Cameroun

Fichier:Flag of Cameroon.svg

L’Afrique en miniature

Carte du Cameroun avec les frontières

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Superficie

475000km² (INED, 2013)

Variation d’altitude

0 - 4094m (Mont Cameroun)

Climat

Deux grands domaines climatiques: le domaine équatorial et subéquatorial, au sud, et les domaines tropicaux au nord.

Relief

Le relief est dans son ensemble contrasté avec: • des régions de hautes terres que sont les Mandara au nord, le plateau de l’Adamaoua au centre, et les hauts plateaux à l’ouest qui se prolongent vers le sud-ouest jusqu’à l’océan Atlantique par une chaîne montagneuse dont le principal sommet est le mont Cameroun (4 070 m); • des plaines, dont les principales sont les plaines côtières, la plaine du Tchad, la plaine du Diamaré et les cuvettes de la Benoué.

Hydrographie

Plusieurs bassins: le bassin de l’atlantique: le Wouri, le Nkam, le Noun, la Sanaga, le Nyong; le bassin du Congo: le Bok, le Lobo, le Sangha, le Dja; le bassin du Niger: le Mayo Kébbi, la Bénoué, le Faro le bassin du Tchad: le Logone, la Vina, le Chari. La Sanaga est le plus long fleuve du Cameroun (918 km).

SIUTATION SOCIO -ECONOMIQUE

Population

21,5 millionshabitants (INED, 2013)

Densité moyenne d’habitants

45hab./km²

Ratio population urbaine / population rurale

1,08 (INS, 2010)

Villes principales

Douala (1907479hab.) et Yaoundé (1817524hab.; INS, 2010)

PIB/habitant

1328$US/hab. (Banque Mondiale, 2013)

Indice de développement humain (IDH)

0,504; 152/187 pays (PNUD, 2014)

Principales activités économiques

Agriculture (MINFOF, 2014b)

POTENTIEL FLORISTIQUE

Le Cameroun dispose du deuxième massif forestier d'Afrique après la RDC. Soit environ 22,5 millions d'hectares. C’est le 5e rang africain du point de vue de la diversité biologique. La forêt camerounaise renferme 300 espèces commercialisables, dont une soixantaine seulement font l’objet d’une exploitation régulière. Le potentiel exploitable sur la base des conditions actuelles du marché du bois s’élève à environ 750 millions de m3. A quoi il faut ajouter les autres produits forestiers (plantes médicinales, plantes nutritives, plantes de service etc.) aux possibilités tout aussi diversifiées et importantes

Superficie de végétation naturelle ou peu anthropisée

417300km2(Ernst et al., 2012)

Superficiede forêts naturelles ou peu anthropisées

191100km² (Ernst et al., 2012)

Phanérogames

Probablement plus de 7500 espèces (Letouzey, 1985), 425 espèces de plantes menacées (UICN, 2014)

Cryptogames

Données non disponibles

Champignons

1150 espèces (MINEPDED, 2014)

POTENTIEL FAUNIQUE ET AIRES PROTÉGÉES

Mammifères

303 espèces dont 18 endémiques (Vivien, 2012),

41 espèces menacées (UICN, 2014)

Oiseaux

968 espèces (dont 703 résidents), 7 endémiques, 20 quasi endémiques (limitées au Cameroun et à deux autres pays; AfricanBird Club 2014), 25 espèces menacées

(UICN, 2014)

Reptiles

274 espèces, dont 38 endémiques (Chirio&LeBreton, 2007), 6 espèces menacées (UICN, 2014)

Amphibiens

199 espèces dont au moins 58 endémiques (MINEPDED,

2014), 55 espèces menacées (UICN, 2014)

Poissons

613 espèces dont 146 endémiques (Vivien, 2012),

109 espèces menacées (UICN, 2014)

Aires protégées

Le Cameroun compte actuellement 30 aires protégées recouvrant 8 % du territoire

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET REDD

Vision: «La REDD est prise en compte: Le pays est d’accord pour une politique de conservation cependant il considère la croissance et le développement comme prioritaire»

Le Cameroun se situe à la fin de la phase 1.Le R-PP ayant déjà été validé.

-Communication initiale sur les changements climatique

-Seconde communication sur les changements climatiques.

-Plan National d’adaptation au Changement Climatique

LE PLUS DU CAMEROUN

«L’Afrique en miniature»