : Destruction record de stocks d’Ivoire ...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Commodafrica-Evolution différenciée du commerce du bois tropical en 2019

Premier bilan de l’année 2019 sur les importations de bois tropical au Vietnam, en Chine et dans l’Union européenne. Si les importations de grumes diminuent en Chine, celles des sciages de l’Union européenne progressent pour la deuxième année consécutive. Du côté du Vietnam, l’Afrique est l'un des premiers fournisseurs du pays avec une forte présence du Cameroun, souligne l'Organisation internationale des bois tropicaux (ITTO).

En savoir plus...

Atibt-Filière bois de la RDC : Etude sur l’état des lieux des acteurs

Dans le cadre de la mise en œuvre des projets FLEGT-REDD CERTIFICATION mis en œuvre par l’ATIBT et financés par l’Union Européenne, le FFEM et la KfW, la Fédération des Industriels du Bois, en sigle FIB, a mené une étude portant sur l’état des lieux des acteurs de la filière forêts-bois de la RDC.

En savoir plus...

Analyse du traitement de l'infraction forestière par le judiciaire au Cameroun

Cette analyse ressort des maux de l’exploitation forestière qui restent d’actualité aujourd’hui et met en lumière le rôle que joue l’appareil judiciaire dans la lutte contre la mauvaise gouvernance dans la gestion des ressources naturelles au Cameroun. Le document a été rédigé grâce à la participation financière de l’Union européenne dans le cadre du projet « Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo ». Les opinions qui y sont exprimées ne peuvent en aucun cas être considérées comme reflétant la position officielle de l’Union européenne.

En savoir plus...

Jeune Afrique - Tribune Libre - Alain Karsenty, CIRAD : Du bon usage de la fiscalité́ pour protéger les forêts

Aujourd’hui, de nombreux produits sont exemptés de droits de douane à l’entrée dans l’UE (soja, cacao...) ou faiblement taxés (huile de palme). Bruxelles devrait augmenter le niveau de ces droits pour les productions « à risque » qui ne seraient pas labellisées « zéro déforestation » .... Relire aussi sur le site du PFBC : CIRAD-Réduction de la fiscalité forestière pour les concessions certifiées avec compensation aux États.

En savoir plus...

RFI- Congo-Brazzaville: Global Witness s'alarme des projets pétroliers dans le Nord

Dans une enquête publiée conjointement avec le journal en ligne Mediapart et le quotidien allemand Der Spiegel, l'ONG britannique Global Witness s'alarme des projets pétroliers dans la zone des tourbières située au nord du Congo, la zone dite de la Cuvette centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020