PFBC en bref

Note introductive

Crée en 2002, le partenariat rassemble près de 120 partenaires groupés en 7 collèges engagés pour les écosystèmes forestiers du bassin du Congo. Plus de 500 participants assistent à sa réunion annuelle des parties. Aucune autre initiative régionale ne rassemble un nombre aussi divers et toujours croissant d'acteurs collaborant étroitement. Une grande variété de partenaires issus d'un large spectre entre en dialogue les uns avec les autres pour l’émergence de points de vue convergents sur les principales questions internationales, régionales et nationales liées à la protection de la biodiversité et à la gestion durable des forêts, la lutte contre les changements climatiques et le développement durable du Bassin du Congo. Ces partenaires travaillent sur des solutions communes, novateurs, inspirantes, intersectorielles et durables pour des changements transformationnels en Afrique centrale.

Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

Plus d’attention, financements et appuis techniques pour sauver le second plus grand massif forestier tropical au Monde pour le bien-être de ses populations....

Le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) a été lancé par Colin Powell, ancien Secrétaire d’État des États-Unis et des Chefs d'État d'Afrique Centrale, lors du Sommet Mondial sur le Développement Durable à Johannesburg en 2002 en réponse à la résolution 54/214 de l’Assemblée Générale des Nations Unies qui a appelé la communauté internationale à appuyer les efforts de conservation, de gestion durable des forêts du Bassin du Congo, traduits dans la déclaration des Chefs d’État de Yaoundé 1999.

Le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo est membre des partenariats de la Commission des Nations Unies pour le Développement Durable. Comme partenariat de «Type2», il s’agit d’un partenariat multi-acteurs permettant aux organisations membres de coopérer sur une base volontaire. Le PFBC comprend actuellement 117 dont 10 pays d’Afrique centrale et près d’une centaine de partenaires concernés par les écosystèmes des forêts du bassin du Congo: CEEAC, COMIFAC, partenaires financiers, société civile du bassin du Congo, ONG internationales, organisations multilatérales, institutions de recherche et de formation, opérateurs du secteur privé.

La coopération au sein de PFBC vise à soutenir cette vision commune des Chefs d’État d'Afrique centrale, notamment en améliorant l’efficacité des mesures prises, y compris les appuis techniques et financiers, en faveur de la conservation de la biodiversité et de la gestion durable des écosystèmes forestiers, de la lutte contre le changement climatique et la réduction de la pauvreté dans les pays d'Afrique centrale en conformité avec le Plan de Convergence de la COMIFAC.

A cet effet, les partenaires du PFBC assurent la mise en œuvre des mesures afin de :

  • Adresser les moteurs de la déforestation, réduire la pression sur les forêts primaires ou régénérées naturellement
  • Protéger la biodiversité́ et la faune sauvage en renforçant le nexus conservation, sécurité et développement y compris la transhumance
  • Promouvoir la bonne gouvernance forestière, utilisations durables des ressources et des terres
  • Lutter contre les changements climatiques et ses effets
  • Améliorer les conditions de vie des populations locales et autochtones y inclut le respect des droits humains

Structure de coopération, de gouvernance du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

En conformité avec son caractère non-contraignant et volontaire, le PFBC ne dispose pas d’une structure institutionnelle formelle. Il est doté, au contraire, d'un ensemble de structures informelles qui contribuent à promouvoir un dialogue, une collaboration et des échanges dynamiques qui permettent l’émergence de points de vue convergents entre les nombreux membres du PFBC sur les principales questions liées à la protection et à la gestion durable des forêts du Bassin du Congo:

  • Réunion des Parties du PFBC: La Réunion des Parties du PFBC est "l'Assemblée générale" du Partenariat. Cette réunion a lieu dans l'un des États membres de la COMIFAC et elle réunit toutes les parties prenantes du PFBC.
  • Les Collèges du PFBC: Les membres du PFBC sont regroupés au sein de sept collèges par types et par rôles d'acteurs: Collège Régional du PFBC- CEEAC, COMIFAC; Collège de la Société Civile du PFBC : Leaders : CEFDHAC et Community Rights Network (CRN); Collège des ONG Internationales du PFBC: Leaders: AWF et WCS (suppléant WWF); Collège du Secteur Privé du PFBC: Leaders: ATIBT, Earthworm Foundation; Collège des Bailleurs de Fonds du PFBC: Leaders: UE et US; Collège Scientifique et Académique du PFBC: Leaders: CIFOR et IRET (suppléant Consortium Académique); Collège des Acteurs multilatéraux et intergouvernementaux du PFBC: Leaders: UNESCO, GVTC (suppléant FAO).
  • Le Conseil du PFBC: Le Conseil du PFBC est constitué de deux représentants issus de chaque collège du PFBC et il est présidé par le Facilitateur du PFBC.
  • La Facilitation: Le PFBC est piloté sur une base volontaire par l'un de ses membres, qui joue le rôle de Facilitateur dans la promotion d'un dialogue et d'une coopération efficace au sein du Partenariat. Le PFBC a été initialement facilité par les États-Unis de janvier 2003- décembre 2004, la France de janvier 2005 - octobre 2007, l’Allemagne d’octobre 2007- septembre 2010 et par le Canada de septembre 2010 à décembre 2012. Les États-Unis ont à nouveau assumé la Facilitation de mai 2013 à décembre 2015, l'Union européenne de janvier 2017 - décembre 2018, le Royaume de Belgique de janvier 2018 à décembre 2019. La Facilitation du PFBC est maintenant assurée par la République fédérale d’Allemagne pour la période de 2020-2021.

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger: